Leinster – Stade Toulousain : Les Rouge et Noir n'ont jamais vu le jour à Dublin... Revivez cette demi-finale de Champions Cup avec nous

RUGBY Le Stade Toulousain n’a pas fait le poids en demi-finale de Champions Cup face à des Irlandais déchaînés

A.L.G.
— 
Les Toulousains en difficulté.
Les Toulousains en difficulté. — AFP

CHAMPIONS CUP, DEMI-FINALE

LEINSTER – STADE TOULOUSAIN : 40 - 17 (terminé) 

Essai : Dupont (7e), Tolofua (67e) pour Toulouse, Lowe (15e, 50e), Van der Flier (20e), Keenan (77e) pour le Leinster

18h : Merci à toutes et à tous d'avoir passé cet aprem en notre compagnie. Pour les fouteux et footeuses, rendez-vous dès 20h sur notre site pour suivre le multiplex de la 37e journée de Ligue 1. Pour les autres, profitez bien de votre week-end, plein de zoubis !
80e : Allez basta, défaite on ne peut plus logique du Stade Toulousain (40-17) qui cède sa couronne européenne. Il n'y a pas eu photo, les Irlandais étaient injouables cet après-midi.
78e : ESSAI LEINSTER ! Ca va faire 40 dans les fouilles, dur...
74e : Voilà, 33-17, merci, bonsoir.
73e : Cadeau pour le Leinster avec cette pénalité donnée face aux poteaux à 5 m. On peut le dire, c'est cuit.
71e : C'est n'importe quoi cette fin de match, les Toulousains jouent complètement à l'arrache, ça joue sur un fil. Les mecs font tapis, ni plus ni moins. Mais il faut bien ça pour essayer de destabiliser une défense irlandaise bien en place. Sait-on jamais, sur un malentendu..
70e : Nooooooon Romain, non... Ntamack n'arrive pas à trouver la touche au pied, ballon Leinster.
69e : Allez, ça ne coûte pas grand-chose de croire aux miracles, alors allons-y.
67e : Ca passe pour Ramos à 22 mètres, en bord de touche à droite des poteaux (30-17) !
65e : ET OUI !!! Essai toulousain après ce joli ballon porté. Tolofua aplatit et redonne un peu d’espoirs à son équipe (on n’y croit absolument pas mais bon).
64e : ALERTE ROUGE, les Touousains sont dans les 22 adverse, je répète, les Toulousains sont dans les 22 adverse. Et si, et si ?
62e : Ahahaah ce déblayage d’assassin sur Dupont qui a fait 5 mètres en arrière en galipette ! Ah un moment faut sanctionner mister Dickson.
60e : Bondiou qu'elles vont être longues ces 20 dernières minutes. Les Toulousains ont déjà compris que c'était loché (comme on dit chez moi en Bretagne), ça se voit dans leurs regards hagards. Ouais, quitte à prendre une pétée, autant le faire en rimes.
58e : La cote pour une cinquième victoire du Leinster en Champions Cup (qui égaliserait alors le Stade Toulousain au palmarès) ne sera pas méga elevée a priori.
55e : Arbitrage ou pas, à un moment donné faut aussi admettre que les gars sont injouables aujourd'hui.


 

