Tour de France 2021 : Victoire de Tim Merlier au sprint, trois chutes dans le final et Roglic le grand perdant… Revivez la 3e étape en direct

LIVE Revivez l'étape 3 du jour du Tour de France 2021 entre Lorient et Pontivy (182.9km) en Bretagne. 

Adrien Max
— 
Tim Marlier remporte l'étape à Pontivy.
Tim Marlier remporte l'étape à Pontivy. — BENOIT TESSIER / POOL / AFP

 

17h50: Merci à tous d’avoir suivi cette boucherie avec nous.

Ce n’était pas une étape, mais une hécatombe ce lundi sur ce 3e jour du Tour de France avec toutes ces chutes. Tim Merlier est parvenu à s’extirper de tout ce merdier pour remporter le sprint. Roglic est le grand perdant de ce jour, en perdant près d’une minute au classement général, mais il ne semble pas trop blessé. Van Der Poel conserve son maillot jaune de leader, toujours avec 8 secondes d’avance sur Julian Alaphilippe qui a su s’extirper sans de bobos de cette journée.

17h45: L’énorme coup de gueule de Marc Madiot

Le manager de l’équipe FDJ a réagi aux nombreuses chutes qui ont marqué cette 3e étape.

« Il y a beaucoup de famille, de gamins, de mère de famille qui regardent le Tour de France. Et je peux vous dire que moi je n’ai pas envie que mon gamin fasse du vélo pro pour voir ce qu’on a vu aujourd’hui. On ne peut pas continuer comme ça, ce n’est plus du vélo. Il faut qu’on change. Ce n’est pas digne. Il n’y a pas que le parcours, c’est un tout », a-t-il déclaré au micro de France TV.

17h40: Van Der Poel toujours en jaune

Le vainqueur de l'étape d'hier garde son maillot jaune à l'issue de cette troisième étape. 

17h33: Un sprint final, et trois chutes

Cette fin d’étape sentait la poudre, et on n’a pas été dessus. Pas moins de trois chutes dans les derniers kilomètres sur ces routes sinueuses bretonnes, avec un Tim Merlier qui a su se sortir de l’enfer. Primo Roglic est le grand perdant de cette étape en terminant à 1' des premiers, après sa chute. Et que dire de celle de Caleb Ewan, l’un des favoris de cette étape, qui a emmené avec lui le revenant Sagan. Une arrivée de malade, mais très dangereuse pour les coureurs et notamment les sprinteurs.

 

0km: Quelle arrivée de malade !

Caleb Ewan tombe juste avant l'arrivée en touchant la roue du vainqueur Merlier. Sagan chute avec lui et Merlier a un boulevard pour remporter le sprint final. Mais que de chutes dans cette fin d'étape dangereuse, Roglic est arrivé à 1'. 

0km: Merlier au sprint !!!!

0km: Nouvelle chute de Caleb Ewan

Il emmène Sagan avec lui ! 

1km: Sagan se replace

1.3km: Il creuse même un écart

Les sprinteurs n'arrivent même pas à le suivre ! 

2km: Van Der Poel bien placé

Le maillot jaune emmène le sprint... 

2.5km: Toujours une minute de retard pour Roglic

Il n'arrive pas à revenir et ce n'est pas cette nouvelle chute qui l'a aidé. 

4km: Nouvelle chute dans le peloton

C'est incroyable, les chutes s'enchainent sur ces routes bretonnes très étroites. Pogacar serait pris dans cette chute. Arnaud Démare également. 

5km: Le peloton roule à fond 

Pas de cadeau pour Roglic, le peloton donne tout avant le sprint final. 

7.7km: Roglic à plus d'une minute

Roglic a pu remonter sur le vélo, mais il est à plus d'une minute du peloton. Il risque de perdre du temps, presque tous ses coéquipiers sont avec lui désormais. 

 

9.5km: Roglic à terre ! 

L'un des favoris de ce Tour risque de perdre beaucoup avec cette chute à moins de 10km de l'arrivée. Le cuissard de Primo Roglic est arraché et il va falloir tout donner pour revenir sur le peloton ! Il est avec deux équipiers. 

11km: Chute de Madouas

Le coureur français de la FDJ est tombé dans le peloton qui emprunte des routes très étroites jusqu'à Pontivy. Chute sans gravité mais il pourrait y en avoir d'autres. 

15km: Le peloton revient à 30 secondes

Maxime Chevalier a laché l'échappée. On se rapproche de l'arrivée à Pontivy... « La mise en route » sera importante pour le sprint, selon le Français Arnaud Démare. 

 

20km: Le dernier kilomètre de cette étape 

Où les sprinteurs vont ramasser leur genou après une nouvelle chute. 

 

24km: Peter Sagan, un autre client 

« Le sprint c'est un peu la loterie, on ne sait jamais »... Mouais enfin pas vraiment pour lui. 

 

31km: Caleb Ewan favori du sprint final ? 

 

34km: « Ça va frotter »

Le Français Nacer Bouhanni considère cette arrivée comme « la première opportunité pour les sprinters », mais s’attend à un finish musclé. « Ils annoncent peut-être un peu de pluie dans le final, donc ça va frotter », imagine celui qui n’a jamais remporté d’étape du Tour de France au micro de France TV.

 

37km: Les quatre de devants accèlerent le rythme

Le peloton se fait insistant derrière, Barthe, Chevalier, Schar et Wallays essayent d'appuyer pour garder leur 1'30 d'avance. Mais ca risque d'être très compliqué. 

