Ligue 1: La belle victoire du PSG à Montpellier à revivre en direct comme à la maison (1-3)

FOOTBALL Les Héraultais peuvent prendre la première place en cas de cinquième victoire consécutive

J.L.

— 

Montpellier-PSG
Montpellier-PSG — AFP

C'est fini à La Mosson. Joli match de foot et belle opposition du MHSC, mais le PSG a été très sérieux en dépit des absents. Ca aurait pu tourner autrement, comme à Manchester, sauf qu'à la fin, le PSG repart avec le beurre et l'argent du barre. On retiendra le centièe but de Kyky et surtout le pétard magique de Keane sur le 2-1. Des bises tout le monde. 

92e: RISTIC SUR LE POTEAU !!!! Décidément, ça veut pas pour Montpeul. Paris va reprendre 4 points d'avance sur l'OM (avec deux matchs en plus). 

91e: LE CENTIEME POUR MBAPPE !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Merci du cadeau Layvin après un une-deux d'école avec Angelito. Kylian avait fait une rentrée assez infâme mais les stats sont monstrueuses. 100 buts en 137 matchs. 

90e: Quatre minutes pour un miracle si on est supporter de la Paillade

89e: Rien à voir mais j'avais raté cet hommage sympa de Stéphane Guy à Sébastien Thoen, viré comme un malpropre de Canal. Bolloré va pas aimer, Stéphane

 

87e: SAMBIA LE LOUPEEEE !!!! Tout seul sur une offrande de Savanier, mais il ne voit pas la balle arriver sur ce corner. Paris pas plus serein que ça sur cette fin de match. 

85e: La masterclass de Labord dos au but c'est quelque chose les amigos. Comme la fraîcheur de Pembélé qui joue comme s'il avait 200 matchs pros derrière lui. Mbappé ose même pas lui gueuler dessus alors que le Titi a un peu croqué sur ce contre

82e: Le coup-franc de notre gitan préféré un poil au-dessus de la barre de Navas. Montpellier s'y remet bien comme il faut. On va vibrer jusqu'au bout. 

78e: Laborde réclame un penalty dans la foulée mais il me semble que la petite poussette de Kehrer est tout à fait régulière. Attention quand même Montpellier avait bien réagi en fin de première mi-temps

76e: LA PRALOCHE DE KEANE !!!! QUEL PION FORMIDABLE ! Passement de jambes et bastosse sous la barre. Rafinha avait coupé un contre héraultais au départ. 

73e: Der Zak fait tonner le banc. Skuletic et Dolly devant. Un peu triste de voir sortir Mavididi qui est un sacré bon joueur de foot

71e: Savanier qui prend un jaune pour l'ensemble de son oeuvre. On prefère quand il envoie des patates de forain en lucarne, mais il y a encore le temps

68e: OMLIN QUELLE PARADE DE MONSTRO !!!! Di Maria avait régalé pour se retourner en deux millièmes de seconde. Paris appuie fort sur le champignon

65e: Montpellier ne touche plus une cachouète depuis un quart d'heure. Mais on a vu tout à l'heure qu'il ne fallait pas grand chose à cette équipe pour faire mal

62e: Tuchel change la batterie de la Porsche. Trois chevaux d'un coup. Pereira, Kehrer, et Paredes à la place d'Herrera, Bakker et Dagba. On attendra un peu pour voir Mbappé. 

58e: PEMBELE LE DRAGSTER !!!! Il n'a pas froid aux yeux le titi parisien, grand pont énorme pour envoyer un caviar à Keane qui n'appuie pas assez sa frappe. Il aurait dû laisser passer pour Herrera derrière lui. 

56e: Déjà 70 ballons touchés par Rafinha qui ne se trompe JAMAIS avec son pied gauche. Certains préfèrent son frère, qui a eu la chance (et le talent) de jouer dans plus grands clubs, mais quel pied de l'avoir en L1 celui-là

54e: Le PSG est reparti plus vite que Pierre Gasly. Grosse présence dans la surface qui profite à Keane, mais l'attaquant Italien dévisse sa demi-volée du gauche. 

51e: ANGEL MI AMOR !!!! La feinte de corps qui envoie Ristic ou je sais pas qui dans le fossé. Exceptionnel. Une action qui me rappelle ma madeleine de Proust de gosse. Une cassette d'un OL-PSG 1997 que j'avais usée jusqu'à la moëlle, et Kanouté qui met Worns dans le vent de la même façon. 

48eDI MARIA QUI RATE SON PIQUE!!!! Bon il est signalé hors-jeu 20 ans après, mais ce n'est pas dans les habitudes de l'Argentin de rater sa spéciale. 

46e: Avant que ça reprenne, je vous recale l'intervention avant-match de Leonardo, qui a expliqué que pour Messi c'était presque fait (non évidemment)

 

Mi-temps à La Mosson. Même dans un schéma inhabituel et avec pas mal de remplaçants, le PSG semblait maîtriser lés évènements, mais Montpellier a failli tout renverser en deux minutes. Comme prévu, il y  a match. 

