AS Monaco – Sparta Prague : Trois buts et le plein de confiance… Revivez avec nous la qualification de l'ASM pour les barrages…

FOOT Victorieux 2-0 au match aller, les Monégasques sont favoris pour accéder au tour de barrage, sans doute contre les Ukrainiens du Shaktar

David Blanchard
— 
Aurelien Tchouameni (à droite), le futur du football. (Photo by Valery HACHE / AFP)
Aurelien Tchouameni (à droite), le futur du football. (Photo by Valery HACHE / AFP) — AFP

21h54: L’ASM s’est facilement qualifiée. Ses attaquants ont fait le plein de confiance contre un adversaire jamais vraiment dangereux. Le score aurait même pu être beaucoup plus lourd sans les nombreux arrêts de Nita. Seule ombre au tableau, le jeu au pied du gardien allemand Alexander Nübel, nouvelle recrue venue du Bayern, qui s’est montré beaucoup trop fébrile, offrant trois ballons aux attaquants praguois. Il faudra régler ça rapidement. Dans une semaine, c’est le Shakhtar Donetsk, une toute autre adversité sur la route des poules de Champions League. On se quitte là-dessus. Bonne soirée à toutes et tous ! A demain pour de nouveau du Messi, et sa présentation à la presse. On se retrouve à 11 heures pour un live.

90+3: C'EST FINI

90+1: Un péno sur Diatta non sifflé.

90e: On arrive dans les arrêts de jeu. Trois minutes.

84e: Bon, autant on s'est ennuyé en première que la deuxième était rythmée. Enfin Monaco quoi, on est rarement déçu. Prochain rendez-vous contre le Shakhtar la semaine prochaine, aller à Monaco, retour en Ukraine la semaine suivante. Avec aussi deux matches de championnat dans l'intervalle, à Lorient puis contre Lens à Louis II. Calendrier bien compliqué en ce début de saison.

 

80e : Sofiane Diop redonne de l’air à Monaco

Enfin ils n’en manquaient guère. Petit numéro de la pépite monégasque, qui termine par une frappe intelligente premier poteau. Ça redonne un score plus conforme à ce qu’on voit sur le terrain.

78e: Le Sparta réduit le score grâce à Karlsson

Nübel qui relance une fois encore n'importe comment, et cette fois Prague en profite. Le gardien allemand est censé avoir été recruté notamment pour sa qualité de relance au pied. Et bien ce soir, c'est une blague.

72e: Prague c'est quand même hyper décevant

Ils se font piller tous les ans, et visiblement, il faudra attendre un peu avant que la machine se mette en route cette saison. En général, vaut mieux pas trop les croiser en Europa Ligue courant novembre.

69e: 634e arrêt de Nita, cette fois sur une frappe de Crépin Diatta, l'attaquant droit des locaux

67e: Nübel qui se couche sur une frappette de l'équipe visiteur

On ne dit plus assez les locaux et les visiteurs. Je propose de relancer ces expressions.

64e: Les Praguois, ils vont finir par prendre une valise

Avec Diatta et Diop, ils ont pas vraiment gagné au change. Les deux sont des fusées.

58e: Diop, Matazo, Diatta, Jakobs in

Gelson Martins, Caio Henrique, Golovine, Tchouaméni out. On dirait un match amical, il était à deux doigts de changer le gardien, Kovacs.

56e: Du coup, Kovacs va ouvrir son banc

Il reste une demi-heure, mais la qualif est dans la poche.

55e: ET GOLOVINE QUI PARACHEVE LA DOMINATION TOTALE DE L'ASM

Bien décalé, le Russe a été aussi précis qu'un sniper de Stalingrad. Ca fait 2-0, plus 2-0 à l'aller. Allez, c'est plié.

49e: GELSON MARTINS QUI OUVRE LE SCORE

Une action superbe de Monaco. Martins décale Volland, qui lui remet et alors qu'il est complètement excentré, l'ailier portugais met un tir au dessus du gardien. Bon, je sais si tout ça est très clair, mais c'était pas facile de le mettre celui là. 

47e: Et Nita qui sauve la patrie une fois encore

Volland seul face à lui, et Nita détourne, c'est la troisième fois. Et sur le corner la reprise de Tchouaméni file de peu à côté

46e: C'est reparti les amis/amies

20h53 : Pour patienter, je vous laisse apprécier cette véritable œuvre d’art. L’Italie a toujours un temps d’avance en matière de maillots infâmes.

