ASSE-Losc : Méconnaissables en première période, les Lillois lâchent deux points dans le Chaudron… Revivez ce match nul (1-1) avec nous

FOOTBALL Les Lillois pourraient regretter d'avoir été si inoffensifs durant 45 minutes, ce dimanche à Saint-Etienne. Le nul concédé (1-1) les empêchent de rejoindre le PSG en tête de la Ligue 1

Au stade Geoffroy-Guichard, Jérémy Laugier

— 

Ici face à Youssouf, Bradaric s'est notamment illustré en concédant un étrange penalty ce dimanche. OLIVIER CHASSIGNOLE
Ici face à Youssouf, Bradaric s'est notamment illustré en concédant un étrange penalty ce dimanche. OLIVIER CHASSIGNOLE — AFP

Et hop, on vous laisse avec le débrief vidéo de ce match, réalisé depuis le stade Geoffroy-Guichard. Vous retrouverez plusieurs articles concernant ce match ASSE-Losc sur notre site ce lundi matin. Belle nuit à toutes et à tous.

 

Allez les amis, on vous laisse sur ce nul avec deux périodes distinctes à l’extrême (1-1). L’ASSE peut s’estimer heureuse de gratter son premier point depuis deux mois tant elle n’a plus vu le jour après le repos. En haut de tableau, ce n’est donc pas ce week-end qu’on verra le Losc revenir pour de bon à la hauteur du PSG. Voilou, merci beaucoup de nous avoir suivis ce soir. On va vous proposer des articles de retour sur cette rencontre pour demain matin sur 20minutes.fr, ainsi qu’un débrief vidéo de ce match à la fin de ce live dans la nuit. La bise.

C'est fini ici, les Verts marquent leur premier point en Ligue 1 depuis... le 20 septembre ! Et que cela a été dur en deuxième période...

90e : Sainté bataille pour repousser le danger et le Losc est moins tranchant dans ces dernières minutes. Ça sent la fin de la série noire pour les Verts.

86e : Jonathan David est entré aussi côté lillois pour tenter de gratter cette victoire qui serait finalement bien méritée tant le Losc survole tout depuis la pause.

83e: Mathieu Debuchy est décidément bien vu par le corps arbitral. Après son jaune très orangé en début de deuxième période, le latéral des Verts nous lâche un gros tacle sur Bamba au niveau du poteau de corner. Simple coup de franc et sacré cadeau de Benoît Bastien sur le coup.

82e : Oh oh Denis Bouanga a voulu s’offrir le but de l’année en mode roulette, crochet et lob… du milieu du terrain. Mais Maignan s’est montré bien serein sur le coup. Ça en dit surtout long sur le fait que l’ASSE doive dépendre d’un exploit de maboule pour se montrer ne serait-ce que dangereux face à ce Losc version deuxième période.

81e : Le Losc fait clairement le show, à l’image d’un centre audacieux de Yazici en reprise acrobatique.

80e : Les Verts auraient pu avoir une très (très) rare opportunité en deuxième période, mais l’ouverture de Boudebouz est sereinement interceptée par Sven Botman.

76e : Benjamin André n’est clairement pas connu pour ses déboulés et ses dribbles. Il vient pourtant de démantibuler le pauvre « Kolo », qui finit sur les fesses après un dribble derrière la jambe de l’ancien Rennais sur l’aile droite. Ça finit avec un centre précis et une minasse de l’espace de Burak Yilmaz. Mais ça file nettement au-dessus.

74e: Ah tiens, on est curieux de voir cette entrée de Ryad Boudebouz, réintégré il y a peu par Claude Puel et qui vient de remplacer Romain Hamouma. Il rentre dans une période extrêmement difficile pour les Verts là.

73e : Quel apport de ce bon Burak quand même. Depuis quand un joueur arrivé libre dans un club majeur de Ligue 1 n’avait-il pas eu pareille réussite d’emblée ?

 

On concède un petit sourire face à ce tacle les deux pieds décollés sur Twitter à l'encontre du gardien des Verts.

 

65e : Buuuuuuuut, la voilà l’égalisation attendue du Losc : centre de Bradaric, délicieuse remise de la poitrine de Yilmaz pour Ikoné. Une petite feinte bien sentie face à Moukoudi et l’international tricolore croise parfaitement sa frappe pour tromper Moulin.

61e: Premier corner lillois de la soirée (vous ne rêvez pas) et tête superbe de Benjamin André... sur la transversale d'un Jessy Moulin bien verni sur le coup. La réaction du Losc est à la hauteur de l'indigence de sa première période.

52e : Deuxième coup de chaud consécutif dans la défense de l’ASSE. Après une nouvelle perte de balle de Zaydou Youssouf, Luiz Araujo est à nouveau lancé et se retrouve accroché par Mathieu Debuchy, à l’extrême limite de la surface. Passer tout près d’un peno agrémenté d’une possible expulsion (clair antijeu sur le coup) pour donner finalement un coup franc (Yilmaz voit sa tentative être boxée par Moulin), c’est sans doute la définition à l’extrême de l’expérience pour « Debuch ».

