20 Minutes : Actualités et infos en direct
CHAMPIONS CUPLa Rochelle a gagné car « il ne s’est pas senti respecté dès le toss »

Rugby : le Leinster « ne nous a pas respectés dès le toss, il ne fallait pas nous faire ça », explique Alldritt

CHAMPIONS CUPLe capitaine rochelais a débriefé l’incroyable victoire rochelaise
Les Rochelais ont réussi l'un des plus grands exploits européens d'un club français samedi à Dublin.
Les Rochelais ont réussi l'un des plus grands exploits européens d'un club français samedi à Dublin.  -  Anne-Christine POUJOULAT / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Pour aller décrocher une deuxième étoile, La Rochelle a dû faire preuve de « caractère » et de « détermination », selon son capitaine Grégory Alldritt qui a déploré samedi le manque de respect des Irlandais du Leinster après la finale de la Champions Cup (27-26).


Qu'avez-vous dans la tête, là ?

« Un peu le même sentiment que la saison dernière. C’est dur de réaliser. Ça a été un match incroyable, on a fait preuve d’énormément de caractère et gagner de cette façon-là, c’est juste énorme. Honnêtement, là, on a besoin de rentrer à La Rochelle, de voir notre Vieux-Port plein à craquer de Rochelais pour réaliser une deuxième fois ce qu’on vient de faire. Je suis persuadé qu’on ne se rend pas compte de ce qu’on a fait. C’est quelque chose d’énorme. C’était fou à Marseille, je pensais avoir touché le sommet au niveau des émotions avec le match, avec le Port… Ça ne s’arrête jamais. J’espère qu’on va rester dans ce 'mood' et surfer sur la vague. »


A quel moment comprenez-vous que vous allez gagner ?

« Il y en a plusieurs. Notamment le toss. Déjà, moi je pense qu’ils ne nous ont pas respectés. Ils ne m’ont pas regardé dans les yeux en me serrant la main. C’est quelque chose qu’il ne faut pas nous faire. On a énormément de valeurs dans ce club et le respect en fait partie. A 17-0, on a réussi à inverser la tendance et basculer à la mi-temps à 23-14. La dynamique était pour nous. On a décidé que les finales perdues, c’était fini et qu’on voulait des trophées. C’est juste incroyable. C’est un match qui se joue à vingt-trois et pas à quinze. »


Un mot sur la performance du paquet d’avants…

« Ils nous font gagner le match, clairement. C’est vrai que c’est une de nos forces. Les trois-quarts ont fait aussi un énorme match. C’est exactement ce qu’on s’est dit, on savait qu’on ne nous donnerait rien aujourd’hui, qu’on ne voulait pas utiliser d’excuse à la fin du match. Non. A nous de nous surpasser, de gagner le match. On a été déçus quelques fois sur certains mauls, peut-être à juste titre. Mais on n’a pas baissé une seule fois les bras et on est repartis sur des mauls, des mauls… et c’est ce qui nous amène à cet essai de Georges-Henri (Colombe, 72e). La détermination et le caractère de l’équipe a fait la différence. »


Sujets liés