L'AC Arles-Avignon ne se cache plus…

— 

En route pour la L1. Vainqueurs de Nantes (1-0) vendredi, les Acéistes (3es de la L2) ont un peu plus accru leur avance sur leurs poursuivants en vue de l'accession. Avec cinq points de plus que Clermont (4e) et Angers (5e), Arles-Avignon a les cartes en main pour réussir une 2e montée en deux ans. « On va faire nos deux prochains déplacements [à Châteauroux demain et Sedan vendredi] avec moins de pression. On ne va plus se cacher et l'on va essayer d'aller au bout de cette magnifique histoire. Il faut l'écrire avec une happy end », espère le président Conrad.
La happy end, c'est un peu la spécialité des Provençaux qui, depuis quelques journées, construisent leur succès dans les dernières minutes. Il y a eu la victoire au Havre (1-2, 32e journée) avec deux buts de Ayew aux 86e et 94e minutes. Puis le petit hold-up à Metz (1-2, 34e journée) en infériorité numérique, avec le but précieux de Dalé (90e). Face aux Canaris, c'est Mathlouthi qui a délivré les siens dans le money time (92e). Le premier but de la saison pour l'ex-Castelroussin et Strasbourgeois, qui retrouvera demain de vieilles connaissances. « Je vais retrouver mon ancienne équipe [La Bérichonne] et mon ancien entraîneur JPP [à Strasbourg], mais aujourd'hui, je suis acéiste, et je ne me priverai pas pour marquer un autre but, si ça peut permettre à l'ACA de monter en Ligue 1. »S. D.