De nouveaux soupçons de dopage sur Armstrong

CYCLISME Un hématologue danois juge suspectes les valeurs sauguines du Texan...

R.S.

— 

Le coureur américain Lance Armstrong, lors du contre-la-montre de Monaco, le 4 juillet 2009 sur le Tour de France.
Le coureur américain Lance Armstrong, lors du contre-la-montre de Monaco, le 4 juillet 2009 sur le Tour de France. — C.Karaba/SIPA

Le retour de Lance Armstrong dans le peloton avait tout de la parfaite «success story» à l’américaine. Mais les révélations d’un hématologue danois pourraient bien écorner l’image de ce retour miraculeux. Selon Jakob Mörkebjerg, les valeurs sanguines affichées par le Texan lors du dernier Tour de France seraient «anormales». Le médecin évoque ainsi un possible dopage sanguin de la part de celui qui a pris la troisième place du Tour, après trois ans d’absence.
 
Les valeurs des globules rouges, de l'hématocrite et du taux d'hémoglobine sont restées constantes tout au long de l'épreuve, ce qui paraît suspect. «Nous savons que les valeurs sanguines baissent fortement en cas d'effort prolongé, comme lors d'un Tour de France, explique le docteur Mörkebjerg à la radio danoise DR. Il n'y a pas de preuve de dopage sanguin, mais ce pourrait être une explication. Tout comme une diarrhée ou une déshydratation.»

Durant toute sa carrière, l’Américain qui courra la saison prochaine sous les couleurs de RadioShack, n’a jamais été contrôlé positif, malgré les soupçons. Depuis son retour, il publie ses valeurs sanguines sur le site Internet de son association en faveur de la lutte contre le cancer.