Tour de France 2022 : Vingegaard neutralise Pogacar... Pidcock solide vainqueur à l'Alpe d'Huez... Revivez la 12e étape en direct

CYCLISME Suivez avec nous la 12e étape du Tour de France entre Briançon et L'Alpe d'Huez

Antoine Huot de Saint Albin
— 
Vingegaard et Pogacar, le groupe vit bien.
Vingegaard et Pogacar, le groupe vit bien. — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

L'ESSENTIEL

  • La 12e étape du Tour de France emmène ce jeudi les coureurs de Briançon à l'Alpe d'Huez au sommet du col du Granon (165,1 km).
  • Un deuxième gros rendez-vous pour le peloton après l'étape très mouvementée de mercredi, avec la révolution menée par la Jumbo-Visma et la victoire de Vingegaard.
  • Tom Pidcock, parti dans l'échappée, a remporté cette étape dantesque, avec l'enchaînement Galibier-Croix de Fer-Alpe d'Huez.
  • S'il a attaqué à deux reprises dans la dernière montée, Pogacar n'a pas distancé Vingegaard, qui garde son maillot jaune.
  • Tous les résultats et classements sont à retrouver par ici.

 


 

Et hop, on vous laisse pour cette nuit avec la vidéo de débrief effectuée depuis L’Alpe d’Huez, où il y avait une sacrée ambiance de zinzin.

 

18h32 : Allez, on va se quitter là. On a moins vibré qu'hier, mais la dernière montée de l'Alpe d'Huez a quand même été kiffante à suivre. Maintenant, il va falloir que Pogacar élabore un plan de malade pour distancer Vingegaard, parce que le Danois est très très solide. On se retrouve demain pour la 13 étape.
18h28 : Voici le classement général

 

18h22 : Voici le classement de l'étape.

 

18h21 : Bon, ben pour les principaux favoris, cela s'est résumé à une course de côte, dans l'Alpe d'Huez. Pas étonnant, au final, après l'étape de maboule vécue hier et les nombreux kilomètres de plaine avant l'arrivée au pied de l'Alpe d'Huez. Pogacar a tenté à deux reprises, mais Vingegaard veillait au grain. Il va petre difficile à déloger, le Danois. Surtout avec sa grosse avance.
18h19 : Quintana finit un peu plus loin et va sûrement perdre sa cinquième place, il est arrivé après David Gaudu.
18h18 : Seulement 18 secondes de perdues pour Romain Bardet sur Vingegaard. Il a bien maintenu l'écart. Gaudu, lui, a perdu 54 secondes.
18h17 : Pogacar sprinte, mais pas de cassure avec Vingegaard et Thomas.
18h15 : Le podium pour Froome. Enorme, la renaissance.
18h14 : Mas et Kuss sont revenus sur Vingegaard, Thomas et Pogacar.
VICTOIRE DE PIDCOCK. IMPRESSIONNANT DANS LES DESCENTES, IMPRESSIONNANT DANS L'ALPE. SUCCES MERITE
500 m : PIdcock file vers la victoire. Encore deux km pour le maillot jaune.
900 m : VIngegaaaaard est trop fort. Et Thomas revient encore sur les deux hommes.
1,4 km : ATTAQUE DE POGACAAAAR. VINGEGAAARD LE SUIT
1,6 km : Barrières sur les côtés, foule loin des coureurs, il n'y a plus de risque.
1,8 km : Gaudu est à 40 secondes du maillot jaune.
2 km : 3'40 d'avance pour Pidcock.
2,2 km : Enric Mas rerecraque, sur le tempo mis par Enric Mas. Bardet est à 18 secondes du maillot jaune.
2,4 km : Enric MAs a aussi réussi à rentrer. Et Kuss aussi.
2,5 km : Pidcock va gagner, c'est sûr.
2,6 km : Geraint Thomas a réussi à recoller aux deux hommes.
3 km : Le slovène en remet une. Mais le Danois suit dans la roue.
3,4 km : ATTAQUE DE POGACAR. VINGEGAARD EsT SEUL A SUIVRE.
3,6 km : Pidcock possède 3,55 d'avance sur le maillot jaune.
3,8 km : Quand Kuss va s'écarter, Vingegaard va en placer une les amis, ça va faire mal.
3,9 km : C'est au tour d'Adam Yates de craquer.
4,4 km : Kuss, Vingegaard, Pogacar, Mas, Thomas, Yates figurent dans le groupe maillot jaune.
4,6 km : Aie aie aie, Bardet qui craque à son tour.
4,9 km : Roglic et Kruisjwik se sont écartés. C'est Kuss qui mène la danse.
5 km : Encore 4'30 d'avance pour Pidcock sur le peloton. Et 26 secondes sur Meintjes.
5,3 km : Regardez moi ce monde.

