Le président de l'OM continue à tacler la LFP

FOOTBALL Il en a marre du tête-à-tête entre Jean-Michel Aulas et Frédéric Thiriez...

M. Go.

— 

 Jean-Claude Dassier, président de l'OM, le 23 juin 2009.
 Jean-Claude Dassier, président de l'OM, le 23 juin 2009. — REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Depuis dimanche, Jean-Claude Dassier ne décolère pas. Jugeant qu'il aurait fallu décider du report du match samedi et non dimanche, le président de l'OM en a rajouté une couche sur Canal+.

 

«Il n'est pas normal que le Paris SG n'y soit plus (représenté, à la LFP, ndlr), que Marseille n'y soit pas, que Bordeaux n'y soit pas, soit les trois grands qui assurent 90% du spectacle, a poursuivi Jean-Claude Dassier. Il serait bon que nos amis de la Ligue, dans un cas comme celui-là, nous consultent, réfléchissent, nous appellent. Il est temps de sortir du tête à tête (entre) Frédéric Thiriez (président de la LFP) et Jean-Michel Aulas (président de Lyon).»

 

Il n'y a pas que le club phocéen à continuer à critiquer la LFP. Philippe Klayman, préfet de police des Bouches-du-Rhône, a contesté la version de la Ligue dans les colonnes de La Provence mercredi matin. «Je n'ai été consulté à aucun moment, a-t-il rétorqué dans les colonnes. J'ai juste été informé d'une décision», a-t-il expliqué à propos de la décision du report dimanche. Bonne ambiance.