Dakar 2012: Comment s'organisent les secours sur la course

RALLYE-RAID Trois hélicoptères médicaux sont mobilisés en permanence...

Romain Scotto, à Santa Rosa de la Pampa (Argentine)

— 

L'un des hélicoptères médicaux du Dakar, lors d'une intervention le 3 janvier 2010.
L'un des hélicoptères médicaux du Dakar, lors d'une intervention le 3 janvier 2010. — AFP

Les médecins et sauveteurs du Dakar n’ont donc rien pu faire. Malgré leur intervention et un transport en hélicoptère, cinq minutes après la chute du motard argentin Jorge Boero, ils n’ont pu ramener à la vie ce pilote amateur, décédé dimanche lors de la première étape du Dakar entre Mar Del Plata et Santa Rosa de la Pampa. La veille, lors du briefing de course, Etienne Lavigne, le patron de l’épreuve, indiquait que le temps moyen d’intervention des hélicoptères médicaux était de vingt trois minutes, ce qui confirme la thèse d’une intervention très rapide auprès de Boero.

"C'est un motard polytraumatisé qui n'a pas survécu", indique le docteur Florence Pommerie, médecin en chef du Dakar. Un traumatisme thoracique et abdominal. Cranien aussi. Il n'avait pas d'antécédent médicaux, il était préparé. C'est un accident. Un motard qui est tombé comme on en voit trop. On ne les sauve pas tous."

Sur le rallye, trois hélicoptères médicaux sont opérationnels en permanence. Le cas échéant, d’autres hélicoptères de course (presse, organisation), peuvent être réquisitionnés. Dix voitures médicales sont également présentes tout au long du parcours. Le dispositif de secours de la course réunit 35 personnes 24 heures sur 24. Au bivouac, un hôpital de campagne est installé, mobilisant une trentaine de médecins, équipés de matériel d’urgence.

Quant aux pilotes, ils sont tous équipés d’un système d’alerte, appelé Iritrack. Ce petit boîtier installé sur tous les véhicules permet aux concurrents d’être localisés en permanence. Il assure un suivi satellite, mais sert aussi de système d’alerte. En cas ce choc, d’accident grave ou si un véhicule est immobilisé plus de trois minutes sans raison apparente, l’Iritrack envoie immédiatement un message au PC course.