OL - Losc : Contre le cours du jeu, Lacazette offre un succès précieux (1-0) aux Lyonnais… Revivez ce match avec nous

FOOTBALL Les Lyonnais ont souffert quasiment toute la rencontre, ce dimanche, face au Losc de Paulo Fonseca. Mais ils ont obtenu une victoire quasi inespérée grâce à un but de leur capitaine (1-0, 74e)

Au Parc OL, Jérémy Laugier
— 
Alexandre Lacazette, au duel avec Tiago Djalo, ce dimanche lors du match OL-Losc à Décines.
Alexandre Lacazette, au duel avec Tiago Djalo, ce dimanche lors du match OL-Losc à Décines. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
  • En pleine confiance au moment de se présenter au Parc OL, après son spectaculaire succès (4-3) face à Monaco, le Losc a largement dominé la rencontre ce dimanche.
  • Mais les hommes de Laurent Blanc, largement plus réalistes, ont su l'emporter (1-0) contre le cours du jeu, grâce à un but d'Alexandre Lacazette, bien servi par Nicolas Tagliafico. 
  • Désormais 8es grâce à ce succès quasi inespéré, l'OL revient à seulement deux longueurs du Losc. L'Europe et l'OM ne sont désormais plus qu'à 4 points, à une semaine d'un choc justement au Vélodrome.
  • La composition pour l’OL : Lopes - Da Silva (Lepenant, 46e), Boateng, Lukeba - Gusto, Caqueret (Faivre, 72e), Mendes, Tagliafico - Aouar (Reine-Adélaïde, 66e) - Dembélé (Toko Ekambi, 66e), Lacazette (Cherki, 87e).
  • La composition pour le Losc : Chevalier - Diakité, Fonte, Djalo (Zedadka, 86e), Ismaily (Alexsandro, 46e) - André, André Gomes (Bayo, 86e) - Weah (Ounas, 70e), Cabella, Angel Gomes (Bamba, 70e) - David.



01 h : Et voici pour vous quitter notre débrief vidéo de ce match entre l'OL et le Losc, qui n'a pas tenu toutes ses promesses donc.



22h43 : L’OL est désormais 8e, avec seulement 2 points de retard sur un Losc (7e) décidément mal payé en Ligue 1. Et surtout, un rival majeur comme l’OM (5e) n’est plus qu’à 4 points. A défaut d’être brillant, ce Lyon version Laurent Blanc grappille des points avec un furieux réalisme. Ça fait deux victoires de rang entre Montpellier et Lille. Merci beaucoup de nous avoir suivis, et on se retrouve pour un article et une vidéo de retour sur ce match pour demain matin les amis. Encore merci, bonne nuit à toutes et à tous, la bise.
22h36 : C’est fini là-dessus ! Le point rageur pour Laurent Blanc après ce succès (1-0) quasi-inespéré vu la physionomie du match.
90e+3 : Aaaaaaah Toko Ekambi croque une énorme balle de break en contre, seul face à Chevalier.
90e+1 : Oh oh la puissante tentative d'Ounas à l'entrée de la surface est déviée par Lukeba, en mode roc retrouvé ce soir.
90e : On aura droit à 4 minutes d'arrêt de jeu, ça s'annonce chaud jusqu'au bout sur le but de Lopes.
87e : Fonseca joue son dernier va-tout avec les entrées en jeu de Bayo et Zedadka. Pendant ce temps, Cherki remplace Lacazette, dont le but plein d’opportunisme a clairement changé le match, tant Lyon avait eu du mal à le trouver et à s’appuyer sur lui jusque-là. Le brassard atterrit sur le bras de Toko Ekambi, ce qui ne devrait pas ravir beaucoup de supporteurs lyonnais.