 

6 km : Lutsenko distancé. C'est dur pour Gaudu et Quintana aussi. Alors que c'est Roglic qui fait le tempo.
6,4 km : Oh le monde de malade dans les virages. C'est ouf. Pidcock creuse devant.
7,5 km : Bon Pidcock, le coup de pédale heurté, je me trompais totalement. Il est reparti comme en 40.
7,9 km : Ah ben Pidcock a repris un peu le large sur ses deux poursuivants. A L'arrière, Vlasov lâche.
8,4 km : Ca y est, Van Aert a lâché après un effort monstrueux.
8,8 km : Meintjes et Froome n'ont pas lâché, ils pourraient rentrer sur Pidcock, qui commence à piocher un peu. Coup de pédale un peu plus heurté.
9,3 km : Encore quatre coéquipiers pour Vingegaard : Van Aert, Roglic, Kuss, Kruisjwik.
9,7 km : Encore 5'27 d'avance pour Pidcock. S'il ne craque pas. Et si Pogacar ou Vingegaard ne met pas le booster, ça devrait le faire.
10,4 km : Pidcock a créé un petit écart avec Meintjes. Froome est plus loin. Ciccone et Pawless encore plus loin.
10,6 km : ATTAQUE DE PIDCOCK. BRUTAL
11,2 km : Pawless et Froome ont réussi à recoller. Miracle à l'Alpe d'Huez.
11,6 km : C'est Van Aert qui mène le peloton à un rythme plutôt soutenu. 5'44 d'avance pour les échappées.
11,9 km : Froome et Pawless craquent les premiers dans cette montée de L'Alpe d'Huez.
13 km : Votre prono pour cette arrivée ? Perso, je mets Ciccone ou Pidcock (autant dire que ni l'un, ni l'autre ne va gagner).
13,3 km : Ah oui, quand même, ça fait un bail.

 

15 km : C'est parti pour l'Alpe d'Huez. Voilà le théatre du spectacle.

 

18 km : Bon Froome est rentré dans le rang. T'auras plus de chances d'aller loin en gaspillant pas de forces inutile, Chris.
22 km : Attaque de Chris Froome. Quel est ton projet Chris ?
24 km : Et, grâce à Pidcock, l'échappée a presque 6 minutes d'avance.
25 km : Je ne sais pas si Pidcock va avoir encore les jambes pour grimper l'Alpe d'Huez, mais le travail effectué par l'Anglais depuis le haut de la Croix-de-Fer est énorme.
27 km : N'essayez pas ça chez vous. Cette cascade est réalisée par des professionnels.

 

30 km : L'échappée est revenue à 5'20 d'avance. Je comprends pas bien la stratégie de la Jumbo-Visma. Même si je pense que si Vingegaard attaque tôt, il est capable de boucher le trou.
38 km : Les échappées ont repris un peu de temps, grâce au forcing de Pidcock dans la descente. 4'50 d'avance.
42 km : Du coup, là, on descend la Croix de Fer, une petite partie de plat, et pluis on attaquera L'Alpe d'Huez.
44 km : Qui a de la crème solaire pour Sepp Kuss ?
52 km : Ciccone passe en tête à la Croix de Fer. Mais ça revient fort derrière. C'est Van Aert qui assure le tempo. Et plus que 4'30 d'avance. Ca fond, ça fond.
54 km : Il doit y avoir une trentaine de coureurs dans le peloton. L'écrémage continue.
55 km : Tiesj Benoot (Jumbo-Visma) durcit le rythme. Plus que 5'10 d'avance. Derrière, tout le monde est en souffrance. Je vous avoue que je suis bien mieux à côté de mon ventilateur plutôt que sur le vélo là.
56 km : C'est dur à l'arrière du peloton, après ce coup de vis des Jumbo. Jean-Paul sur la moto 2 ? « Et bien, oui, Aurélien Paret Peintre, Michael Woods, Pierre Latour ou Rigoberto Uran sont notamment lâchés ».
57 km : La Jumbo-Visma roule un peu plus vite. L'écart baisse à 5'54.
58 km : Pidcock qui en remet encore une petite devant. Mais Meintjes, Powless, Froome et Ciccone s'accrochent bien. 6'10 d'avance.
59 km : Ah ben tiens, ça bouge vraiment dans le groupe de tête. Goossens, Perez et Schonberger lâchés sous l'impulsion de Tom Pidcock.
61 km : (Non, pas du tout, on dort).
61 km : ATTTAAAAAAAAAAQUE DE TADEEEJ POGACAR
62 km : Encore 7,5 km d'ascension de la Croix-de-Fer. C'est loooong. Preuve que ça avance pas vite vite, les coureurs qui avaient craqué dans le Galibier sont encore là dans ce col. REDONNEZ NOUS L'ETAPE D'HIER.
66 km : L'échappée y va aussi mollo lors de ces derniers kilomètres. Du coup, l'écart a baissé à 6'40 avec le peloton. On garde un peu des forces pour l'Alpe d'Huez, même si la Croix de Fer est pas terminée.
68 km : Ce petit mix d'alcool et de soleil.

