Le baromètre des Bleus: enfin des bonnes nouvelles!

FOOT Thierry Henry buteur, le retour prévu d'Eric Abidal, Patrick Vieira ovationné...

B.V.

— 

L'attaquant de l'équipe de France, Thierry Henry, lors du match face à l'Irlande au Stade de France, le 18 novembre 2009.
L'attaquant de l'équipe de France, Thierry Henry, lors du match face à l'Irlande au Stade de France, le 18 novembre 2009. — REUTERS

Des retours qui rassurent

74 minutes de jeu et un but. Titularisé face à Xerez, dernier de la Liga, Thierry Henry a retrouvé un peu de confiance. Même si tout n’a pas été parfait pour le capitaine des Bleus dans ce match (et si le but doit quand même beaucoup à Zlatan), «Titi» prouve à Pep Guardiola et à Raymond Domenech qu’il sait toujours être décisif. Et ça, mine de rien, c’est rassurant. Au moins autant que le retour à la compétition d’Eric Abidal. Annoncé titulaire face à l’Inter mercredi, le latéral gauche de Barcelone semble enfin remis de ses multiples blessures.
 

En forme au bon moment

A quinze jours de la liste des 23, certains ont la bonne idée se montrer en forme aux yeux de sélectionneur. Certes, Patrice Evra, guerrier (jusqu’à vomir sur le terrain) et décisif face à Tottenham ce week-end, a validé depuis longtemps son ticket pour l’Afrique du Sud. Florent Malouda, encore étincelant et buteur avec Chelsea ce week-end, est le meilleur français de ce début d’année et peut prétendre à une place de titulaire en bleu. Mais pour Djibril Cissé, vainqueur du doublé Coupe-Championnat en Grèce, Samir Nasri, titulaire indiscutable avec Arsenal et Abou Diaby, dynamiteur du milieu des Gunners, la place dans les 23 s’est peut-être gagnée ce week-end.
 

Les énigmes

Seront-ils en forme pour la coupe du monde? Outre le cas Gallas, blessé de longue date, la forme de plusieurs cadres de l’équipe de France inquiète. Lassana Diarra, le milieu de Real, se contente de miettes de matchs: en tout, il n’a joué que 90 minutes depuis la mi-mars. L’ancien Gunner semble ne plus entrer dans les plans de son entraîneur, Manuel Pellegrini. A l’inverse, Yoann Gourcuff possède beaucoup plus de temps de jeu à Bordeaux, mais peine à être décisif. Ses statistiques depuis décembre sont faméliques: en Championnat, le jeune meneur de jeu n’a marqué qu’une fois et délivré une seule passe décisive. Pire, face à Lorient, le Girondin s’est blessé aux ischio-jambiers et pourrait manquer le déplacement de Bordeaux à Valenciennes.
 

Benzema, Ribéry, même combat

Sous les feux de la rampe pour leurs frasques extra-sportives, Franck Ribéry et Karim Benzema souffrent aussi sur le terrain. Le Munichois, expulsé dans la semaine face à Lyon, a piétiné tout le match sous les sifflets du virulent public de Mönchengladbach sans jamais faire de différence. Tout comme le Madrilène, dont l’entrée en jeu à la 51e minute face à Saragosse n’a strictement rien apporté à l’attaque Merengue.
 

Et si Vieira réussissait son pari?

Ovationné par ses anciens supporters à l’Emirates Stadium, Patrick Vieira était une nouvelle fois titulaire avec Manchester City contre Arsenal. L’ancien capitaine de l’équipe de France a joué 52 minutes encourageantes avant de céder sa place. Et même si tout n’est pas encore parfait dans son jeu, «Pat» semble avoir retrouvé le rythme de la compétition. Il lui reste trois matchs de championnat pour prouver à Raymond Domenech qu’il sera prêt le 11 juin.