85e : Lukeba intervient avec calme pour stopper une nouvelle offensive lilloise, puis il balance une grande minasse devant… pour personne. Le plan de jeu lyonnais est archi clair à 1-0 : résister, plus que jamais.
83e : 55.790 spectateurs finalement ce soir, pas de guichets fermés donc.
81e : Encore un bel échange Cabella-David mais ça se finit par une frappe assez inoffensive de l’ancien Stéphanois dans les gants de Lopes. Clairement pas le soir du Losc, pas du tout payé pour son jeu offensif cohérent mais pas réaliste pour un sou.
79e : Griiiiiiiinta time pour Tagliafico, qui vient de signer une intervention virile mais correcte pour stopper Ounas dès son démarrage.
74e : Incroyable, buuuuuuuut de Lacazette !!!!!

Complètement contre le cours du jeu, après une énième opportunité pour David, excellente ouverture en exter' de Reine-Adélaïde pour Tagliafico. Centre parfait de l’Argentin pour Lacazette qui pousse dans le but vide. C’est ouuuuuuuuf si l’OL l’emporte ce soir.

72e : Sur le corner, il y a à nouveau le feu, mais Lukeba repousse du dos d’une manière improbable une tête lilloise. Pas dit que ça tienne jusqu’au bout… Tiens, au tour de Faivre d'entrer en jeu à la place de Caqueret.
71e : Gros coup de chaud pour l’OL avec un tacle déterminant de Tagliafico en pleine surface, avant que l’Argentin ne gêne habilement Jonathan David, qui se présentait en face à face avec Lopes. Lyon résiste tant bien que mal, mais que c’est duuuuuuuuur.
70e : Ah, voilà de nouvelles cartouches offensives côté Losc, avec Bamba et Ounas en poste pour poste à la place de Gomes et Weah. Hâte de voir ce que peut notamment faire l’explosivité d’un Ounas dans ces 20 dernières minutes.
68e : Pfiouuuuu le tacle de ouf (en retard) de Lukeba le long de la ligne sur Weah. Carton jaune bien mérité.
66e : Double changement à l’OL : Aouar est remplacé par Reine-Adélaïde, et Dembélé (qui a annoncé sur Prime Video encore croire à la Coupe du monde au Qatar, true story) cède sa place à Karl Toko Ekambi.
60e : Quelle occase de dingue pour Angel Gomes !!!!

Le Losc est décidément au-dessus dans ce match : super décalage de Cabella pour Diakité qui cavale sur son côté gauche et résiste à Mendes. Super centre pour Angel Gomes. Le filleul de Nani ouvre son pied mais il n’enroule pas assez sa frappe, claquée en corner par un Anthony Lopes impeccable.

57e : Très légère embellie côté lyonnais : les virages tentent de pousser, et l’OL profite d’une absence étrange de Djalo pour se projeter dans la surface. Mais la tentative de Dembélé est contrée. On ne misera clairement pas sur un 4-3 ce soir, l’aveu d’échec est terrible.
54e : Tentative de contre lancé par Dembélé mais très mal jouée par Aouar. Ça manque cruellement de mordant offensif dans cet OL. Et visiblement, Laurent Blanc ne compte pas s’appuyer sur ses rares joueurs de côté de son effectif : Toko Ekambi et Tetê ne jouent quasi plus depuis son arrivée sur le banc.
52e : Ouch la grosse semelle de Lepenant sur Angel Gomes, jaune bien mérité déjà pour le jeune milieu lyonnais.
50e : Des doutes sur la complémentarité et surtout le potentiel de créativité d’un quatuor au milieu avec Mendes, Lepenant, Caqueret, et même le Houssem Aouar qui est encore très loin de son meilleur niveau.
47e : A noter qu’Alexsandro est entré en jeu aussi à la place d’Ismaily, qui était pas mal du tout. Sans doute un pépin physique.
21h45 : Ah non, changement tactique pour Lolo White : c’est Damien Da Silva, fébrile et averti, qui cède sa place : 4-4-2 donc pour cette seconde période.
21h44 : Allez, la fin de l’ennui XXL messieurs ? Ah tiens, Johann Lepenant s’apprête à entrer en jeu, sans doute à la place de Mendes. Si ça pouvait nous dynamiser un peu ce match…
21h32 : Mi-temps msieurs dames, on en reste là. Et m…., on s’est porté la guigne en vous annonçant un énorme match. 41 % de possession et 0 tir cadré pour l’OL pfiouuuuuu. Bon, remarquez, le Losc n’a cadré sa première frappe qu’à la 43e avec Weah donc. On se retrouve très vite les amis.
43e : Anthony Lopes se montre inspiré pour repousser d’un arrêt réflexe une habile tête piquée de Timothy Weah, qui avait pris le meilleur sur Tagliafico au duel. Aux points, le Losc est toujours large devant donc, vous vous en doutez.
42e : Ah, nouvelle situation litigieuse tout de même sur une frappe lyonnaise, avec cette fois Moussa Dembélé qui voit sa frappe être contrée par une mimine de Benjamin André. Eternel débat sur ces mains sifflées parfois sur une configuration identique. Ni Jérôme Brisard ni le VAR n’interviennent une nouvelle fois.
37e : Pas mieux. Franchement, si on devait juger d’éventuels progrès déjà constatés par rapport à l’ère Peter Bosz, la réponse est limpide : NON !




