Maxime Gonalons: «J'aime bien évoluer en défense»

FOOTBALL Le milieu de l'OL pourrait reculer d'un cran face à l'OM dimanche...

Propos recueillis par Stéphane Marteau

— 

Dimanche, à Marseille, l'OL pourrait aligner une charnière centrale inédite en raison de la blessure de Cris et de l'incertitude qui entoure la participation de Pape Diakhaté. Mais cela ne perturbe pas Maxime Gonalons qui se prépare avec Dejan Lovren à assurer l'intérim.

Comment abordez-vous le match contre l'OM où vous pourriez évoluer en défense centrale?
C'est vrai qu'il y a une incertitude derrière et que je peux postuler aussi bien en défense qu'au milieu. Mais je n'ai pas d'appréhension particulière. Je me prépare comme d'habitude, même si depuis le début de la semaine, j'évolue davantage aux côtés de Dejan lors des oppositions tactiques. Pape se prépare de son côté, et on verra dans les prochains jours comment ça évolue.

Quelles différences percevez-vous entre les deux postes?
Ca change pas mal de choses. Quand on perd un ballon au milieu, les défenseurs et le gardien peuvent rattraper le coup. En revanche, en défense, il faut être beaucoup plus concentré, car on n'a pas trop le droit à l'erreur. Mais j'aime bien évoluer à ce poste que j'ai vraiment découvert l'an dernier contre Liverpool, puisque je n'avais joué qu'une fois en défense centrale avec les 18 ans.


Comment qualifieriez-vous le match contre l'OM?
C'est un choc entre deux prétendants au titre, un duel à haute intensité. C'est un match à six points, mais qui ne sera pas décisif, car il restera encore beaucoup de rencontres à disputer. ça va se jouer sur des détails et je ne pense pas qu'il y aura un score fleuve comme l'an dernier à Gerland [5-5].