 

45e: C'est la mi-temps. Monaco se dirige au petit trot vers la qualif

On se retrouve dans 15 minutes.

45e: Golovine qui me réveille

Frappe dans la lucarne, mais Nita s'envole. Il est chaud patate le gardien roumain du Sparta.

44e: Nos amis du Sparta, ils attendent tranquillement la mi-temps, genre ils vont faire en 45 minutes deux fois ce qu'ils n'ont pas pu faire en 135 jusqu'à présent : marquer des buts.

36e : La piscine dans la surface monégasque

Les protestations praguoises sur une action confuse. Y’a pas de VAR, donc affaire réglée. Ça nous change. Enfin on apprécie parce que ça favorise Monaco.

34e: Ben Yedder en contre, mais très bon retour de Hancko qui détourne la frappe de l'international français.

32e: Dans le match des futurs adversaires du vainqueur de ce Monaco-Prague, le Shakhtar mène 1-0 à la pause contre Genk. Les Ukrainiens l'avaient déjà emporté 2-1 en Belgique la semaine dernière.

30e: Ah au fait, Messi a signé au PSG.

28e: Tchouaméni-Fofana, mais quel duo. Mettez moi ça directement en équipe de France franchement. Ils font tout bien, ils ratissent, ils relancent, ils se projettent... Une master class permanente.

23e: Volland la deuxième

L'Allemand est saignant comme un steak argentin. Il adresse une super frappe ras de terre, mais Nita détourne. Et le corner ne donne rien.

20e: Aaaaah Volland quelle occaz!!!

Golovine trouve Volland dans la profondeur, qui bute sur Nita. La plus occasion du match pour l'instant

15e: La réponse monégasque

Une frappe de Tchouaméni toppée (topée?, enfin bon mettez le nombre de p que vous voulez), mais y'avait de la présence devant le but.

13e: Ouh la boulette de Nübel. Relance plein axe dans les pieds de l'attaquant tchèque.

Disasi revient sauver la patrie. Miraculeux.

11e: Nouveau corner pour Monaco, qui accentue sa domination. C'est capté par le gardien tchèque Nita.

10e: Paga qui se plaint de la chaleur

Il fait 28° en Principauté ce soir. On en rêve dans la capitale je vous cache pas. On aura bientôt 234 expressions différents pour décrire un ciel gris d'été.

7e: Gelson Martins qui pose toujours autant de problèmes à la défense praguoise

Il obtient un corner après un débordement, ça ne donne rien.

5e: Prague qui a décidé de presser haut en ce début de match

Ils nous avaient fait la même à l'aller, ça avait duré 30 minutes avant de se calmer.

3e: Monaco qui joue avec un maillot beige et grenat

Franchement cette manie de ne pas respecter les couleurs du club sous prétexte de marketing... Surtout Monaco qui doit vendre 14 maillots par an. Bref.

2e: Et la première occasion est tchèque

Fofana a cru qu'il jouait en amical, il a fait une passe dé à l'attaquant tchèque devant sa surface, dont le tir fuit au dessus

1e: C'est parti.

Petite chambrée sympathique pour Louis II dans le contexte actuel, environ 6.000 personnes

20h55: La compo du Sparta Prague

 

20h50: Hello. Désolé pour ce petit retard, une histoire de live pour l'arrivée d'un joueur argentin dans un club de L1... Bref. Bienvenue pour ce live de Ligue des champions, avec un gros enjeu ce soir pour l'AS Monaco, qui joue sa place pour la suite de la compétition. On commence avec la compo des 3e du dernier championnat de France.

 

Après cette folle journée consacrée au transfert au PSG de Lionel Messi, retour aux choses sérieuses ce soir avec le match retour du tour préliminaire de Ligue des champions entre Monaco et Prague. Très sérieux, les Monégasques l’avaient emporté sans trembler au match aller à l’issue d’une rencontre polluée par les cris racistes de « supporteurs » tchèques. On attend des hommes de Niko Kovacs qu’ils restent sérieux encore 90 minutes, pour pouvoir défier les redoutables Ukrainiens du Shaktar Donesk au tour suivant.

» Le Monaco de Ben Yedder est l’équipe de Ligain la plus sympa à voir jouer. Venez vibrer avec le Prince et nous ce soir à partir de 19h45.