31e : Jonathan David trouve la barre sur un lob délicieux !

Waaaaaaaaaah le petit miracle de ne pas voir le Losc prendre les devants. Sur un corner pourtant en leur faveur, les Lyonnais se mettent en galère, en raison d’une passe en retrait cata de la tête de Thiago Mendes au milieu du terrain. Cabella en profite et sert parfaitement David dans une contre-attaque supersonique. Le lob plein d’audace et de spontanéité du Canadien, hors de la surface, trouve la transversale d’un Lopes archi battu.

29e : Vache, l’OL ne crée quand même pas grand-chose offensivement. Nouvelle alerte par contre sur le but de Lopes : super percée de Weah conclue par un centre en retrait. Mais aucun Lillois n’était sur le coup.
24e : Comme on s’ennuie un peu, on vous raconte le clin d’œil appuyé des deux virages pour le Ballon d'or de Karim Benzema. A ce propos, n’hésitez pas à checker notre article sur le sujet.





22e : Déjà grave conspué à l’annonce des équipes, Rémy Cabella, qui affiche la particularité d’être à la fois ex-marseillais et ex-stéphanois, se mange de sacrés noms d’oiseau du virage nord à chaque corner frappé. Bon, la cote était à 1,07 mais on vous le confirme quoi.
17e : Petite réaction lyonnaise, avec une situation litigieuse : la frappe de Thiago Mendes est déviée du bras par André Gomes en pleine surface. Mais l’arbitre et le VAR ne bronchent pas.




12e : Pfiouuuuuuuu, encore une plus grosse occase pour le Losc avec Timothy Weah qui s’infiltre et balance une frappe des 18 m rasant la transversale de Lopes. Le Losc est clairement mieux rentré dans son match.
9e : Jonathan David déjà dangereux !

Premier tir du match et première vraie occase. Corner de Cabella et le buteur lillois se joue de Lukeba dans son déplacement. Mais finition bien ratée pour le coup, avec une frappe largement hors cadre.

8e : Le Losc est plutôt bien rentré dans le match, à l’image de ce corner arraché par David face à Da Silva (sacrée ouverture de Cabella au départ).
4e : Début de match sans grande intensité jusque-là. Un bon vieux round d’observation des familles qu’on espérait ne pas avoir.
20h46 : C'est partiiiiiiiiiiiiiii !
20h43 : L’ambiance monte crescendo, on se répète mais ça va être une belle soirée, c’est annoncé.
20h40 : Tiens, bien sympa cette petite photo du « Jo » Bamba gamin, publiée par le Losc cette semaine sur son compte Twitter.




