Tour de France 2021: Historique ! Mark Cavendish rejoint Eddy Merckx avec une 34e victoire d’étape… Revivez la 13e étape en direct

LIVE Suivez en direct l’étape 13 du Tour de France 2021 entre Nîmes et Carcassonne (219.9km)

A. M., A. L. G., N. S.
— 
Le moment où Mark Cavendish a écrit l'Histoire à Carcassonne le 9 juillet 2021.
Le moment où Mark Cavendish a écrit l'Histoire à Carcassonne le 9 juillet 2021. — Thomas Samson / AFP

 

Bon, je vous laisse sur ce morceau d'Histoire après une bonne sieste. Demain, on abordera les (pré)Pyrénées avec l'étape Carcassonne - Quillan. Bonne fin de journée à toutes et tous !

La réaction du Cav' sur France 2 : « Je n’y crois pas. Il faisait tellement chaud. Je suis brisé. On ne peut jamais comparer un coureur à Eddy Merckx, qui restera le plus grand de tous les temps. J’ai gagné essentiellement sur des sprints. C’était différent à l’époque. »

Bien sûr, rien n'a bougé au classement général. Tadej Pogacar reste premier avec plus de 5 minutes d'avance sur ses poursuivants.

 

Au fait, c'est un doublé pour la Deceuninck-Quick Step. Morkov, qui avait même l'air plus fort que Cavendish, n'a peut-être pas voulu gâcher la belle histoire et finit deuxième. Christophe Laporte, premier Français, est 7e.

 

La vidéo de ce sprint historique à Carcassonne.

 

Le Cav' remporte sa 34e victoire d'étape sur le Tour de France, comme le Cannibale Eddy Merckx en son temps. C'est le quatrième sprint remporté dans cette édition par le Britannique de la Deceuninck- Quick Step. A 36 ans, il peut encore espérer détenir seul le record (dans quelques jours ?)

 

C'EST FAIT !!! CAVENDISH REJOINT EDDY MERCKX DANS L'HISTOIRE

1 km: Flamme rouge. Le Cav' court pour l'Histoire à Carcassonne !!!

3 km: Nacer Bouhanni est bien présent, malgré sa chute tout à l'heure. Mais c'est clairement la grosse cote dans ce sprint. 

5 km: En fait, il n'y a plus qu'une question qui nous brûle les lèvres. Le revenant Mark Cavendish va-t-il remporter sa quatrième victoire sur ce Tour, la 34e de sa carrière qui en ferait l'égal d'Eddy Merckx ? 

9 km: On l'avait loupée, celle-là. L'humour slovène, c'est quelque chose.

 

12 km: Quentin Pacher paie la facture, il est distancé. Le Toulousain se consolera avec le prix de combatif de l’étape. C’est toujours sympa sur la cheminée.

17 km:  les Ineos Grenadiers ont mis un coup d'accélérateur, Alaphilippe est distancé alors que le peloton s'est brisé.

19 km: Cette fois c'est bien plié. Merci Quentin et à bientôt.

20 km: C'est quasiment fini pour Quentin Pacher après 25 bornes d'échappée.

22 km: Allez, un accrochage, une petite chute et au moins deux coureurs de la Team Qhubeka Nexthash sont retardés: Henao et Barbero.

25 km: Pacher n'a plus que 45 secondes d'avance sur le peloton. On y va tout droit vers notre sprint.

27 km: Bakelants est repris. Merci pour ce moment.

28 km: Un deuxième BikeExchange est contraint à l'abandon après la chute, l'Australien Lucas Hamilton.

31 km: Jan Bakelants, le mousquetaire belge de l'équipe Intermarché-Wanty-Gobert, est intercalé entre Quentin Pacher et le peloton.

35 km: 50 secondes d'avance pour Pacher maintenant. Apparemment, il a lu le live et a décidé d'aller chercher le maillot jaune.

37 km: 30 secondes d'avance pour Quentin Pacher sur le peloton. Je ne miserais quand même pas mon bas de laine sur sa victoire à Carcassonne.

J'espère que vous admirez la performance d'acteur de William Servat dans une pub pour un vendeur d'autos.