52e : Sexton snipe et donne 20 points d'avance au Leinster (30-10). Ca sent la branlouse désormais...
50e : Et ça sanctionne !!!! Quelle passe de Sexton qui bascule le jeu sur la gauche et trouve Lowe, seul tout, qui termine le job finger in the nose.
48e : Le Leinster donne le tournis aux Toulousains ! Les sorties de balle sont ultrarapides, les solutions sont nombreuses pour le porteur de balle, ça joue vite, ça joue bien. Je ne vois pas comment les mecs vont pouvoir inverser la tendance.
47e : Monsieur Dickson fait appel à son assistant vidéo et... Que dalle dit-il. Je capte pas.
46e : Oh c'est moche ça Conan ! Le troisième ligne irlandais tente de plaquer (et déséquilibre) Ntamack qui avait tapé à suivre.
44e : C'est quoi cette touche encore... Les gars n'y sont pas, c'est terrible.
42e : On commence par une mauvaise transmission de Ntamack à Dupont, après une longue séquence de jeu toulousaine. J’ai bien peur que la vague bleue revienne vite s’abattre sur la défense française.
41e : C'est reparti à Dublin ! Les Toulousains sont toujours en infériorité numérique après le jeune de Meafou en fin de première période.
40e : Hé non, ils n'en feront rien. Mi-temps à l'Aviva Stadium après cette boucherie irlandaise. Même si, au final, tu t'en sors bien avec 13 points de retard seulement. Allez, on retrouve notre souffle et on revient.
39e : Allez, belle réception de Ntamack après un coup de pied à l’arrache de Dupont, les Toulousains vont peut-être pouvoir tenter un dernier coup avant d’aller pleurer aux vestiaires. Je vous jure, dans un tel match, t’as intérêt d’être costaud mentalement car il y a de quoi exploser en vol.
37e : C’est la panique totale côté Rouge et Noir, les mecs du Leinster sont trop forts aujourd’hui. Et avec le stade qui pousse derrière, je vous raconte pas le bourbier. J’ai pitié pour les Toulousains.
37e : Putain c'est dingue, les Toulousains rendent TOUS les ballons au Leinster, qui ne demande que ça.
35e : Toulouse n'est pas à la hauteur de l'enjeu pour le moment. Je pense que les gars sont, sinon cramés, du moins en manque de gaz.
33e : Nouvelle pénalité pour Sexton, 23-10 ! J'adore le silence dans le stade au moment de sa prise d’élan. Ça fout les poils.
30e : Quel coup de pompe de Lowe qui rate les 22 d'un cheveux. Touche Toulouse
28e : En parlant de machine à laver, j'en profite pour rendre hommage au chat de mon meilleur pote qui, il y a dix ans de ça, n'en est jamais revenu. RIP Jolly Jumper
27e : Wahou, jai l’impression d’avoir fait un tour dans une machine à laver, ça fait du bien quand ça se calme deux minutes.
24e : Allez, une petite pénalité pour le Stade après un avantage qui ne profite pas. Ramos fait le taf à 20 mètres à droite des poteaux (20-10) !
21e : 23 mètres à gauche des poteaux, du petit lait pour Sexton qui transforme (20-7) !
20e : AHHHHHH ON COULE A PIC !!! Deuxième essai irlandais avec un magnifique Sexton à la baguette. Une percée éclair, une feinte de passe de l’espace et un caviar pour Van der Flier qui arrivait en soutien. Si les Toulousains ne se reprennent pas TRES VITE, je ne donne pas cher de leur peau.
18e : Sexton transforme, what else ? 13-7 Leinster
16e : Essai Leinster ! Sexton trouve une touche à 5 m de la ligne toulousaine et derrière ça déroule en cinq phases de jeu. Les Toulousains défendent comme ils peuvent mais en face c’est un tank qui avance. Lowe trouve un trou de souris et aplatit, rien à dire, c’est mérité au vu des 15 premières minutes de jeu.
15e : Fouyssac est hors-jeu car le ballon était encore dans le ruck quand il l'a gratté, les Toulousains font beaucoup trop de fautes, on va se faire croquer.
12e : Nouvelle pénalité irlandaise dans un silence de cathédrale pour laisser Sexton passer le ballon dans un fauteuil. 6-7
9e : Et Ramos transforme ! Les Toulousains prennent (presque) miraculeusement le contrôle du match 3-7. Du score tout du moins parce que derrière on est reparti à la charge, les Irlandais sont déchaînés.
7e : WHAAAAAAAAAAAAT ??? Essai de Dupont qui nous claque une course de 90 mètres en solo après une sale perte de balle adverse ! Alors que 15 secondes avant on claquait des fesses car le Leinster était à 10 mètres de la ligne d’en-but toulousaine. Popopopo ce début de match les enfants !
5e : Et voilà, le temps de faire la bascule entre l'ordi et la télé et j'ai manqué la première pénalité irlandaise. Sexton transforme face au poteau à 10m, 3-0
3e : C'est déjà irrespirable ! Immense entame de match du Leinster avec une grosse phase de possession dans les 22 toulousain. Ca défend comem on peut côté français mais pfiou, que c'est dur.
1e : Et place au ruuuuuby ! (non, pas de faute, c’est pour imiter l’accent toulousain)
16h02 : Minute de silence à l'Aviva Stadium à l'occasion de la journée nationale de commémoration de la grande famine de 1845-1850 qui a frappé l'Irlande. Pas besoin de vous dire qu'on entend les mouches voler. Frissons.
16h : Alors que les joueurs déboulent sur la pelouse de l’Aviva Stadium, ma connexion à My Canal vient de lâcher, je descends dans le salon (oui, on se dit tout) pour mater ça sur la téloche. A tout de suite.
15h58 : La grande question va être de savoir dans quel état physique seront nos amis Toulousains après les 100 minutes disputées dans ce match de déglinogo face au Munster. Cette semaine, les Rouge et Noir ont fait light avec un seul entraînement jeudi.
15h55 : Ce match a aussi un petit (gros) goût de revanche après la demi-finale perdue il y a 3 ans de ça. Et Ugo Mola a prévenu, ce n’est plus le même Stade Toulousain qui se présente aujourd’hui. On y croit à mort !
15h50 : Après avoir tapé l'Ulster et le Munster, lors d'un quart de finale d'anthologie, les Toulousains terminent leur tour d'Irlande par le plus gros morceau, grosso merdo l'équipe d'Irlande avec ses 13 ou 14 internationaux. Le tout dans un stade bouillant. Franchement tout est réuni pour qu'on se mette bien de chez bien.
15h40 : Je vais me faire un petit kawa et je suis à vous (ouais, je sais, c'est pas l'heure, mais c'était ça ou une canette alors estimez-vous heureux).
15h30 : Saluuuuuuuuut les loubards ! Bienvenue pour cette demi-finale de Champions Cup entre les deux mastodontes du rugby européen. Ca va vous ? Il fait beau, c'est samedi, que demande le peuple !
D’emblée, désolé pour l’énorme cliché. Mais cette demi-finale de Champions Cup, ce samedi à Dublin, oppose ce qui se fait de mieux dans l’Europe du rugby. Quintuple lauréat de l’épreuve (un record), tenant du titre, se déplace dans l’antre du Leinster, quadruple vainqueur de la principale compétition continentale de clubs.

Antoine Dupont et ses amis achèvent leur trilogie irlandaise, après avoir dompté l’Ulster en 8es (20-26 et 30-23) puis le Munster en quart (24-24, 4 tirs au but à 2), au terme d’un match inoubliable​. Une semaine plus tard, les Rouge et Noir retournent à l’Aviva Stadium pour un défi encore plus relevé face à Jonny Sexton et sa bande.

>> Parce qu’on ne fait pas plus excitant comme rendez-vous, on vous conseille de vivre ce moment d’histoire du rugby avec nous