L'Asvel part à l'arceau de Sy et Traoré

Stéphane Marteau

— 

Le recrutement de l'Asvel pourrait connaître aujourd'hui une avancée majeure. De fait, Pierre Grall, le directeur exécutif du nouveau champion de France de Pro A, doit s'entretenir avec Pascal Levy, l'agent d'Ali Traoré et d'Amara Sy, au sujet du renouvellement de leurs contrats qui expirent à la fin du mois. La volonté des différentes parties est de prolonger l'aventure afin de permettre à Vincent Collet de conserver le noyau dur d'un effectif qui lui a donné satisfaction.

« Pour Ali, j'ai bon espoir d'aboutir dès demain [aujourd'hui] à un accord au moins verbal. Il n'y a pas d'autre club français qui l'intéresse et il souhaite s'inscrire dans le projet villeurbannais pour plusieurs saisons », nous a confié, hier, Pascal Levy. Ce dernier doit désormais s'entendre sur la revalorisation salariale d'un élément qui s'apprête à revêtir pour la première fois le maillot de l'équipe de France.

L'aspect financier sera aussi au centre des négociations au sujet d'Amara Sy, dont la valeur a forcément augmenté après son titre de MVP de la dernière finale et sa deuxième place à l'élection du meilleur joueur français de Pro A. « Mais si l'Asvel est disposée à faire une offre conséquente, l'affaire peut se régler rapidement », affirme Pascal Levy. Un troisième dossier sera évoqué par l'agent et le club villeurbannais, celui d'Alain Koffi. Après sept saisons passées au Mans, son club formateur, le dernier MVP de Pro A, âgé de 25 ans, « est peut-être à la recherche du meilleur contrat de sa carrière ». « L'Asvel lui a fait une belle offre, respectueuse de son nouveau statut. Alain est intéressé. Mais nous devons prendre le temps de la réflexion afin d'étudier les différentes offres émanant des clubs étrangers », souligne Pascal Levy qui affirme avoir reçu une proposition ferme d'un club russe. W