Repartir sur la même dynamique

Sandrine Dominique

— 

Blessé à la cuisse depuis le 10 février, Brandao pourrait faire son retour dimanche.
Blessé à la cuisse depuis le 10 février, Brandao pourrait faire son retour dimanche. — S. PAGANO / REPORTAGES / 20 MINUTES

C'est reparti ! Après une semaine de trêve internationale, Marseille (4e) va entamer un nouveau marathon de six matchs en vingt jours. Première échéance dimanche avec la venue de Lorient (9e), pour la 27e journée de L1. Face aux Merlus, qui enregistrent le retour de leur duo d'attaque Gameiro-Vahirua, le match ne s'annonce pas des plus évidents à négocier pour les Marseillais. Et ce, même si ces derniers restent sur une série de cinq succès de rang, toutes compétitions confondues.

La revanche de Cheyrou et Ben Arfa ?
« Le plus dur reste à venir. Il faut désormais confirmer pour prouver que notre progression et nos résultats ne sont pas le fait de deux mois », relativise Laurent Bonnart. Et Mathieu Valbuena d'enfoncer le clou : « Aujourd'hui, on est dans le bon wagon, mais il faut tenir la cadence et garder le même état d'esprit. » Dès dimanche. Pour l'occasion, l'OM devrait récupérer son « guerrier » Brandao, qui a repris l'entraînement mercredi, ainsi que ses internationaux, à l'exception d'Heinze. Sorti sur blessure face à l'Allemagne (0-1), l'Argentin pourrait même manquer les trois prochaines semaines, à cause d'une fissure sur le péroné droit. Aucun problème de ce registre pour les trois Tricolores. Retenus pour être testés en prévision du Mondial, Cheyrou, Ben Arfa et Mandanda ont ciré le banc mercredi face à l'Espagne. Si, pour le gardien n° 2 des Bleus, ce n'est pas une surprise, en revanche, pour le milieu relayeur et l'ailier, cela ressemble à un mauvais canular. Reste à savoir si cette convocation sans suite ne plombera pas les esprits. A l'évidence, pour les deux Olympiens, le meilleur message à envoyer à Raymond Domenech serait de faire un gros match face aux Lorientais.