Chelsea-Real Madrid : Le triplé incroyable de Benzema à revivre en direct comme à la maison (1-3)

FOOTBALL Le Real Madrid a pris une très belle option sur les demi-finales en s'impostant largement à Stamford Bridge grâce à une nouvelle prestation XXL de l'attaquant tricolore

J.L.
— 
Karim Benzema en est déjà à 11 buts cette saison en Ligue des champions.
Karim Benzema en est déjà à 11 buts cette saison en Ligue des champions. — Adrian DENNIS / AFP



Ah et dans l'autre match de la soirée, le Bayern s'est fait rouler dessus tout du long par Villarreal mais n'aura qu'un but de retard à l'Allianz Arena. Et on a vu au tour prcédent que le Bayern à la maison, c'est autre chose. On se retrouve demain pour suivre nos clubs français en Ligue Europa et Conference. Bonne soirée tout le monde !
TURPIN SIFFLE LA FIN. Match de patron du Real, porté par un Benzema absolument immense pendant 50 minutes. Ensuite, Chelsea a pressé, a tenté, mais a manqué de justesse sur quelques coups. Les hommes de Carlo Ancelotti ont marqué leur adversaire avant le retour dans six jours. Je vois mal ce qui arriver au Real dans son stade.
94e : Vinicius qui gratte un dernier coup-franc important dans le camp des Blues. Ca sent bon pour le Real avant le retour même si avec la nouvelle régle des buts à l'extérieur, Chelsea a encore un peu de place.
92e : ZYEEEEEEECH ON Y A CRU !! ! Dernier frisson pour Courtois peut-être. Bonne remisse de Lukaku pour le Marocain qui a le temps d'armer sa demi-volée. Ca fait beaucoup d'opportunités gâchées
89e : Le Real ne sort plus de sa casemate mais ne lâche rien dés que ça s'approche de trop près. Une balayette et ça repart à 50 mètres. Bien l'impression que ça va finir là-dessus malgré les 5 minutes d'arrêts de jeu.
87e : Karim ovationné par une bonne partie du stade. C'est mérité. Meilleur joueur du monde avec Mbappé. ET ILS SONT FRANCAIS TOUT A FAIT. Les grands-pères du Real enchaînent les petites siumations bien vues pour casser le rythme. On ne leur fait pas.
85e : COURTOIS IMPASSABLE !!! détente d'échalas sorti du nid pour aller boxer cette frappe intéressante de James dans le soupirail
83e : Mazette, qui vois-je en train d'enlever son survêtement pour relayer notre Karim national cuit bouilli ? Gareth Bale, qui a dû joeur 5 minutes en 2022. Vous allez voir qu'il va réussir à planter
80e : Rudi Garcia on en pense ce qu'on veut en tant qu'entraîneur, mais très bon consultant, pas la première fois que je me dis ça. Il décrypte très bien les changement tactiques en direct, les explique simplement sans en tirer aucun mérite. Tout bon, comme Clément Turpin jusqu'ici
78e : Encore une sortie de balle caviar des Madrilènes mais Valverde n'a plus les jambes pour faire l'appel en profondeur qui lui aurait offert un duel face à Mendy. Casemiro est passé derrière pour former une ligne de cinq bien compacte
75e : Que pasa ? Ah Carvajal qui boîtille. Lui aussi renaît ce soir. Enfin c'est pas dur d'être moins immonde que face au PSG. Le temps fort londonien s'éteint un peu
73e : Ancelotti envoie Camavinga au feu pour faire baisser un peu la température. Riche idée si vous voulez mon avis, même si Kroos a sorti un de ses meilleurs matchs depuis longtemps.
71e : Ca tangue fort dans la surface madrilène depuis cinq minutes; Mount caresse la lucarne de Courtois, mais ça revient tout de suite. tamford Bridge pousse, les MErengue pas loin  de la rupture
68e : OH LUKAKU T'AS PAS LE DROIT !!!!! Valverde dévie un centre qui offre une tête extrêmement facile au bulldozer belge qui trouve le moyen de la décroiser un peu trop...grosse frayeur pour Courtois qui n'avait pas bougé.
65e : L'intensité est montée d'un cran mais les Espagnols ne se laissent pas intimider. Ferland Mendy très utile depuis dix minutes pour montrer aux Blues qu'il va falloir se lever tôt pour revenir
62e : Ca c'est fait. Meilleur buteur tricolore de l'histoire en C1, depuis longtemps, le meilleur sur une saison, depuis ce soir

 

