Fed Cup: Rezaï maintient la France à flot

TENNIS Après les deux premiers simples en barrage, entre la France et l'Allemagne...

La rédaction sport

— 

La joueuse de tennis française Aravane Rezaï, lors d'un match à Key Biscane, le 25 mars 2010
La joueuse de tennis française Aravane Rezaï, lors d'un match à Key Biscane, le 25 mars 2010 — Sipa

L'effet Rezaï se fait déjà sentir en équipe de France. Pour sa première en Fed Cup, la joueuse d'origine iranienne a maintenu la France en vie dans le barrage qui l'oppose à l'Allemagne (1-1). Juste après la défaite de Pauline Parmentier face à Petkovic en ouverture, samedi à Francfort, la Stéphanoise, a réussi à retourner la situation face à Tatjana Malek, battue 2-6, 6-3, 6-0.

Malgré la différence de classement (21e contre 88e), Rezaï était consciente du danger représentée par son adversaire car l'Allemande l'avait largement dominée au début du mois à Marbella sur la même surface, la terre battue.

Rezaï est donc entrée tendue sur le court, sachant qu'un faux-pas aurait presque condamné la France à être reléguée pour la première fois en division inférieure. Le capitaine Nicolas Escudé devra décider dimanche s'il lui maintient sa confiance ou s'il lance Alizé Cornet ou Julie Coin.