Fifa: Michel Platini candidat en 2015?

FOOTBALL Le président de l'UEFA revient également sur l'affaire des quotas et parle de dopage...

A.M.
— 
Michel Platini, le président de l'UEFA, le 6 juin 2011, lors du congrés de la Fifa, à Zurich.
Michel Platini, le président de l'UEFA, le 6 juin 2011, lors du congrés de la Fifa, à Zurich. — A.Wiegmann/REUTERS

Tout ça ressemble presque à un programme. Dans une interview à Libération, Michel Platini, président de l’UEFA, balaie l’actualité du foot. A la question «serez-vous candidat en 2015», l’ancien meneur de jeu des Bleus répond par un «joker». «Platoche» en a surtout profité pour revenir sur la mise en place de son fameux «fair-play financier», qui s’appliquera dans deux ans. «Quand l’ensemble des clubs européens affichent 1,2 milliards d’euros de déficit en 2009, on ne peut pas ne rien faire», explique Platini, qui envisage d’exclure des compétitions européennes les clubs qui ne s’y plieront pas.

Quotas: «Beaucoup de gens avaient raison»

Mais l’ancien sélectionneur de l’équipe de France n’en a pas pour autant oublié l’actualité du foot français, et plus particulièrement l’affaire des quotas. «Beaucoup de gens avaient raison. Je ne cautionne bien sûr pas les propos excessifs qui ont été tenus. Je pense que le débat sur les bi-nationaux est un beau débat qui doit avoir lieu.»

«Je ne pense pas qu’il ait du dopage dans le football»

Dernier sujet abordé par Michel Platini, celui du dopage. Pour dire que ça n’en est pas un. «Je ne pense pas qu’il ait du dopage dans le football. Enfin pas de dopage organisé par les clubs, car avec le turnover des joueurs, tout se sait. Ensuite, si des joueurs individuellement prennent une pilule avant un match… (…) Je ne pense pas que le dopage serve à quoi que ce soit dans le football», promet Michel Platini.