L'horizon s'obscurcit de plus en plus pour l'UHB

— 

C'est un immense gâchis, et ce n'est peut-être pas fini. En s'inclinant mercredi soir à domicile contre Villeneuve-d'Ascq (45-48), l'UHB s'est privé de demi-finale. Sa saison, Le Hainaut devrait donc la poursuivre dans l'obscure Challenge Round. Et le pire est peut-être encore à venir. Le club, placé en redressement judiciaire, a rendez-vous devant le tribunal de commerce le 14 mai. D'ici là, René Carpentier, le président, espère avoir vu la couleur des 450 000 euros de subventions publics votés mais pas encore versés. Dans ce cas, l'UHB repartirait en Ligue féminine l'an prochain avec un budget tournant autour de 1,2 million d'euros. Voilà pour les optimistes. Fabrice Courcier, l'entraîneur, n'en fait apparemment pas partie. « Je ne vois même pas comment la fédération, qui semble avoir des envies de faire passer la Ligue à douze, aurait la volonté de sauver un club qui ne représente rien », explique le coach. Reprise par un investisseur ? Disparition pure et simple ? Tout est encore ouvert. W

A. M.