Strasbourg s'impose à Metz pour la première fois en près de 15 ans... Revivez le match avec nous...

FOOTBALL Les Alsaciens n'avaient plus gagné en Moselle depuis 2007. Une éternité

Au stade Saint-Symphorien, Thibaut Gagnepain

— 

Le double buteur Adrien Thomasson félicité par Stefan Mitrovic.
Le double buteur Adrien Thomasson félicité par Stefan Mitrovic. — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

16h55 : Sur ce, je vais filer au chaud pour les conférences de presse et vous préparer un peu de lecture pour la fin d'après-midi. Merci d'avoir suivi ce match avec nous !

Ce succès est mérité pour le Racing, qui a boen souffert pendant les trente premières minutes avant de l'emporter râce à un doublé de Thomasson. Les Alsaciens se font du bien au classement et voient la zone de relégation s'éloigner. Pour les Lorrains, c'st unc oup d'arrêt avec cette deuxième défaite d'affilée.

C'est fini à Saint-Symphorien ! Victoire du RC Strasbourg 2-1 sur la pelouse du FC Metz !

90e+1 : Corner pour le FC Metz, ça ressemble à une dernière chance !

90e : Encore un corner pour le Racing qui gagne du temps. Cette première victoire en Moselle depuis 2007 sent bon...

89e : Le Racing continue à se procurer des occasions. Les Grenats n'y arrivent plus et se dirigent vers une deuxième défaite d'affilée...

Sur le but, Kouyaté est battu de la tête par bien plus petit que lui, Thomasson. Un peu mou, Kiki, sur le coup...

84e : BUT POUR LE RACING !!!!!! Centre de Guilbert et la tête de Thomasson au premier poteau qui trompe Oukidja ! C'est mérité et ça fait 2-1 pour les Alsaciens !

81e : AHOLOU la frappe à côté ! Sur uner mauvaise relance de Boye, Thomasson lui remet mais il tire à côté. Ajorque lui en veut et il a raison, il était mieux placé.

80e : Liénard sort, Bellegarde entre. Premier changement pour Strasbourg !

78e : Nouveau corner pour le Racing, décidément bien mieux que le FC Metz en cette seuxième période. Mais il y a toujours 1-1.

74e : Encore uine bonne intervention de Djiku. Qui fait un gros, gros match.

73e : Frappe de Guilbert à 30 mètres... C'est à côté et c'est mal joué, les Alsaciens avaient bien mieux à faire sur ce coup.

72e : Centre de Liénard tendu... C'est sorti en corner par Kouyaté. Sur l'action d'avant, Ajorque réclame une main messine mais l'arbitre ne bronchre pas. Ni la VAR.

68e : Toujours pas de changement côté strasbouirgeois. Thierry Laurey a-t-il oublié ? C'est vrai que son équipe est peu en danger. Mais n'est pas très dangereuse non plus...

66e : Je ne vous raconte pas grand-chose pendant cette deuxième période parce qu'on s'ennuie un peu. Et j'ai froid au doigts aussi. L'essentiel des débats a lieu a leiu au milieu de terrain.

63e : Deux changements au FC Metz, Yade et Vagner sortent, Leya Iseka et Maziz entrent

60e : Encore une occasion pour Delaine qui s'inflitre depuis la droite de la surface et va défier Kawashima, qui bouche bien l'angle et sort le ballon en corner !!! Cool, enfin un peu d'action !

57e : Fréderic Antonettii donne de la voix sur son banc... Son FC Metz maîtiise bien moins que pendant la première demi-heure et ça l'énerve !

 

Puisque je parle de lui, instant auto-promo avec un peu de lecture sur le technicien corse ICI !

54e : Ce n'est qu'une impression mais le FC Metz semble en danger à chaque attaque du Racing, peu incisif pour le moment.

48e : Faute de Kouyaté sur Ajorque... Ca méritait jaune ça, non ? Oui mais le défenseur en a déjà un... Il échappe au rouge d'un rien.

47e : Coup franc de Vagner pour une tête de Yade ! C'est au dessus

C'est reparti ! Aucun changement d'un côté comme de l'autre.

Mi-temps à Saint-Symphorien ! 1-1 entre le FC Metz et le Racing. Score plutôt logique. Les Grenats ont dominé, ouvert le score avant de voir le Racing revenir et être plus dangereux.

45e+1 : Là encore, ça ne donne rien. Ca va être la mi-temps dans une minute.

45e : Grosse faute de Kouyaté, qui prend son carton, sur Ajorque à 25 mètres du but excentré. Liénard va avoir sa chance.

43e : Le Racing s'en sort sur cetyte action, avec une bonne sortie de Kawashima.

42e : Sissoko prend aussi son jaune, logique. Coup franc à 25 mètres plein axe pour Boulaya

41e : Tête de Yade à côté sur un centre de Delaine, qui est partout aujourd'hui !

39e : Ce but a fait beaucoup de bien au Racing, qui se met à jouer au foot. Le corner de Liénard est capté par Oukidja à l'instant.

37e : Sarr sort blessé et laisse sa place à Tchimbembé. Coup dur pour les Grenats.