42e: NAVAS LE SAUVETAGE !!!!! On a failli assister à la copie confirme de l'égalisation sur une perte de balle de Bakker mais parade de mutant du gardien parisien

40e: LE BUT DE MAVIDIDI !!!!!! Paris qui se fait sanctionner durement sur ce contre bien emmené par Mollet. Laborde centre dans le bon timing pour Mavididi, d'abord contré par Dagba sur la ligne (avec la mimine), puis ensuite par Navas, mais le ballon a bien franchi la ligne. 1-1

38e: NAN YUN T'AS PAS LE DROIT. Il a Mollet à sa droite mais il préfère envoyer un pétard en tribune. Pour une fois que Mavididi avait réussi à dévier un ballon de la tête...

35e: Der Zakarian va changer de système. Enfin devrait. Tuchel est en train de lui rentrer dans le cerveau. Rafinha se balade au milieu, alors que Savanier n'existe pas

31eDABGAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!! La finition parfaite du latéral parisien qui était venu se promener dans la surface. Super débordement d'ADM et bloc dans le bon timing de Keane tel un Shaq des grandes années. Ouverture du score logique, au vu de la maîtrise parisienne. 

27e: L'arbitre qui croque une faute de Pembélé plein axe sur Mavididi. Savanier m'aurait envoyé ça en lucarne ça n'aurait pas traîné. Première fois que Montpellier sort un peu depuis un bail

24e: Rafinha commence à tricoter au milieu. Les Héraultais ne voient plus un ballon depuis cinq minutes, même si Angelito a encore besoin de se chauffer dans le dernier tiers du terrain

21e: Parfois quand je vois Montpellier j'ai l'impression de voir une équipe de foot américain qui met des systèmes en place pour son kicker Savanier. Le nombre de fois où il est servi en retrait pour allumer une sacoche

18e: Bon j'aimerais vous raconter des choses passionnantes, et j'attendais ce match avec une certaine curiosité, et bien le constat est sans appel ! ce match donne pour l'instant envie de regarder Arte. Quelqu'un a consulté télérama ?

14e: Je vais en choquer quelques-uns mais je trouve que Moïse Keane a des airs de Didier Drogba dans sa jeunesse. Gros volume physique, pas froid aux yeux avec le ballon, belle pioche de Leonardo, même s'il repartira en fin de saison

11e: La première biscotte pour Kurzawa, qui se fait Laborde par derrière. Je le sens pas trop Layvin sur ce match à un poste de central axe gauche un peu bâtard. 

8e: Pour l'instant les Parisiens remportent les duels aériens dans leur camp. Vital contre une équipe qui envoie des galettes non stop dans la surface pour un cabezazo de Laborde (ou Delort quand il est la)

5e: Déjà le feu dans la surface parisienne avec Yun qui vient de faire visiter la Corée du Suf au petit Pembélé qui n'a pas compris ce qui lui arrivait. Ce match avec La Mosson pleine à craquer, miam...

3e: Curieux de voir un ce match en miroir inversé. Le PSG utilise pour une fois le 3-5-2 face à la seule équipe qui l'utilise presque toujours. Mais Montpeul marche tellement fort avec 3 attaquants, Der Zakarian a raison de persévérer

1e: GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

20h45: Dans l'autre camp, Der Zak n'a pas mis ses cojones au placard parce que c'est le PSG et parce que Delort n'est pas là (because Covid). C'est Yun qui le remplace poste pour poste, poitrail en avant

 

20h40: Sans plus attendre, la composition parisienne pour ce soir à La Mosson. Tuchel a bien aimé le 3-5-2 qui a terminé la rencontre à Manchester, alors il le ressort pour l'occasion, sauf que le duo de devant n'est pas tout à fait le même. 

 

20h35: Et voilà le dîner de chez Gusto enfilé en dix minutes, le petit au lit à côté avec sa berceuse, je suis à vous les loulous et les louloutes. 

On a du mal à l'écrire tel quel mais les faits sont têtus. Si le PSG ne joue qu'une mi-temps sur deux comme il en a pris l'habitude depuis quelques semaines, il pourrait bien terminer le week-end en dehors du podium de L1 pour la première fois depuis l'Edit de Nantes. Et le voir mordre la poussière à Montpellier n'est pas de l'ordre du fantasme, parce que les hommes de Der Zak roulent sur le championnat depuis un mois avec Savanier à la baguette, et parce que Tuchel a choisi de reposer des cadres fourbus par l'accumulation des matchs. Verratti, Kimpembé ou Neymar sont restés à Paris, et ils pourraient bien passer une mauvaise soirée devant leur télé.

>> Rendez-vous à partir de 20h30 pour ce vrai de choc de notre bonne vieille Ligue 1