Départ de Blanc: Bordeaux veut faire payer la Fédération

FOOT Nicolas de Tavernost veut être indemnisé en échange de Laurent Blanc...

M. P.

— 

Laurent Blanc lors du match Lorient-Bordeaux, le 24 avril 2010
Laurent Blanc lors du match Lorient-Bordeaux, le 24 avril 2010 — REUTERS/Stephane Mahe

Si Laurent Blanc a annoncé dimanche qu’il «souhaitait répondre favorablement à la sollicitation de la F.F.F en qualité de sélectionneur de l’Equipe de France», les Girondins de Bordeaux voient cette affaire d’un autre œil. Certes, le club ne s’oppose pas au départ de Laurent Blanc, mais il souhaite être dédommagé, l’entraîneur étant encore sous contrat pendant un an. «Elle [la Fédération] doit faire des propositions financières afin de nous indiquer de quelle façon elle compte régler le problème, explique Nicolas de Tavernost, l’actionnaire du club, dans L’Equipe. En clair, c’est à elle de nous dire à quelle hauteur elle compte nous indemniser. Je ne veux pas vous donner de chiffre, mais l’indemnisation doit être significative.»

Tavernost ne cache pas sa déception sur les mauvais résultats de son équipe en fin de championnat et en impute la responsabilité aux annonces répétées de départ de Laurent Blanc. «J’estime que le comportement de la Fédération n’est pas conforme à l’éthique sportive, gronde le président de M6. La Ligue des champions nous a échappé, avec toutes les recettes qui vont avec. Je ne réclame pas le manque à gagner, mais que la Fédération fasse maintenant le nécessaire pour solder cette triste affaire.» Un peu plus et les malheurs de Bordeaux seraient dus à Raymond Domenech…