Coupe du monde: Aimé Jacquet estime qu' «une victoire n’enlèverait rien à ce que les Bleus ont fait»

FOOT L'ancien sélectionneur est dur avec l’équipe de France…

M. P.

— 

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, Aimé Jacquet le 12 juillet 2008 au Stade de France.
L'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, Aimé Jacquet le 12 juillet 2008 au Stade de France. — G.Baptiste/AFP

S’il y en a un que le feuilleton des Bleus a profondément déçu, c’est bien Aimé Jacquet. Celui qui avait élevé l’équipe de France au rang de champion du monde a déjà fait part de son incompréhension face aux dissensions mises à jour: «Nous sommes la risée du monde», déplorait-il dimanche. Mardi, jour de France-Afrique du Sud, c’est dans France-Soir que «Mémé» s’épanche: «J'ignore ce qui se passe réellement au sein du groupe. Une chose est certaine: une victoire n'enlèverait rien à ce qu'ils ont fait.» En revanche, l’ancien sélectionneur estime que «tout se tassera d'ici quelque temps, quand Laurent Blanc reprendra l'équipe. J'ai confiance.» L’ancien entraîneur bordelais sait ce qu’il lui reste à faire.