Le Mondial des rallyes va changer d'ère

© 2010 AFP

— 

Sébastien Loeb et Citroën ont remporté dimanche à Cardiff le rallye de Grande-Bretagne et clôturé en beauté une quasi-décennie de domination sur le Championnat du monde des rallyes (WRC), avant d'intensifier, dès cette semaine, leurs préparatifs pour la saison 2011.
Sébastien Loeb et Citroën ont remporté dimanche à Cardiff le rallye de Grande-Bretagne et clôturé en beauté une quasi-décennie de domination sur le Championnat du monde des rallyes (WRC), avant d'intensifier, dès cette semaine, leurs préparatifs pour la saison 2011. — Leon Neal AFP

Sébastien Loeb et Citroën ont remporté dimanche à Cardiff le rallye de Grande-Bretagne et clôturé en beauté une quasi-décennie de domination sur le Championnat du monde des rallyes (WRC), avant d'intensifier, dès cette semaine, leurs préparatifs pour la saison 2011.

"C'est un nouveau défi, une nouvelle source de motivation", ont dit Loeb et son copilote Daniel Elena au soir de leur 62e victoire, en évoquant déjà 2011, la nouvelle réglementation technique et les nouvelles voitures: Citroën DS3, Ford Fiesta, puis Mini Countryman, en attendant Toyota ou Volkswagen, peut-être, en 2012.

Pour les septuples champions du monde, 2011 sera comme un retour aux sources. Le comportement de la DS3, plus petite, plus courte et "plus agile" que la C4, dit Loeb, mais tout aussi puissante, ressemble à celui de la Xsara des débuts du monopole Loeb.

Les essais vont continuer cette semaine au pays de Galles, pour Citroën avec la DS3, pour Ford avec la Fiesta. "Nous sommes en WRC pour gagner et avec la nouvelle voiture nous pensons que nous avons une grande chance de gagner à nouveau. C'est comme si on remettait les compteurs à zéro, qu'on repartait sur la même ligne", espère Gerard Quinn, le patron de Ford Europe Motorsport.

Quand la C4 WRC est arrivée, en 2007, pour remplacer la Xsara, la Focus WRC avait déjà huit saisons dans les roues, en autant d'évolutions. Début 2011, la Fiesta WRC sera aussi neuve que la DS3 WRC. Mais sera-t-elle plus fiable ?

Depuis plus d'un an, pendant que Citroën raflait victoires et titres, l'équipe de Christian Loriaux chez M-Sport travaillait d'arrache-pied sur la Fiesta WRC qui fera ses débuts en Suède, à la mi-février, face à la DS3 WRC. L'avenir dira si cette longueur d'avance peut être synonyme de victoires.

Autre avantage possible, le nombre. Alors que Citroën n'a pour l'instant que deux DS3 prévues en Suède, pour les deux Sébastien, Loeb et Ogier, Ford pense aligner dix Fiesta en Suède. Ces économies d'échelle pourraient même permettre à Petter Solberg ou Dani Sordo de rouler pour gagner, dans une Ford.

"Ce serait très dommage que le WRC perde Petter et Dani, ils ont beaucoup d'expérience et apportent beaucoup d'intérêt au championnat", estime Gerard Quinn. Il s'empresse de souligner que "chez Ford, avec M-Sport, on accueille toujours volontiers les pilotes privés, et on a tendance à penser qu'on est meilleur marché. Qui sait ce qui peut se passer pendant l'hiver ?".

Le patron de Ford Motorsport sait que le combat de Solberg-David contre Loeb-Goliath plaît beaucoup aux fans, et que Sordo vient de rapporter trois titres mondiaux des constructeurs à Citroën. Mais il n'en dit pas plus, pour l'instant.

"Avec Petter pour 2011, c'est comme toute discussion commerciale: ça passe par des hauts, des bas, et généralement ça se termine par un accord", sourit Olivier Quesnel, son homologue chez Citroën. "Petter est prioritaire, parce qu'il fait partie de nos clients, ajoute le patron de Citroën Racing, "s'il est encore là en 2011 nous serons ravis". Affaire(s) à suivre.