Euro 2021 EN DIRECT : « L'UEFA ne veut pas être utilisée dans des actions populistes », explique Ceferin...Encore 35 degrés à Budapest avant le match des Bleus

LIVE On connaitra ce mercredi soir l'adversaire de l'Equipe de France en 8es de finale, lors de cette dernière journée de phases de poules

Adrien Max

— 

L'Allianz Arena de Munich illuminée aux couleurs de l'arc-en-ciel, le 9 juillet 2016. A l'époque, l'UEFA n'avait pas eu son mot à dire.
L'Allianz Arena de Munich illuminée aux couleurs de l'arc-en-ciel, le 9 juillet 2016. A l'époque, l'UEFA n'avait pas eu son mot à dire. — Tobias Hase / AP / Sipa

L’ESSENTIEL :

  • Repoussé d’un an en raison de la pandémie de coronavirus, l’Euro « 2020 » vit son treizième jour de compétition
  • Programme chargé avec quatre matchs ce mercredi et la fin des matchs des groupes E et F à 18h : Suède – Pologne et Slovaquie -Espagne, puis à 21h Portugal – France et Allemagne – Hongrie.
  • On connaîtra l’adversaire de l’Equipe de France pour les 8es de finale qui débuteront samedi.

 

19h04: La compo des Bleus, avec Benzema toujours en pointe

On connait déjà le 11 de l'équipe de France. Pas de surprise, tout était annoncé, Tolisso et Koundé rentrent à la place de Rabiot et Pavard. Pour le reste, du très classique. Il faudra attendre le coup d'envoi pour savoir si on sera vraiment en 4231 ou en 433.

 

18h47: Les Danois ne se mettent pas la pression pour aller chercher une baguette, euh, un quart

Pour Kasper Hjulmand, le sélectionneur danois, les huitièmes de finale contre le Pays de Galles, « en terme de pression, c'est comme aller chercher son pain le dimanche matin. Ce n'est rien », a-t-il dit à l'agence Ritzau. C'est vrai qu'avec ce qu'a vécu la sélection depuis le début de l'Euro, entre l'arrêt cardiaque d'Eriksen et une qualification rocambolesque, plus rien ne semble vraiment incroyable. « Comparé aux émotions que nous avons ressenties avant de rentrer sur le terrain contre la Finlande en deuxième mi-temps et avant de jouer contre la Belgique, ce huitième de finale c'est clair comme de l'eau de roche », a expliqué Hjulmand. Alors, plutôt tradition ou campagne, ce pain ?

18h40: Dubravka marque contre son camp, Twitter s'enflamme

 

18h25: Twitter est magique

Grâce à la mobilisation du réseau social, le jeune homme a été retrouvé, et Toby pourra lui envoyer son maillot. Une bien jolie histoire.

 

18h20: Tiens en parlant de la Pologne, déjà menée 1-0

Le sélectionneur Paulo Sousa est monté au créneau, mardi, pour défendre un des ses joueurs surpris... en train de fumer une cigarette. Le tabloïd britannique The Sun a publié des photos du gardien Wojciech Szczesny, habillé du survêtement des Blanc et Rouge, s'en grillant une avant le match contre l'Espagne (1-1, samedi). «L'attitude des paparazzi est pire que celle du joueur qui fume, s'est emporté Sousa. Nous devons éduquer les nouvelles générations, ce n'est pas un bon exemple.» Et fumer ? «Beaucoup de joueurs fument. Il (Szczesny) ne le ferait pas devant du public.»

18h: Ceferin s'exprime pour expliquer l'attitude de l'UEFA

« Nous ne voulons pas être utilisés dans des actions populistes », a-t-il affirmé à die Welt avant une rencontre de l'Euro entre l'Allemagne et la Hongrie dans la capitale bavaroise. « En raison de la popularité du football, les gens essaient trop souvent d'abuser des associations sportives à leurs propres fins ». ALors que l'UEFA n'abuse jamais de sa position, c'est bien connu. 

17h45: Suède - Pologne, ça va (aussi) bientôt commencer

Et ce sera à suivre ici. Les Polonais doivent gagner pour ne pas passer à la trappe.

 

17h36: Hamsik, toujours le même

Même à 95 ans, le Slovaque arborera la même crête.

