Ligue 1: Lemoine, retour gagnant... Machado sort le bonnet de Noël...

FOOT Les résultats de la 18e journée de Ligue 1...

B.V.

— 

Abdoul Razzagui et Victor Hugo Montano félicitent Fabien Lemoine, auteur d'une passe décisive pour son retour en Ligue 1, le 18 décembre 2010.
Abdoul Razzagui et Victor Hugo Montano félicitent Fabien Lemoine, auteur d'une passe décisive pour son retour en Ligue 1, le 18 décembre 2010. — AFP PHOTO / DAMIEN MEYER

Samedi 19 heures
 
Rennes - Valenciennes: 1-0
Kana-Biyik (90e+4)
 
Nice - Brest: 1-1
Ljuboja (7e) ; Martial (12e)
 
Saint-Etienne – Arles-Avignon: 2-0
Batlles (51e), Rivière (53e)
 
Montpellier - Auxerre: 1-1
Belhanda (64e) ; Traoré (77e)
 
Toulouse - Lorient: 3-0
Machado (18e, 60e), Santander (70e)
 
Samedi 21 heures
 
PSG - Monaco: 2-1
Nenê (38e, 53e) ; Puygrenier (32e), Niculae (88e)
 
Dimanche 17 heures
Lens - Caen
Lille - Nancy
Sochaux - Bordeaux
 
21 heures
Marseille - Lyon
 
>> Le classement de la Ligue 1 est par là

 
Le come-back
Fabien Lemoine était rentré depuis à peine trois minutes quand il a adressé un corner décisif vers son pote Kana-Biyik. Pas mal, pour un mec qui a subi une ablation d’un rein il y a moins de 5 mois et qui faisait son grand retour sur les terrains de Ligue 1. Grâce à lui, Rennes remonte à hauteur du leader, Lille.
 
Le bonnet de Noël
Paulo Machado est un homme plein de ressources. Et surtout quand il s’agit de fêter Noël. Après avoir inscrit le premier de ses deux buts, le Portugais a sorti de sous son short un... bonnet de Père Noël aux couleurs du TFC, c'est-à-dire violet. La classe, Paulo.
 
La statistique
Auxerre ne perd pas, certes. Mais Auxerre ne gagne jamais non plus. La preuve, les joueurs de Jean Fernandez sont les premiers cette saison a atteindre le chiffre de dix matchs nuls. En 18 matchs. Ce qui fait plus de la moitié. A un point le match nul, on peut comprendre le classement des Bourguignons, treizièmes.
 
Le coup dur
La neige aura fait une victime. Samedi soir, sur une pelouse à la limite du praticable, le monégasque Djimi Traoré, champion d’Europe avec Liverpool en 2005, s’est rompu les ligaments croisés du genou en glissant sur de la boue, de manière anodine. Fallait-il jouer ce match, la question risque de faire débat dans les prochains jours.