 

72 km : On ne va pas le dire trop fort, mais on s'embête fort, là. En fait, si on n'avait pas vu l'orgie de cyclisme hier, on serait satisfait aujourd'hui. Mais, là, on en attend plus. Oui, même si tout le monde est claqué.
73 km : L'écart plafonne autour de 7 minutes. Dans le peloton, on ne veut pas laisser plus d'avance à l'échappée, et surtout à Tom Pidcock.
76 km : Bon, allez, je relance ce jeu, vu que ça bouge pas. Vos commentaires me font parfois marrer, donc allez y de bon coeur. Je commence par Giulio Ciccone : Jules Chicon.

 

79 km : Le peloton est très tranquille. Visiblementt, l'étape d'hier a laissé des traces. Et pas sûr qu'il y ait une explications entre les favoris avant L'Alpe d'Huez.
81 km : Le peloton commence à son tour la montée de la Croix de Fer avec 6'50 de retard sur l'échappée. Toujours pas de problème pour le maillot jaune Jonas Vingegaard, qui possède plus de 11 min d'avance sur Tom Pidcock, le mieux classé de l'échappée.
83,5 km : Ca commence à devenir intéressant pour l'échappée, avec 6'20 d'avance, au pied du col de la Croix-de-Fer. 29 km d'ascension à 5,2 % de moyenne. C'est long, très long.
86 km : Ca manque un peu de barres d'immeubles, mais ça reste quand même beau.

 

89 km : Le peloton a lâché du lest. PLus de 5 minutes d'avance pour les échappées. Bon, il reste quand même la Croix de Fer et l'Alpe d'Huez à escalader.
91 km : Et Pidcock est avec ses compagnons d'échappées. C'est mieux pour rouler dans la vallée, ohoh, de Dana, lalilala.
95 km : Ca se ressere autour de Tadej. Et si, le Covid était l'explication de la défaillance d'hier ?

 

100 km : Hermann Maier Pidcock s'envole dans la descente.
109 km : On va vous faire profiter de l'ambiance dans la montée de L'Alpe d'Huez, avec notre envoyé spécial, Jérémy Laugier. Regardez moi cette ambiance (l'alcool est dangereux pour la santé, à boire avec modération).

 

111 km : Il va y avoir du monde dans l'échappée. Oliveira, Schonberger, Goosens vont rejoindre les quatre hommes de tête. Et, dans quelques minutes, Pidcock et Froome devraient suivre. 3'10 d'avance.
112 km : Allez, les deux Anglais sont à moins d'une minute du quatuor. Et il y a maintenant 2'30 d'avance pour les échappées sur le peloton.
117 km : Alors, ça vous avait plu la dernière fois, je vais le relancer. Un nom de coureur dans un titre de chanson ou des paroles. J'attends vos meilleures propositions dans les commentaire. Je lance par un : « Comme un Urangan ».

 

119 km : Pidcock et Froome ont 1'10 de retard sur l'échappée et 50 secondes d'avance sur le peloton.
122 km : Pidcock attend même Froome pour rouler à deux dans la descente.
123 km : Anthony Perez a été rattrapé par Ciccone, Meintjes et Powless. Pidcock, lui, va très vite, et a déjà dépassé les premiers lâchés de l'échappée, comme Louvel.
127 km : Oh Pidcock est parti dans la descente. Ineos veut faire un coup aujourd'hui. Depuis le début de l'étape, ils veulent être dans tous les coups. Bon, ils ont raté le principal.
130 km : Pierre Latour qui fait le sprint pour les points en montagne... Sauf qu'il n'y avait pas de points à distribuer. Tous avaient été déjà attribués.
131 km : Perez est passé seul en haut du Galibier. Il a un peu plus de deux minutes d'avance sur le peloton.
133 km : Oh Cristopher Froome qui part en contre. Il est là Froomey !!!
134 km : Du coup, il n'y a plus qu'un homme en tête : Anthony Perez. Il devance trois hommes : Meintjes, Ciccone et Powless.
135 km : Mathis Louvel ne peut pas suivre dans l'échappée. Le rythme imposé par Ciccone est trop important. Goosens, Oliveira et Schonberger craquent aussi.
137 km : Meintjes et Ciccone vont rentrer sur les hommes de tête, qui possèdent 1'27 d'avance sur le peloton.
138 km : Mais l'accélération dans le peloton fait des dégâts, comme Victor Lafay et Mikkel Bjerg, le coéquipier de Tadej Pogacar.
138 km : Bon, finalement, ça n'ira pas loin. Le peloton est rentré sur le groupe.
138 km : Le Français répond à l'attaque de Niv. Il est accompagné notamment de Pidcock, Vlasov, Barguil, Roglic et Kruisjwik.
139 km : ATTAQUE DE PINOT
139 km : Ciccone va être rejoint par Louis Meintjes.
140 km : On arrive en haut du col du Lautaret. reste encore huit bornes avant d'arriver en haut du Galibier.
140 km : Et vous, c'est quoi votre prono ?