 

17h30: Luis Enrique change quatre joueurs

Le sélectionneur espagnol va lancer quatre nouveaux titulaires pour le match décisif contre la Slovaquie, à 18 h : Cesar Azpilicueta et Eric Garcia en défense, le capitaine Sergio Busquets au milieu et le Parisien Pablo Sarabia en attaque. Marcos Llorente, Pau Torres, Rodri et Dani Olma sortent du onze. Aymeric Laporte sauve sa place, malgré un début d'Euro poussif. Vous pourrez suivre ce match décisif avec nous, comme d'hab.

 

17h18: Pendant ce temps, en Ligue 2

 

16h46 : Thomas Meunier dézingue à son tour l’UEFA et déconseille aux joueurs de faire leur coming-out

« On est au 21e siècle, les idées moyenâgeuses ont fait leur temps. C’est un peu regrettable ce qu’il se passe en ce moment. Il y a des œillères du côté des personnes décisionnaires. Il ne suffit pas de mettre une pancarte « No to racism » ou des choses comme ça le long des terrains, il faut agir plus que ça. Je pense qu’il y en a beaucoup qui ont peur de se mouiller alors que c’est en prenant des décisions fortes qu’on pourra faire changer les choses. C’est nécessaire, tout le monde a le droit d’avoir ses idées, ses opinions et ses envies. Ne pas les respecter, c’est aller à l’encontre des libertés et de la démocratie », a déclaré l’ancien joueur du PSG selon RMC.

Il a poursuivi son propos en conseillant aux joueurs de ne pas faire de coming-out, et s’en est expliqué : « Les mentalités ne sont pas prêtes. Ce serait très courageux pour des footballeurs homosexuels de faire leur coming out. Mais je leur déconseille de le faire, tout simplement, parce que les gens sont stupides. Même dans des équipes de football, je connais des mecs qui refuseraient de côtoyer une personne homosexuelle, même en tant que coéquipier. Les mentalités ne sont pas encore assez développées. »

15h53 : Le Barça indemnisé par la Fifa pour la blessure de Dembélé

La Fifa prévoir des compensations pour les clubs dont les joueurs se blessent en sélection. Le cas d’Ousmane Dembélé, contraint de déclarer forfait pour le reste de l’Euro après une nouvelle blessure à la cuisse. Il devrait même manquer quatre mois de compétition après son opération prévue en Finlande. Comme l’explique RMC, la Fifa verse jusqu’à 20.548 euros par jour, en cas d’indisponibilité de 28 jours. Le Barça devrait donc toucher près de 2 millions d’euros.

14h52: Et un petit Quizz des fafas pour patienter jusqu'à ce soir 

Made in Julien Laloye. Autant dire que le 100% de bonnes réponses est impossible. 

 

14h40: Eder en remet une couche.

« Ne vous inquiétez pas, coach. Je vais marquer ». L’attaquant portugais est revenu sur son but victorieux avec le Portugal lors de la finale de l’Euro 2016 contre la France dans une interview accordée à BeinSports.

 

13h55: Alerte champions !

Six supporters de l’Equipe de France ont manqué France – Hongrie après avoir confondu Budapest, où les Bleus jouaient, avec Bucarest, la capitale roumaine qui accueille elle aussi des matchs. Selon RMC, qui relate cette histoire après un article du média roumain Jurnalul National, ils se seraient rendu compte de leur erreur en buvant des bières avec des supporters Ukrainiens, présents pour le match de lundi contre l’Autriche. Et ce ne sont pas les couleurs bleu et jaune, celle de l’Ukraine, qui leur ont mis la puce à l’oreille puisque les six amis pensaient qu’il s’agissait des couleurs de la Hongrie. Bon, on ne la ramène pas trop sur la confusion Bucarest/Budapest, mais les couleurs quand même, messieurs. Tiens, c'est peut être pour ça que les Hongrois vont illuminer leur stade aux couleurs nationales. A moins que... 

13h25: L’UEFA aux couleurs arc-en-ciel

Mais oui, tiens. Face à la vague d’indignations que reçoit l’UEFA à la suite de son refus d’illuminer le stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel, l’instance européenne annonce « être fière de porter le drapeau arc-en-ciel », qu’elle a mis en photo de profil sur ses réseaux sociaux. « C’est un symbole qui rejoint nos valeurs, une société plus juste et égalitaire, tolérante de tous, sans tenir compte de leurs croyances et de leur genre », détaille-t-elle dans un tweet.