43 km: Encore un abandon avec celui de Simon Yates (BikeExchange), 3e du dernier Giro. Peut-être pas le dernier parmi les coureurs accidentés et en galère depuis la chute collective.

45 km: Quentin Pacher de B&B Hotels-Vital Concept tente sa chance, seul. Bon courage surtout !

48 km: La chute a fait une victime principale. L'Allemand Roger Kluge de la Lotto-Soudal a dû abandonner.

 

53 km : Latour et Goldstein se sont fait gober à leur tour.

 

56 km : Tandis que Sean Bennett s'est fait reprendre par le peloton. 

57 km : Pour vous donner une idée du bazar que ça a été. 

 

60 km : Aïe, je crois que Nacer Bouhanni fait partie de ceux qui se sont retamés... 

64 km : Chute dans le fossé à l'arrière du peloton ! Il y avait un sacré ravin et je crois que certains coureurs sont tombés très, très bas. On espère qu'il n'y aura pas trop de casse, mais là c'est clairement le chaos. 

67 km : 1'32'' d’écart entre la mini-échappée du jour et le peloton, qui attend tranquillement le moment avant de les avaler. Car, non, ça n’ira pas au bout. D’ailleurs il semble que Sean Bennett se soit fait lâcher par le duo Latour-Goldstein, il y aurait eu un peu de rififis entre eux. Une sombre histoire de relais non pris par le coureur américain qui s’est fait sanctionner direct. Tu ne collabores pas ? Ben tu dégages mignon.

77 km : Heureusement qu’il fait beau et qu’il y a de quoi se rincer l’œil sur les routes de l’Hérault parce que sinon ce serait la mort. Et vu qu’il ne se passe toujours strictement rien, et que France TV balance la pub, on vous invite à tendre l’oreille à notre podcast consacré à Tadej Pogacar et le poison du soupçon qui entoure son début de tour.

 

82 km: Non, ça n'a toujours pas bougé pour l'instant.

87 km: Si vous comptez suivre la course en Gironde, les 16 et 17 juillet, il vous faudra prévoir un masque. Ce n'est pas un conseil mais une obligation, par arrêté préfectoral.

 

91 km: Dommage qu'il n'y ait pas eu davantage de films tournés dans le coin, ça aurait fait des choses à raconter.

94 km : Ah ah ! J'étais sûr que Franck Ferrand allait sortir l'anecdote sur l'église Saint-Laurent de Magalas (Hérault), où a été tourné Le Petit Baigneur (oui, j'ai de la famille dans le coin).

 

96 km : Ce n'est d'ailleurs pas interdit de vous dire qui sont nos gaillards partis montrer le sponsor. Il s'agit de Pierre Latour (TotalEnergies), de Sean Bennett (Team Qhubeka Nexthash) et d'Omer Goldstein (Israel Start-Up Nation). 

100 km : Je vais éviter de parler trop fort, vu que le rythme de cette 13e étape est vraiment propice à pioncer devant la télé. Il ne se passe rien, ça roule pépère, seuls trois hommes se sont échappés sans que ça ne dérange plus que ça le peloton, qui veille à 2'40'' derrière. 

14h30 : Hola la familia ! Bienvenue à toutes et à tous, installez-vous confortablement dans le canap, on termine quelques bricoles et on se retrouve d’ici une grosse demi-heure pour suivre cette 13e étape relativement coolos et promise au sprinteur. Est-ce qu’on va encore faire semblant d’y croire pour Bouhanni ? Absolument. Allez, à tout à l’heure !

Bien le bonjour et bienvenue sur 20 Minutes pour suivre cette 13e étape du Tour de France 2021 de 219.9 km entre Nîmes et Carcassonne. Après la victoire de Nils Politt jeudi à Nîmes, le peloton s’élance pour une longue étape qui pourrait se conclure au sprint. L’occasion rêvée pour Mark Cavendish​ de remporter une 34e victoire, et ainsi égaler le record de victoire d’étape détenu par Eddy Merckx. Mais attention aux échappés, qui pourraient jouer un mauvais tour au britannique. Gare aux bordures également pour les leaders de la course, avec des possibles rafales de vent.

> Suivez en direct cette 13e étape du Tour de France à partir de 15h30