Revivez l'arrivée du Vendée Globe en live-comme-à-la-maison...

M. Go.

— 

A port Olonna, aux Sables d'Olonne
Merci de nous avoir suivis pour cette arrivée du Vendée Globe. On va laisser le vainqueur Michel Desjoyeaux se délecter d'un bon steak et on se retrouve très bientôt pour d'autres infos sur cette course car il reste encore 11 marins en mer.

N'oubliez pas le blog d'Armel.

La course de Desjoyeaux en images ici

A suivre l'interview de Michel Desjoyeaux

18h15: Mich est porté en triomphe par son équipe. Il répond ensuite aux questions sous les projecteurs. "Je suis très heureux pour Michel.C'est vraiment sa grande victoire", déclare Denis Horeau, le directeur du Vendée Globe.
18h00: Mich' arrive au ponton et répond à la forêt de micros-perches. On remarque quelques cheveux qui appartiennent à Poivre d'Arvor, toujours présent au Vendée Globe. PPDA, compressé dans les premiers rangs, se la jouerait-il reporter annonyme?
17h36: Gros exercice de Mich'Dej'. L'organisation lui a collé un micro à la bouche et il doit animer la foule qui s'est pressée pour l'accueillir. Il se plie volontiers à l'exercice et allume ses feux de détresse pour faire des feux d'artifice. Après plus de 80 jours de solitude, certains auraient du mal à se plier à ça. Pas le prof' qui se mue en animateur...
17h25: Les premiers mots du vainqueur à propos de son avarie et de son parcours victorieux. "Je ne me suis jamais posé la question de mon retard. J’ai remporté ce Vendée Globe avant le départ, dans les choix, dans l’équipe, dans l’expérience accumulée… C’est plein de choses, et seulement 20% de course où il a fallu mettre du charbon, mais je ne me suis jamais fait mal. J’étais à l’aise dans ce que je faisais. Même le 25 décembre après mes problèmes de safran : je ne me suis pas apitoyé sur mon sort…"

Du Michel Desjoyeaux dans le texte. Le skipper n'a pas l'habitude de mâcher ses mots, ce qui a le don d'énerver beaucoups de gens qui l'admirent par ailleurs pour son sens marin. " Je l’ai trouvé un peu prétentieux par rapport aux autres concurrents, je ne sais pas s'il s'en est rendu compte ! Il a souvent fait des commentaires assez froids, assez radicaux. Par exemple, quand il est revenu sur la flotte, il s'est presque demandé si on était « en croisière ». Je ne sais pas s'il se rend compte, mais ça peut être mal perçu par les gens qui sont en train de se battre comme lui.", a ainsi déclaré hier Marc Guillemot, actuel 4e de la flotte.

En revenant sur la tête de la flotte, Mich'Desj' avait par exemple sorti à la vacation radio: «Une chose est sûre, mes petits camarades de devant ne sont pas à 100%. Sinon, je ne serais pas revenu aussi vite».
17h16: Dej' ne va pas tarder à s'avancer dans le chenal du port. La foule est impressionnante.

Une fois installé en tête de la course, le prof a contrôlé toute la flotte. Il a failli abandonner le 25 décembre mais a réussi à continuer. Son expérience de la course en solitaire (il est le seul à avoir gagné la Solitaire du Figaro, la Route du rhum, la Transat anglaise et le Vendée Globe...) a parlé sur toute la remontée de l'Atlantique.

16h58: Nicolas Sarkozy vient de féliciter dimanche Michel Desjoyeaux pour sa victoire dans le Vendée Globe, vantant ses qualités en associant à cette victoire le souvenir d'Eric Tabarly.

Pour reparler de la course, Michel Desjoyeaux a réussi à revenir dans le top 10 en arrivant dans les mers du Sud. Au fur et à mesure des avaries de certains leaders comme Loïck Peyron (démâtage) et de ses performances dans les mers du Sud, le Finistérien  s'installe en tête au sud de l'Australie. Il aligne les perdormances de haut niveau dans le Sud.




16h47: Des dizaines de milliers de personnes attendent le vainqueur dans le port des Sables d'Olonne. Les Vendéens ont l'habitude de faire la fête au premier comme au dernier. Pour voir le dernier arriver, ils vont devoir attendre plus d'un mois. Pour le moment, la lanterne rouge Norbert Sedlacek est à près de 8000 milles, au niveau du Cap Horn...


16h41: Après être reparti avec du retard, Michel Desjoyeaux galère jusqu'à l'Equateur et accuse près de 800 milles de retard sur les leaders. On se dit que sa victoire est quasiment impossible.

Lui prend le temps de faire des vidéos et d'expliquer la météo, notamment les grains du Pot-au-noir:



16h29: Le Vendée Globe de Michel Desjoyeaux a commencé de façon très compliquée. Peu après le départ, le Finistérien a connu des problèmes électriques et a dû faire demi-tour pour réparer. Il est reparti avec plus de 20 d'heures de retard. A l'époque le prof était colère...





16h21: Les équipiers sont montés à bord de Foncia qui a l'air en bon état. Ils vont pouvoir vérifier toutes les parties du bateau car Desjoyeaux, habitué aux technologies de communication moderne, a l'habitude de bluffer et on ne sait pas encore exactement ce qu'il a cassé pendant son tour du monde. Une chose est sûre, le vainqueur a cassé son gouvernail le jour de Noël et il en a pas parlé pour que ses adversaires ne soient pas au courant...

Ce matin, le vainqueur et son bateau, avaient été survolés. Les premières images.





16h17: Michel Desj' passe la ligne!!!! Il devient le premier navigateur à remporter deux fois le Vendée Globe... Il a mis 84 jours 03 heures et 9 minutes pour franchir les 3 caps.


16h15: En attendant les premiers mots de Desjoyeaux, le Prof' a envoyé quelques mots par mail. « C'est comme un dimanche, sauf que je vais encore rater la messe. Samedi après-midi, j'en ai bien profité. Comme il n'y avait pas de vent, je me suis occupé de moi, je suis allé chez le coiffeur, chez le barbier, et puis... Ne rien faire, c'est pas mal, hein?", a-t-il déclaré.
16h14: Mich' Dej' a mis un peu plus de 84 jours à faire le tour du monde par les trois caps. C'est le record de cette épreuve qui se déroule sans assistance et en solitaire. Il y a 4 ans, Vincent Riou avait mis 87 jours.





16h10: Ca y est, Michel Desjoyeaux s'avance au milieu des bateaux accompagnateurs.
 vendeeglobe2009