60e : Militao ce soir il se fait bullier comme un collégien de sixième. Encore bougé par Havertz sur ce dernier duel. Le genou fait un mouvement pas catholique en tombant. Nacho va finir par rentrer, alors que Lukaku et Loftus-Cheel vont être envoyés dans a bataille par Tuchel. Beau banc les Blues quand même.
57e : Ca va la compagnie est bonne Karim ? Ca fait 37 buts déjà cette saison si j'en ai pas oublié en chemin. Road to the ballon d'or ? tout à fait

 

55e : Pour regarder le Real régulièrement, ça fait longtemps que j'ai pas vu Casemiro à ce niveau là en sentinelle. Pareil pour Kroos, pas du tout dépassé par le rythme du match, une rareté désormais quand le niveau s'élève.
52e : Ahah Valverde qui bouscule Ancelotti sur un duel aérien le long de la touche. J'ai cru que les ligaments n'allaient pas tenir mais le coach italien se remet doucement.
50e : COURTOIS LA MANCHETTE DE L'ESPACE !!!!!!!! Mine intersidérale d'Azpilicueta, ça file pleine lulu et l'albatros belge déploie ses bras de l'inespecteur gadget. Wahou.
49e : Non mais non seulement Karim est monstrueux, mais en face de lui les gardiens ne savent plus où ils habitent. DOnnaruma au tour précédent, Mendy cette fois-ci, qui n'appuie pas assez sa passe pour Rudiger qui lui-même ne dégage pas assez vite...
47e : OH BENZEMA MAIS C'EST QUOI CE CADEAU ????????? LA CAGADE DE MENDY, RUDIGER QUI N'AIDE PAS, CA FAIT TROIS
46e : Comme prévu, Tuchel s'est énervé dans le vestiaire. Ziyech et Kovacic rentrent à la place de Christiansen et Kanté, il est vrai moins souverain que d'habitude au milieu. Chelsea va passer en 4-3-3, ça devrait être plus facile  pour enrayer les sorties de balle madrilènes
MI-temps à Stamford Bridge. Et bien rien à voir avec hier soir. Du spectacle, de l'intensité, des espaces, le Real pas loin d'en mettre un troisième avant la pause, mais on peut aussi penser que Chelsea a les moyens de gagner ce match avec un bon coaching. A tout de suite
43e : Le Français perd les deux ballons qui suivent, il n'en croit toujours pas ses yeux d'avoir raté ce but tout fait qui aurait peut être tué Chelsea juste avant les citrons
41e : OH KARIM QUI MANGE LA FEUILLE !!!!! Encore un contre madrilène, le ballon rasant de Vinicius a peine freiné par Jorginho, Benzema n'a plus qu'à la pousser petit filet opposé du guache, mais il la met à côté, un peu accroché au moment d'armer sa frappe
39e : JORGINHO QUI PLANNNNNNNNNTE !!!! On le sentait un peu venir. Superbe centre brossé de Mount pour Jorginho qui plonge bien pour boxer sa tête; Match relancé, on ne s'ennuie pas une minute
37e : Chelsea se remet dedans petit à petit, bien aidé par un Real qui joue un peu trop à la baballe devant ses buts comme au Parc il y a deux mois. Mais la tête de Thiago Silva est un peu trop enlevée. Toujours pas d'occasion nette pour les Blues.
34e : Rarement vu Kanté paumé comme ça au milieu. Tuchel envoie la moitié de son banc à l'échauffement, ça m'étonnerait pas qu'il en change deux ou trois d'un coup à la mi-temps.
32e : OH CARVAJAL CA PASSE DEVANT LE BUT. ...Chelsea se fait transpercer sur chaque sortie de balle, c'est étonnant. Le latéral espagnol se retrouve avec un peu de chance dans la surface, Mendy la met en corner.
29e : Chelsea n'avait pas encaissé un seul but en Ligue des champions à la maison cette saison. Là ça tombe comme à gravelotte et Reece James concède un corner complètement évitable. Attention à pas paumer la qualif en moins d'une mi-temps, parce que là c'est encore jouable, mais avec un troisième...
26e : Havertz réclame un péno après un choc avec Casemiro. Clément dit non avec la main et je suis plutôt d'accord avec lui. Il y a contact, mais pas de mouvement intentionnel pour faire tomber Mount.
24e : Encore une attaque madrilène cousue main, un centre enrobé de Modric dans le dos de Rudiger, Karim la touche juste pour la placer côté opposé. 2-0. Les Blues complètement hébétés.
23e : OH LE MEME ENCORE MAIS DONNEZ LUI LE BALLON D'OR ET BUCKINGHAM PALACE QUEL JOUEUR
21e : MAIS QU'IL EST FORT CE COCHON. Une deux d'école avec Vini qui lui adresse le meilleur centre possible en retrait. Le ballon est pas du tout simple à reprendre, mais le Français arrive à smasher une sorte de tête lobée qui surprend Mendy. 1-0 pour le Real.
20e : KARIM GOLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAZOOOOOOOOOOOOO
17e : Militao a du mal à se remettre de son duel tout à l'heure (celui qui a failli lui coûter le rouge). Une béquille sur la hanche ou qqe chosse comme ça. Nacho va sans doute le remplacer si on doit aller jusque-là
15e : OH MILITAO LA BOULETTE !! Le défenseur brésilien croque un contrôle facile et est obligé de faire une grosse faute derrière. Toute l'Angleterre réclame un rouge, c'est un jaune orangé. Et Courtois sort parfaitement le coup-franc derrière.
14e : On me signale dans l'oreillette que Villarreal a ouvert le score contre le Bayern. Intéressant, n'est-ce pas ?
12e : Je vous raconte pas la saucée qu'ils sont en train de prendre sur le sud de Londres là. Tempête absolue, j'espère que Clément Turpin a prévu une tenue de rechange à la mi-temps. Oui ce match est arbitre par le Français, je ne l'avais pas signalé
10e : LA BARRE DE VINICIUS !!!!!! UN ballon gratté par Valverde, ça déroule avec une talonnade délicieuse de Benzema dans la course, le Brésilien fait le crochet qu'il faut mais sa frappe s'envole un peu haut. Gros frisson pour Mendy.