Avant de conclure : « Pour l’UEFA, l’arc-en-ciel n’est pas un symbole politique, mais un signe de notre engagement pour une société avec plus de diversité et d’inclusion ». Alors pourquoi ne pas avoir autorisé l’illumination du stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel ?

12h55L'Elysee «regrette profondément» la décision inique de l'UEFA

« Nous avons des regrets, car l'UEFA est certes une instance religieusement neutre et apolitique, mais elle a des valeurs, et a souvent fait la promotion du respect et des droits des minorités, fait savoir une source proche du palais. De ce point de vue-là, elle renonce à ces valeurs. Elle ne veut pas en faire un acte politique, mais en renonçant à ces valeurs, c’est un acte politique qui est pris. »

12h30: On n'arrête pas le progrès en Hongrie

Plusieurs clubs de football hongrois vont éclairer leur stade aux couleurs du drapeau national pendant le match de l'Euro Allemagne-Hongrie prévu mercredi soir à Munich, sur fond de querelle autour de lumières arc-en-ciel.  Plusieurs sites emblématiques de Munich seront ainsi parés dans la soirée de couleurs symboliques, de même que plusieurs stades de Bundesliga dans le pays.

Gabor Kubatov, le président du plus grand club hongrois, Ferencvaros, a appelé à «colorer tous les stades en rouge-blanc-vert», dans un message publié mardi sur Facebook. Selon ce responsable, qui occupe également la vice-présidence du parti Fidesz de Viktor Orban, l'idée répond à une requête de leurs supporteurs ultras face aux «provocations» de Munich. Parmi les autres clubs qui participent à cette initiative, figurent le MTK à Budapest ou encore Debrecen dans l'est du pays, tous deux liés à des politiciens du Fidesz.

12h05 : Wijnaldum en soutien aux personnes LGBT+

La capitaine de l’Oranje, Georginio Wijnaldum, arborera un brassard aux couleurs arc-en-ciel lors du 8es de finale, a annoncé ce mercredi matin la fédération néerlandaise de football. Une réponse au refus de l’UEFA d’illuminer le stade de Munich de ces mêmes couleurs, ce mercredi soir pour le match Allemagne-Hongie. L’Allemagne souhaitait ainsi protester contre la politique hongroise envers les minorités sexuelles.

 

11h50: Cristiano Ronaldo n'a jamais marqué contre l'EDF. 

Lors des six matchs qui ont opposé la France et le Portugal. Espérons que ça continue. 

11h37 : Loué Deschamps.

La marque de poulet a lancé une campagne publicitaire autour de jeux de mots footballistiques, avec un clin d’œil au sélectionneur de la France. Pour le plus bel effet, comme vous pouvez admirer.

 

11h25: Atouts offensifs, défense à la rue, mais où va le Portugal ? 

William Pereira, envoyé spécial pour ce match Portugal-France et grand spécialiste du Portugal, tente de décrypter la frilosité tactique de Fernando Santos, le séléctionneur portugais. 

 

11h12: Comment aider Benzema à débloquer son compteur but ? 

Notre journaliste Aymeric Le Gall explore toutes les pistes, même celle du bout de bois dans les protèges tibia. Si, si. 

 

10h48 : Euro terminé pour Luuk de Jong.

L’attaquant néerlandais a été contraint de déclarer forfait pour le reste de l’Euro 2021 en raison d’une blessure au genou contractée mardi matin à l’entraînement. C’est la fédération néerlandaise qui l’annonce ce mercredi matin. Le joueur du FC Séville, qui a connu un Euro très compliqué en perdant sa place de titulaire, ne sera pas remplacé.

10h25 : Une drôle d’étude sur les joueurs les plus, ou moins, heureux de l’Equipe de France.

LookFantastic a analysé les photos postées sur Instagram par les joueurs de l’EDF grâce à un logiciel grâce à un outil de reconnaissance faciale pour déterminer quels joueurs étaient les plus heureux, et lesquels l’étaient moins. Kylian Mbappé domine ce classement des joueurs les plus heureux, devant Steve Mandanda et Olivier Giroud. A l’inverse, Lucas Digne arrive premier des joueurs les moins heureux, devant Jules Koundé et Mike Maignan. Mais si le bonheur ne se résume qu’à un sourire sur une photo…

10h05: Les entreprises munichoises arborent les couleurs arc-en-ciel en protestation à la décision de l'UEFA. 

