US Open : Avec l’élimination de Monfils, il n’y a plus de Français en lice

TENNIS Auteur de nombreuses fautes directes, Gaël Monfils a été battu 7-6 (7/1), 6-2, 4-6, 4-6, 6-4 par l’Italien Jannik Sinner au 3e tour de l’US Open

20 Minutes avec AFP
— 
Gaël Monfils a été battu 7-6 (7/1), 6-2, 4-6, 4-6, 6-4 par Jannik Sinner au 3e tour de l'US Open, à New York le 4 septembre 2021.
Gaël Monfils a été battu 7-6 (7/1), 6-2, 4-6, 4-6, 6-4 par Jannik Sinner au 3e tour de l'US Open, à New York le 4 septembre 2021. — Seth Wenig/AP/SIPA

Gaël Monfils peut nourrir des regrets. Le 20e joueur mondial a été éliminé au 3e tour, battu 7-6 (7/1), 6-2, 4-6, 4-6, 6-4 par l’Italien Jannik Sinner (16e), samedi à New York. Avec cette défaite, il n’y a plus de Français en lice à l’ US Open.

Sur le court Louis Armstrong, le Parisien est d’abord passé à côté de son rendez-vous, avant de recoller dans le match en faisant preuve d’une belle abnégation. Mais il a au final commis un trop grand nombre d’erreurs pour espérer meilleur sort. Après trois sets, il en était à 51 fautes directes, pour 77 commises au total. Comme un symbole, la dernière, sur une attaque de coup droit, a offert la victoire à son adversaire, qui était bien soulagé par l’issue de ce scénario devenu incertain.

Une fin de premier set très difficile

Dans le premier set, Monfils a pourtant breaké pour mener 6-5. Excellent en première balle jusque-là (21 aces au total), il a alors commis la première de ses dix doubles fautes, puis envoyé trois autres balles hors des lignes dans l’échange. Cela a permis à Sinner d’obtenir le tie-break, durant lequel le Français a continué à caviarder.

Dépité, il a paru résigné dans la deuxième manche, mais a fini par se rebiffer dans la troisième. Mené 4-3, Monfils a lâché quelques superbes coups gagnants (61 au total) et il a enchaîné trois jeux d’affilée. Ses fans new-yorkais pouvaient enfin exulter, eux qui n’avaient eu droit jusque-là de sa part qu’à un petit saut de cabri à la volée pour faire le spectacle.

Une superbe remontée dans le 4e set

Il a fait encore mieux dans le quatrième set, encore démarré plein pot par son jeune rival de 20 ans qui s’est échappé 4-0, puisqu'il a aligné six jeux d’affilée. Le Louis Armstrong a alors ressemblé à un « big band » et le Français, après avoir égalisé, d’écarter ses longs bras pour bien montrer qu’il était encore bien là. Mais, une nouvelle fois, c’est Sinner qui a breaké le premier dans la cinquième manche. Et cette fois il a su conserver son avance jusqu’au bout des 3 heures 42 de jeu. La montagne russe de Monfils s’est ainsi arrêtée en bas et non en haut. L’Italien, finaliste du Masters 1000 de Miami au printemps, affrontera l’Allemand Alexander Zverev (4e) ou l’Américain Jack Sock lundi.