Vidéorama: Hénin et sa retraite herculéenne

TENNIS Durant son année loin des courts, la Belge n’est pas restée inoccupée...

Matthieu Payen

— 

 Justine Hénin a défilé pour la collection du couturier Carlo & Fils, le 19 mars 2009.
 Justine Hénin a défilé pour la collection du couturier Carlo & Fils, le 19 mars 2009. — O.Pirard/SIPA

14 mai 2008. Justine Hénin annonce la fin de sa carrière. La décision de la jeune femme (25 ans à l’époque) est inattendue. Les fans ne comprennent pas et le tennis féminin perd sa première joueuse mondiale.

 

14 mai 2009. La chaîne de télévision belge La Une diffuse en grande pompe «Les douze travaux de Justine Hénin». L’émission dévoile alors la retraite de la championne. Et apparemment, elle ne chôme. Une façon de préparer son retour?

 

Jugez vous-mêmes:

 

1er des travaux : Tirs au but

Justine Hénin est allée s’entraîner avec les joueurs du RSC Anderlecht, club dont elle est une supportrice acharnée (il faut bien, leur dernier exploit est une finale de Coupe des Coupes en 1990). Pendant 75 minutes, elle a couru, dribblé et tiré des penaltys sous les ordres du coach Ariel Jacobs. Une recrue potentielle?

 

2: Jeu, set et match

Le «musclor» du PAF, Olivier Minne, a passé la blondinette au grill d’un quiz de sept questions («comme dans un tie-break», précise l’animateur). On se rassure, Minne l’interroge sur sa carrière dans le tennis. Seul bémol, elle ne sait pas quelle joueuse lui a succédé quand elle a pris sa retraite.

 

3: Top model

On le sait, la mode aime les tenniswomen (demandez à Anna Kournikova ou Steffi Graf). Retrouver Justine Hénin dans les tenues de la collection de Carlo & Fils n’est donc pas une surprise et on attend la retraite de Sharapova avec impatience…

 

4: Duo d’un soir

Là, c’est le truc casse-gueule. Un duo en live avec Salvador Adamo sur la magnifique chanson «La Nuit». Au finale, elle n’est certes pas chanteuse mais elle connaît les paroles.

 

5: Monitrice de ski

Justine prend en main son coach Carlo Rodriguez pour lui apprendre le ski. Lui n’aime pas le froid, ne sait pas glisser et ne sait pas quoi faire de ses bâtons. Bref, pas évident. «Hop, tu descends, allez, hop». Facile!

 

6: A vous les micro!

Ensuite, Hénin se retrouve aux côtés du journaliste sportif Laurent Bruwier pour commenter la finale de Roland Garros 2003. Souvenez-vous, un streaker était entré sur le court vétu de quelques balles de tennis. Commentaire de Hénin : «Le smash de revers, c’est quelque chose qui se travaille…»

 

7: Caméra cachée

Et voilà, notre championne reconvertie en caissière stagiaire pressé par un patron pas sympa. Grosse mise en scène donc pour des clients forcément médusés. «C’est pas si simple, faut pas faire de conneries», commente Hénin. C’est vrai qu’en tennis, on peut s’en permettre pas mal.

 

8: L’interview

Justine se retrouve face à l’actrice Cécile de France pour l’interviewer. Etrange question: «Est-ce que tu as encore des doutes? Tu es jeune, tu as une carrière impressionnante, énormément de récompenses derrière toi. Ca a été un combat de tous les jours pour être là où tu es aujourd’hui…» Euh, elle se poserait pas la question à elle-même, là?

 

9: Devine qui vient dîner?

Peut-être le boulot le plus dur du lot: faire à manger à Arthur et ses vannes mitraillettes. Devant la porte d’entrée: «C’est là qu’elle fait, c’est qui?» Lol. En l’embrassant: «Heureusement que t’es contente de me voir et j’ai pas mangé depuis deux jours.» Relol. En tentant d’ouvrir la bouteille de vin: «Héhéhé. Le bouchon est resté dedans.» Là, c’est trop, on déconne pas avec le pinard.

 

10: On connaît la chanson

Justine doit trouver le nom des chansons françaises interprétées par Suarez. Thomas Dutronc, Adamo, Ronan Luce, Cabrel et Grégoire. Fastoche…

 

11: Plus belle Justine

Alors là, grand moment de télé. Une participation à la cultissime série «Plus belle la vie». Une quarantaine de seconde de bonheur et une réplique désormais célèbre: « Excusez-moi, vous ne seriez pas Benoît Cassagne? Vous ne vous souvenez pas de moi?»

 

 

12 : Le défi de Lara

Et là, c’est le bouquet. Une émission consacrée à Lara (pas Catherine, Fabian!), investie meilleure amie de la joueuse. Et oui, toute une émission! Et avec des guests de choc : Nana Mouskouri, Maurane. Bref, du bonheur à l’état pur.

 

 

Après un tel Grand Chelem, finalement, normal qu’elle ait envie de reprendre le tennis.