43km: Un drapeau breton menaçant

Il faut dire qu'ils sont nombreux sur le bord des routes... Un coureur a dû s'abaisser pour en éviter un. 

51km: Hugo Couturier veut des réponses !

Et je m’excuse d’y répondre seulement maintenant. Pour cette étape, je verrais bien Caleb Ewan qui est chaud en ce début de tour, comme il l’a montré sur le sprint intermédiaire. Concernant l’étape que j’attends le plus, je ne peux qu’être d’accord avec toi puisque je serai sur place pour suivre la double ascension du Mont Ventoux.

55km: Le peloton revient tranquille sur les échappés

Et on se dirige vers une arrivée au sprint avec Caleb Ewan, Mark Cavendish, emmené par Alaphilippe, mais aussi Nacer Bouhanni. Les échappés sont à 1'. 

62km: Caleb Ewan passe en tête, Cavendish 2e du sprint intérmédiaire

Et le peloton enchaine sur des routes beaucoup plus sinueuses. Attention aux chutes !

64km: On approche du sprint intermédiaire...

Dernière répétition pour les favoris de l'étape ? 

70km: Chute à l'arrière du peloton !

De Sean Benett, sans gravité semble t-il. L'avance de l'échappée sous les 2 min désormais. 

77km: Ciel chargé en Bretagne 

Temps breton pour le Tour de France, avec quelques averses de temps en temps. 

 

80km: Le peloton sur un rythme élevé 

Près de 44km/h de moyenne depuis le départ, et c'est la FDJ qui emmène le peloton pour contrôler l'échapée, à 2'22. 

90kmIde Schelling grapille un point en haut de la côte de Cadoudal, et relâche son effort

Comme prévu, le premier ex aequo au classement du maillot à pois, est venu gratter son point pour prendre le maillot de meilleur grimpeur. Il relache ensuite son effort et attends d'être rattrapé par le peloton. Quel panache ! 

 

95kmLe peloton en approche de la côte de Cadoudal

Première, légère, difficulté du jour. 

100km: Geraint Thomas est rentré dans le peloton, cinq coureurs devant

Le vainqueur du Tour de France 2018 est parvenu à rentrer dans le peloton, après avoir changé de vélo. Barthe, Chevalier, Schar, Wallays et Schelling sont devants à 2 minutes du peloton dans cette étape promise aux sprinters.

128km: Ineos fait le taf pour leur leader

Quatre coéquipiers de Geraint Thomas sont en train de le ramener dans le peloton. Ils sont dans les voitures, à trois minutes. Ca devrait le faire pour le Gallois. 

135km: La chute de Geraint Thomas

On vient vous déranger en ce tout début d’après-midi pour vous dire que le vainqueur du Tour de France 2018 a chuté à la Trinité-sur-Mer. Si l’on pensait dans un premier temps à un abandon, Geraint Thomas est finalement reparti, avec quelques difficultés et se trouve à cinq minutes du peloton. Il souffrirait d'une luxation à l'épaule. Tony Martin a également chuté, ainsi que Robert Gesink. Le Néerlandais est pris en charge pas la voiture médicale et ne devrait pas repartir. 

14h15: Bonjour à toutes et à tous, et on commence tout de suite avec le résumé anticipé de l’étape :

 

Enfin le droit à une sieste ? Après deux étapes pour puncheurs très animées, retour à la normale sur ce Tour de France 2021 avec une étape de plat entre Lorient et Pontivy. Rien de tel pour les favoris, Pogacar et Roglic, qui ont dû s’employer pour ne pas perdre trop de temps face à Alaphilippe samedi, puis à Van Der Poel, dimanche. Ils vont rester planqués tranquilou au milieu du peloton et se faire emmener sans effort jusqu’à la ligne d’arrivée.

 

Le maillot à pois, Ide Schelling, deuxième au classement général va tenter de grappiller ses deux petits points pour le classement de meilleur grimpeur sur la côte de Cadoudal, puis sur celle de Pluméliau. Las de ces fausses côtes bretonnes, ses rivaux se réservent pour les Alpes. Les sprinters, qui voudront se refaire la dragée haute, vont vite se replacer pour l’arrivée à Pontivy qui leur est promise. Sagan, dépassé par le revenant Cavendish et vexé d’avoir été pris dans la chute de samedi, va jouer des coudes et entraîner à son tour une énorme chute dans le peloton juste avant l’arrivée. Ainsi que la colère de Christian Prud’homme qui va immédiatement déposer plainte. Mais le Slovaque restera introuvable durant toute la fin de la course, caché dans la même voiture que la spectatrice de l'autre jour. 

Quel hommage à Opi ! Après la masterclass de Julian Alaphilippe sur la première étape, qui lui a permis de porter le maillot jaune dimanche, c’est Mathieu Van Der Poel, le petit-fils de Poulidor qui a fait sensation lors de la 2e journée de ce Tour de France 2021. En réalisant un joli coup double : la victoire d’étape et le maillot jaune,​ récupéré à Alaphilippe pour 8 secondes, la bonification obtenue lors de son premier passage en tête au sommet de Mur de Bretagne. En 14 participations, Poulidor n’avait jamais porté le maillot jaune, c’est chose faite pour son petit-fils après seulement deux étapes pour sa première participation au Tour de France. Incroyable. Quel message envoyé. Ce lundi, ce devrait être plus calme avec une étape entièrement plate, propice pour les échappées ?

> Suivez cette troisième étape du Tour de France en direct à partir de 15h30