20h30 : Petite parenthèse foot féminin : l’OL galère teeeeeeeellement en ce début de saison : 1-0 à l’arrach' comme pas permis contre Fleury, grâce à un coup de tête dans le temps additionnel de Wendie Renard. On avait écrit cela sur le sujet après le pénible nul en Ligue des champions à Turin (1-1).





20h15 : Ça y est, on est en tribune de presse et le Parc OL se remplit ma foi bien comme prévu. Ça sent le match bien spectaculaire ce soir, entre grosse ambiance, coachs à philosophie offensive sur chaque banc… et association Boateng-Da Silva en défense centrale côté lyonnais, il faut bien l’avouer.
19h52 : Timothy Weah en titulaire surprise au Losc

La compo lilloise vient de tomber dans la foulée : pas de Jonathan Bamba ni d’Adam Ounas dans le 11 de départ mais Timothy Weah donc, qui mènera la ligne d’attaque avec Angel Gomes, Rémy Cabella, et l’inévitable Jonathan David.




19h47 : Da Silva et Mendes titulaires comme prévu à l’OL

Et hop, les compos viennent de tomber : Damien Da Silva va bien vivre sa première titularisation de la saison ce soir. Et face aux flèches lilloises, il pourrait y avoir gros danger, en l’absence de Sinaly Diomande (suspendu). Corentin Tolisso est toujours out, et Thiago Mendes (a priori clairement vu comme un milieu par Lolo White) va donc débuter dans l’entrejeu, plutôt que Lepenant, Faivre et Reine-Adélaïde, qui commenceront sur le banc ce soir.




19h45 : Un Parc OL annoncé à guichets fermés par le club lyonnais !

Heeeeey, on se retrouve en direct du Parc OL, où tenez-vous bien, une affluence à guichets fermés est annoncée par le club lyonnais depuis la fin d’après-midi. Et oui, plus de 57.000 spectateurs pour un Lyon-Lille, qui l’eut cru ? Bonne idée de l’OL d’avoir mis les places à un tarif très raisonnable cette semaine pour parvenir à ce gros remplissage, pour la première de Laurent Blanc sur le banc à domicile.

09 h : On vous propose un peu de lecture en attendant sur l’OL, à savoir ce qu’il faut attendre de cette alliance de raison Laurent Blanc-OL (1 victoire et 1 défaite jusque-là), mais aussi de son nouvel adjoint Franck Passi, qui prend la place de l’historique Jean-Louis Gasset comme gars sûr de Lolo White. Allez, rendez-vous à 20h30, on vous laisse.




09 h : Hello amis 20 Minutos ! En voilà une affiche qui nous donne bien envie de prendre la direction du Parc OL ce dimanche soir (coup d’envoi à 20h45). Cet été, on ne savait pas trop quoi penser du projet lillois, avec le départ de Jocelyn Gourvennec, remplacé par Paulo Fonseca. Quatre mois plus tard, on sait : le Losc est quasiment l’équipe qui pratique le plus beau football de Ligue 1 depuis quelques semaines avec son coach portugais, dont on avait pu apprécier tout le travail au Shakhtar Donetsk à l’occasion d’affrontements… contre l’OL en Ligue des champions en 2018. Comme en face, on a pu se rendre compte lors du dernier déplacement à Montpellier (1-2) que ce Lyon allait déjà mieux avec Laurent Blanc sur le banc, ça nous promet une belle opposition. Ounas, Cabella, David d’un côté, Aouar, Lacazette, Dembélé de l’autre, franchement, on est prêt à en faire le serment devant vous : il n’y aura pas de 0-0 ce soir (d’ailleurs, le probable remplacement de Diomande suspendu par Da Silva nous conforte dans ce sens). Allez, à ce soir, rendez-vous par ici à tous les amateurs de beau jeu (je prends décidément des risques dans mon teasing).

» Rendez-vous à partir de 20h30 pour parler des compos et de l’ambiance au Parc OL, pour la première ici de Laurent Blanc, puis coup d’envoi à 20h45.