35e : Delaine qui s'inflitre à gauche de la surface et centre... C'est contré ! On, commençait à s'endormir un peu dans ce match, c'est reparti !

33e : BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT de THOMASSON ! Il avait été servi par Aholou, après un centre de Liénard, avant de finir d'une petite pichenette. Joli petit but !

31e : Le jeu s'est un peu hâché depuis quelques minutes. Liénard obtient un coup franc à 35 mètres excentré.

26e : premier carton jaune de la partie, pour le buteur Delaine. Auteur d'une grosse faute sur Guilbert.

24e : Depuis ce but, les Strrasbourgeois tentent de s'approcher du but d'Oukidja mais c'est poussif, prévisible, sans danger...

Le gardien japonais était bien sorti sur cette action mais manque de réussite. Côté lorrain, Yade avait fait une très belle différence avant de décaler Delaine.

17e : BUUUUUUUUUUUUUUUUUT pour le FC Metz ! Sur une contre-attaque express, Delaine vient battre Kawashima. Le ballon touche le poteau avant de rentrer au ralenti. 1-0 pour les Grenats !

15e : Quel tacle de Boye en pleine surface ! ENORME ! Sur un centre en retrait, Diallo avait le chemin du but ouvert avant le retour du défenseur ghanéen ! 

12e : Le FC Metz a clairement de meilleures intentions que le Racing, visiblement embêté par le bamlon. Et voilà déjà un 4e corner pour les Lorrains... Capté par Kawashima.

9e : Ca s'est un peu calmé depuis 2-3 minutes. Le Racing a repris un peu la posession. Sans être dangereux hein.

5e : JOLIE TETE de Maïga sur corner mais Kawashima la sort superbement !!! Très bel arrêt ! 

4e : Ca joue bien côté grenat depuis le coup d'envoi. Ca propose, ça combine et deuxième corner. Les Alsaciens sont patauds (oui, comme l'ancien Milanais) en face.

2e : Tir de Maïga ! A côté mais corner, ça part fort côté messin

C'EST PARTI ! Avec un premier cri d'un joueur, Centonze !

14h58 : Et voilà les Messins puis les Strasbourgeois sur un fond d'ACDC, Rock you like a hurricane pour les spécialistes !

14h55 : On en revient au match. Les joueurs ne sont pas encore entrés sur la pelouse. A l'aller mi-décembre, les deux équipes s'étaient quittées sur un nul 2-2.

14h52 : Petit détail, Saint-Symphorien est toujours en travaux. Une tribune est en constrcution entre la nouvelle Sud et l'ouest. Le stade devient vraiment sympa

 

 

14h50 : J'ai oublié de vous le signaler, c'était tellement poétique que ce serait dommage... A quelques kilomètres de Metz, sur l'autoroute, quelques individus avaient déployé une banderole à destination des Strasbourgeois. Il était question d'amour par les fesses, tout ça tout ça, vous voyez l'idée.

14h48 : Côté strasbourgeois, beaucoup pensaient que Thierry Laurey repasserait en 5-3-2. Bah non. Il reste sur 4-2-3-1 (ou 4-4-2 selon le placement de Diallo). Avec donc Liénard à gauche, une paire de récupérateurs Sissoko-Aholou, Thomasson en soutien d'Ajorque. Il ne faut pas non plus oublier la première en Ligue 1 de Guilbert, l'ancien Caennais prêté par Aston Villa.

 

14h45 : On passe à la compo messine ! C'est du presque classique avec un 5-3-2 (ou 3-5-2). Petites nouveautés, Delaine prend le couloir gauche d'Udol et Vagner remplace Leya Iseka au sein du duo d'attaquants. Sinon, défense à 3 Bronn-Kouyaté-Boye derrière, milieu Maiga-Sarr-Boulaya et Centonze dans son couloir droit.

 

 

14h35 : A 25 minutes du coup d'envoi, on débute par la petite fête surprise organisée par les supporters du FC Metz à leurs joueurs. Plusiuers centaines de fans, peut-être 200 ou 300, sont venus faire une haie d'honneur au bus grenat vers 13h15. Ca faiisait peut-être beaucoup de monde réunis vue la période mais c'était sympa à voir...

 

14h15 : Salut à tous ! Impossible de ne pas commencer par là : il fait à peine 3°C cet après-midi à Metz et, franchement, on se les gèle ! Voilà, c'est dit. Mais j'aurai quand même plaisir à enlever mes gants pour vous faire suivre ce derby de l'Est toujours un peu particulier. A Saint-Symphorien, il tourne très souvent en faveur des Grenats. Le RC Strasbourg n'y est venu s'imposer qu'une fois lors de ses 18 dernières venues. C'était en 2007, avec des buts de Mouloungui et Renteria... Oui, oui, le mec qui avait fêté des buts avec un bonnet rouge et une pipe !

L'an dernier encore, les Lorrains l'avaient emporté 1-0 grâce à Boye. Ils seront logiquement favoris cet après-midi, eux qui pointent à une belle 7e place en Ligue 1, dix points devant les Alsaciens (16es).