L'intervention de Laurent Blanc à revivre en live-comme-à-la-maison

R.S.

— 

Laurent Blanc, le sélectionneur nationl, le 26 mai 2011, au si-ge de la FFF, à Paris.
Laurent Blanc, le sélectionneur nationl, le 26 mai 2011, au si-ge de la FFF, à Paris. — J.NAEGELEN/REUTERS
15h42: Voilà, c'est terminé. Lolo ne s'est pas défilé encore une fois sauf quand le sujet dérive un peu. Merci de nous avoir suivis et à bientôt pour de nouveaux live sur 20minutes.fr.
15h40: Allez, on aborde le cas du nouveau Zidane. Marvin "voilà quoi" Martin. "Il voit vite, se crée des occasions et tire bien les coups de pieds arrêtés.
15h38: Ça vire au one to one avec Dominique Leglou cette conf de presse. Mais où sont les journalistes de 20minutes pour poser les questions? A la rédac pour liver.
15h34: On revient sur les quotas. "Si je dois rencontrer ces gens, je les rencontrerai, mais qu'est ce que je vais leur dire?" Répondre à leur questions peut-être.
15h31: Quels conseils va-t-il donner aux joueurs remplaçants en club à un an, voire six mois de l'Euro? "Quand on va à l'étranger, il faut vraiment être solide. C'est une réflexion solide"
15h29: La minute quotas à la FFF. Il y a des manifestants devant le siège de la fédé apparemment. "Moi je suis ici pour faire une conférence de presse pour parler de football. Je m'y tient"
15h28: Pas d'avis sur les élections qui auront lieu samedi à la fédé. La politique, ce n'est pas son truc on dirait.
15h27: Deuxième point positif, une complémentarité défensive. trois: Un mode de fonctionnement accepté par tout le monde. On mise sur l'honnêteté, ça en choque certains mais c'est comme ça. Quand il faut dire des choses qui ne font pas plaisir, on leur dit. Ce sont des gens qui ont des égos surdimensionnés, mais c'est comme ça."
15h26: Les points positifs de l'EDF depuis diux mois? "Les points que l'on a pris". Oui les Bleus sont premiers de leur groupe. Imparable.
15h24: On s'attarde actuellement sur les infrastructures de l'Ukraine et de la Pologne. C'est pas qu'on s'en fout, mais presque.
15h22: La traditionnelle question sur Knysna. "Le traumatisme sera toujours présent", explique Lolo. Pour certains joueurs, ce serait carrément "ancré". "Mais la vie continue", précise Blanc.
15h21: Mais il précise bien qu'il n'y a aucun banni dans ce groupe.
15h20: "Vous êtes quand même très hypocrites, la presse..." balance Lolo quand un journaliste lui demande s'il peut rappeler Gallas. "Si je ressors des articles de presse sur des joueurs qui ne sont pas rappellés...Quand même."
15h18: Aaaah! Le retour du "noyau", cher à Lolo. "Depuis dix mois, on a avancé. Un noyau s'est dessiné." Le pépin du début s'est donc bien développé.
15h17: On aborde le cas Nasri. Pourquoi y a-t-il le Nasri d'Arsenal et celui des Bleus. Deux joueurs totalement différents. "La réponse ou la solution, si je l'avais, on l'appliquerait. Ce serait trop facile. Mais c'est un joueur qui doit être plus poerformant en équipe de France."
15h15: Pour le prochain match contre l'Albanie, le sélectionneur espère récupérer Mexès. Rami sera suspendu pour ce rendez-vous là. Pour remplacer les deux titulaires, il a sa petite idée. A priori Sakho - Abidal. Mais ça, c'est mon petit doigt qui me le dit.
15h14: Une question sur le cas Gameiro, et son éventuel transfert. Blanc, lui conseille de bien peser son intérêt sportif. "Je ne peux pas faire le choix à sa place. Un grand club français, ce n'est pas inintéressant. Partir à l'étranger, ce n'est pas si facile que ça."
15h13: Le cas Ribéry à l'étude: "Ses prestations pourraient êtres meilleures. Mais il n'y a pas que lui dans ce cas-là"
15h12: "La philosophie de jeu est acceptée par tout le monde", enchaîne Lolo. "Mais il faut progresser si on veut devenir une grande nation..."
15h10: Impression générale de l'équipe dans le jeu? Oui, elle a progressé dans le jeu. Mais en sélection on aligne rarement l'équipe qu'on veut, en raison des méformes, suspensions explique Lolo.
15h09: Avec quelle équipe comparer cette équipe? "Avec celle de 1996" répond Lolo, époque à laquelle se sont mêlée deux générations. Donc on va perdre en demi-finale du prochain Euro?
15h07: Lolo n'annoncera pas le nom du capitaine des Bleus aujourd'hui. Mais à la rentrée, le porteurs du brassard sera soit Lloris, Abidal, Malouda ou Diarra. Voire Mexès s'il revient bien
15h06: "Quand l'objectif, on pourra faire un bilan complet", répète-t-il. Oui, merci.
15h04: "Le bilan que je veux faire, c'est une fois qu'on sera qualifiés ou pas. Le problème, c'est qu'avec vous, il faut faire le bilan après chaque stage." Donc le vrai bilan arrivera plus tard...
15h02: Voilà, c'est parti. Il détend l'athmostphère par une boutade sur les places libres.
14h58: Bonjour à tous, on attend l'arrivée de Laurent Blanc dans l'auditorium de la FFF. Le débriefing devrait commencer d'une minute à l'autre.

Les Bleus sont de retour en France après deux semaines de vie commune et un périple dans les pays de l’Est. Ils y ont ramené deux victoires en amical, face à l’Ukraine (4-1) et la Pologne (1-0) et un match nul (1-1) dans le seul match officiel de leur tournée, face à la Biélorussie. Pour le sélectionneur, le bilan est positif, même si tout n’a pas été parfait. Selon lui, certains joueurs ont marqué des points. D’autres en, ont perdu. Il en dira un peu plus sur soin équipe lors de son débriefing à la fédé avant lui de partir en vacances.

On vous donne rendez-vous dès 15h00 dans les commentaires pour suivre en live comme-à-la-maison l’intervention du sélectionneur...