 

141 km : Bon, Ciccone attend un peu, avec le vent de face, c'est quasiment mission impossible tout seul pour rejoindre les six de devant.
@casenlarose : "Imaginez, c'est possible après tout, qu'ils se retrouvent, les 7 premiers, dans une seule minute au classement général ce soir. Ce sera unique, je crois meme que ce sera émouvant. les superlatifs seront enfin employés à bon escient. Et vous avez 3 étapes dans les pyrénées derrière. Nnous sommes sur la route d'un grand tour."

>> Ah ben clairement, on est sur un très grand Tour. L'étape d'hier nous a fait vibrer comme jamais (ou presque). Ca a été du grand vélo. Mais j'imagine mal Vingegaard, avec l'armada Jumbo, perdre une minute aujourd'hui.

143 km : Ca s'est calmé devant le peloton. La faute au vent de face qui freine les ardeurs de beaucoup. Mais pas de Giulio Ciccone, qui est parti en casse patate et a 45 secondes de retard sur les six hommes de tête.
145 km : Bon, le gros groupe de contre a été repris. Les Jumbo, Van Aert en tête, contrôlent devant le peloton. Pogacar s'est rapproché de la tête après un début de course passé dans les bas fonds du peloton.
146 km : Avec les accélération successives, les six hommes de tête ont perdu du temps. PLus que 1'17 d'avance.
147 km : N'hésitez pas dans les commentaires à nous faire part de vos sensations sur la course. Et si vous avez des questions, on essaiera d'y répondre.
147 km : Un gros groupe part en contre avec Pinot, Barguil, Fuglsang notamment
149 km : Bon, on pensait que le peloton avait fait rideau, mais ça bouge encore beaucoup. Et, là, par exemple, Vlasov tente de se faire la malle, alors qu'il est 7e au général. Et Roglic suit les coups.
151 km : Oh, Pinot et Frooome qui tentent à leur tour. Pour le moment, les six hommes de tête ont 1'50 d'avance sur le peloton.
152 km : Et Van Aert qui part... Mais juste pour les points du maillot vert. Attention, Ineos a tenté de mettre Pidcock dans l'échappée.
152 km : Et c'est parti pour le Galibier. Et oui, déjà. Il n'y a pas de fatique qui soit.
155 km : Allez, on tient le bon coup. Le peloton fait rideau, ça ne bataillera pas pendant des dizaines de kilomètres comme hier. On a devant Powless, Louvel, Oliveira, Perez, Schoenberger et Goosens.
158 km : Pour le moment, on a Powless toujours seul en tête devant. Un petit groupe de cinq coureurs, avec Anthony Perez notamment, va le rejoindre sous peu.
158 km : Pour le moment, on a Powless toujours seul en tête devant. Un petit groupe de cinq coureurs, avec Anthony Perez notamment, va le rejoindre sous peu.
162 km : Petit point météo : en haut de L'Alpe d'Huez, on est à 24 degrés. En bas, 29 degrés. Ca va encore taper sur le ciboulleau.
163 km : Il va falloir avoir les jambes d'entrée, parce que le Galibier arrive très tôt. Et on a hâte de savoir ce que Tadej Pogacar nous prépare pour le triptype Galibier-Croix de Fer-Alpe d'Huez. On s'en frotte les mains d'avance. On a vu un Ineos aussi attaquer. Peut être pour servir de relais à Thomas.
165 km : Et allez, à peine le drapeau du départ baissé, ça attaque dans tous les sens, avec Powless, Barguil, notamment.
13h17 : On va suivre l'étape en intégralité, ça va être grandiose.
13h15 : Bonjouuuur la France, prêts pour cette orgie de cyclisme ?
10h12 : Pour vous mettre en appétit, lisez donc ce papier bien baguette, bien camembert.

 

9h30 : Les enjeux de la course

Un cauchemar pour le peloton. Après une étape dantesque qui a mené les coureurs du Tour de France au col du Granon, hier, voici un nouveau trio de cols impressionnants aujourd'hui, avec le Galibier, la Croix de Fer et l'Alpe d'Huez pour conclure. Alors que la Jumbo-Visma et Vingegaard ont renversé le Tour de France hier, quelle sera la stratégie de Pogacar aujourd'hui ? Les jambes risquent de couiner, mais une belle bataille s'annonce encore.

>> On se retrouve à 13h15 pour suivre l'étape en intégralité.