 


 

8e : Le Real quand même beaucoup moins mièvre qu'au Parc des Princes. Quelques phases de possession pour souffler, Kroos qui se fait palisir sur une ou deux transversales maison, c'est pas si mal.
5e : HAVERTZ AU DESSUS. Quelle galette de Kanté qui avait mangé Karim au duel devant sa surface avant de lancer en profondeur l'attaquant allemand. Bonne attitude défensive d'Alaba qui l'oblige à forcer son tir. Les Bleus dominent assez nettement.
4e : Oui bon courage à Karim pour marquer sur la demi-occaze qu'il aura peut-être ce soir

 

2e : Meilleure tribune de presse du continent et de loin. Enfin du continent, je me comprends. Je garde un souvenir ému de la qualif du PSG il y a quelques années que j'avais pu couvrir pour 20 minutes, déjà.

 

1e : Allez on est partis dans un Stamford Bridge bien rempli et certainement un peu plus inquiet qu'au tour prcédent face à des Lillois valeureux, mais impuissants tout du long.
20h50 : Rien à voir, mais Tsonga qui annonce sa retraite après Roland, même si on s'en doutait, ça fait des trucs dans le ventre quand même

 

20h40 : Allez comme je suis d'humeur généreuse, je vous fais aussi profiter des compos de l'autre quart du soir, a priori plus déséquilibré entre Villarreal et le Bayern. Mais attention quand même à la science européenne d'Unai Emery

 


 

20h30 : Côté madrilène, Ancelotti a fait une entorse à ses principes immuables. Il ne veut pas toucher à son trio de dinosaures, alors il ajoute Valverde pour mettre un peu d'intensité sur l'aile droite. Pas con, sachant que ce sera toujours mieux qu'Asensio, transparent lors des deux matchs face au PSG

 

20h25 : Habemus compos ! Thomas tuchel nous sort son 3-5-2 habituel, plus solide qu'un roc de granit. Pas de Lukaku ni d'Harvetz devant. Pas de neuf fixe, c'est plutôt bien vu pour embêter une défense du Real qui a un mal fou à cadrer les attaquants qui bougent de partout

 

20h : Salut les minutos et les minutas, je finis mon repas je couche les montres et je suis à vous. En attendant je vous laisse un peu de lecture sur le rôle de Nasser dans les instances du foot européen. Le PSG n'est plus là, mais le patron, c'est NAK

 

après avoir passé les 3/4 des 8es de finale à courir après Kylian et ses copains, le Real Madrid retrouve le tenant du titre et son bourreau de l'an passé en demi-finale de l'épreuve. Même joueur joue encore, puisqu'on était déjà préposés au live, et qu'on se souvient que les Blues avaient logiquement mis fin à un parcour madrilène déjà inespérélargement supérieure (1-1, 2-0 au retour). Le rapport de force est-il différent cette saison, alors que les deux équipes aligneront les mêmes onze de départ à un ou deux élements près ? Pas vraiment, sur le papier, ni dans les stats. Le Real n'a jamais battu chelsea en compétition officielle, et Ancelotti n'a ramassé que des gadins face à Tuchel. Mais on sait les Espagnols capables se de faire un festin à partir de rien...

 

>> Coup d'envoi à 21h, je vous attends nombreux à supporter mes blagues douteuses sur ce live