Face à la décision de l'UEFA de refuser l'illumination du stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel, des entreprises munichoises ont décidé de les arborer sur les réseaux sociaux. A l'image de BMW ou de Siemens. 

 

9h55 : « Mauvais signal » de l’UEFA en refusant d’éclairer le stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel, selon le chef de la diplomatie allemande.

Heiko Maas, le chef de la diplomatie allemande, a regretté ce mercredi matin le « mauvais signal » envoyé par l’UEFA en refusant d’éclairer le stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel, en signe de protestation contre la politique hongroise à l’encontre des minorités sexuelles.

« C’est vrai, le terrain de football n’a rien à voir avec la politique. Il s’agit de personnes, d’équité, de tolérance. C’est pourquoi l’UEFA envoie le mauvais signal », a jugé sur Twitter Heiko Maas, encourageant à afficher ces couleurs « dans le stade et en dehors », mercredi soir à l’occasion du match de premier tour de l’Euro Allemagne-Hongrie.

9h45 : Luka Modric, « la force qui anime toute l’équipe »

Le sélectionneur de la Croatie, Zlatko Dalic, a rappelé l’importance du ballon d’or 2018 pour son équipe. « Personne ne sait comment Luka parvient à continuer à jouer comme ça. On s’attendrait à ce qu’il baisse, qu’il perde de son énergie, mais il reste la force qui anime toute l’équipe. Tout ce qu’on pourrait dire sur lui est en deçà de la réalité. Je suis fier d’avoir un tel joueur dans notre équipe », a-t-il réagi à l’issue de la victoire de la Croatie contre l’Ecosse (3-1). Luka Modric a inscrit « but magnifique » de l’extérieur du pied droit, pour permettre à ses coéquipiers de se qualifier pour les 8es de finale grâce à leur deuxième place du groupe D. 

9h32 : Un 4-3-3 ou un 4-2-3-1 pour les Bleus ?

C’est la grande question du jour, quel schéma tactique va choisir Didier Deschamps ? Deux options sont sur la table, un 4-3-3 assez classique, avec Koundé à la place de Pavard, et Tolisso à la place de Rabiot. Tolisso serait ainsi positionné en 6, avec Pogba, sur la gauche, et Kante, sur la droite, un peu plus haut. Ce qui permettrait à Griezmann de dézoner et venir en soutien de Benzema.
Ou un 4-2-3-1, qui avait déjà fonctionné contre le Portugal en Ligue des Nations, avec Mbappé sur le côté gauche, Griezmann en soutient de Benzema, et Tolisso qui aurait un rôle à la Matuidi. Wait and see. 

9h20 : L’Angleterre « va encore s’améliorer », prévient Southgate.

Vainqueur de la République tchèque mardi soir (1-0), les Anglais ont assuré leur première place. Mais ils rencontreront soit la France, l’Allemagne ou le Portugal en 8es de finale. Et l’entraîneur britannique a prévenu que son équipe allait monter en puissance lors des phases à élimination directe, à l’issue de cette victoire. Le jeune joueur d’Arsenal, Saka, a été impressionnant.

Hello et bienvenue dans ce nouveau live pour suivre l’actualité de l'Euro 2021 sur 20 Minutes. C’est le grand jour, dernier match des Bleus en phase de poulet, ce mercredi soir, contre le Portugal à 21h à Budapest. L'Equipe de France est déjà qualifiée, mais nous connaîtrons enfin leur adversaire pour les 8es de finale. Attention, en cas de défaite face aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo, dans l’obligation de gagner, la France pourrait retrouver les Pays Bas, ou la Belgique.
Mais avant les matchs de 21h, nous nous intéresserons aussi à l’issue du groupe E, qui pourrait voir l’Espagne éliminée. Ils n’ont que deux points après leurs deux premiers matchs, et se retrouvent aussi dans l’obligation de gagner. La Suède n’a besoin que d’un nul.

> On démarre à 9h00 les sangtchos