51e : La voilà la réaction lilloise tant attendue : une récupération haute mais Luiz Araujo, lancé sur son aile gauche, ajuste mal son centre, qui était sans doute à destination de Yilmaz. On sent que le Losc est déterminé à changer de rythme. Quoi de plus logique vous direz nous.

48e : Ikoné joue hypra mal un coup en fonçant tête baissée dans l’axe et en étant repris par Bouanga. Sur le coup, ce dernier est tombé sur un mur en percutant le sergent Harold Moukoudi. Après avoir semblé KO, il reprend sa place.

C’est reparti sans le moindre changement côté lillois. On rappelle que Bamba, David et Yazici sont sur le banc.

Bah voilà, il nous semblait bien que c’était rarissime. Ça fait un an que ce Losc de Galtier souvent flamboyant n’avait pas été aussi inoffensif pendant toute une mi-temps.

 

C'est la mi-temps juste après cette nouvelle grosse occase stéphanoise. Le Losc va devoir montrer autre chose s'il ne veut pas passer à côté d'une opportunité en or de rattraper le PSG en tête de la Ligue 1. Le Losc à un seul tir et zéro cadré (plus zéro centre) après 45 minutes face à des Verts à la dynamique cataclysmique, il y avait grosse cote là. 

 

45e : Le Losc n’y est pas sur cette première période. Romain Hamouma, parti dans le dos de la défense lilloise, lâche une grosse demi-volée sans se poser de questions. Mike Maignan sauve son camp d’un sacré réflexe de la main gauche.

40e : Il est saignant Khazri sur cette première période quand même. Jolie contre-attaque qu’il conclut avec une frappe un peu à gauche du montant gauche de Mike Maignan.

33e : Buuuuuuuuuuuut, Wahbi Khazri transforme sans problème son penalty et lance l’ASSE vers ce qui serait un sacré gros coup (1-0) !

 

32e: Enoooooooorme bévue de Bradaric qui se manque dans son intervention, trébuche et effectue une obstruction (involontaire?) sur Khazri en pleine surface. La décision de Benoît Bastien fera sans doute pas mal causer mais il y aura bien penalty pour les Verts.

28e : Grosse semelle de Bradaric sur Camara et premier carton jaune logique côté Losc, 12 minutes après celui de Neyou pour les Verts.

25e : Le thermomètre est formel, nous ne sommes pas encore le premier stade à température négative de la saison en Ligue 1: 1°C donc et des doigts glaçons pour notre part. Rendez-vous en deuxième période pour le -1°C qui ne fait pas un pli.

20e : Le petit Lihadji n’est pas à la fête du tout jusque-là face à Miguel Trauco. Celui-ci vient même de récupérer un ballon dans ses pieds avec autorité avant d’enchaîner une sacrée passe entre ses jambes derrière. Waouh, on ne savait pas qu’il avait ce geste en magasin lui.

15e : Quel premier pétard de la partie de 25 m pour le latéral gauche péruvien des Verts Miguel Trauco !!! Maignan repousse des poings tant bien que mal et José Fonte surgit dans les pieds de ce même Trauco dans la foulée. On l’avoue, on est loin du début de match attendu.

11e : Mésentente Bouanga-Hamouma sur une offensive dangereuse, puis contre-attaque très rapide du Losc conclue par une frappe totalement manquée de Luiz Araujo.

9e : Les Verts sont bien rentrés dans leur match. Ils ont le ballon et pressent assez haut, avec une triplette offensive Bouanga-Hamouma-Khazri aussi expérimentée que talentueuse.

4e : Oh oh la grosse frayeur inattendue pour Mike Maignan, tout heureux de récupérer sur sa ligne un centre-tir de Wahbi Khazri. Il n’avait pas vraiment anticipé l’affaire le d’habitude si serein gardien lillois.

2e : Première tentative de Denis Bouanga de 20 m sur l’aile gauche, mais ça file largement à côté. A noter un premier raid à 3.000 à l’heure de Luiz Araujo juste avant en faveur du Losc. La défense stéphanoise est prévenue (si tant est qu’elle ait eu besoin de ça).

Et voilà, après un bien bel hommage à Diego Armando comme partout en Ligue 1, cette dernière affiche de Ligue 1 est lancée !

 

20h55 : Le décor est planté avec les banderoles des deux kops stéphanois.

 

20h50 : Pour l’ASSE, on est plutôt sur du classique, et Claude Puel attendra notamment beaucoup de la première titularisation depuis très longtemps de son capitaine Mathieu Debuchy. Un peu (beaucoup) d’expérience ne pourra pas faire de mal à ces Verts en perdition.

20h45 : Nous voici comme prévu dans le Chaudron pour l’avant-match. Sans plus tarder, voici la compo choisie par Christophe Galtier, qui a un peu fait tourner ce soir : l’ancien grand espoir marseillais Isaac Lihadji est notamment titulaire. Bamba, David et Yazici commencent sur le banc.

 

20 h : Voici un peu de lecture pour vous plonger gentiment dans ce dernier match de la 12e journée de Ligue 1. On s’est lancé cette semaine dans un portrait du coach lillois Christophe Galtier, dont la progression saute aux yeux depuis son bail déjà réussi à l’ASSE, de décembre 2009 à mai 2017. Amateurs d’illustrations à la sauce 20 Minutes, régalez-vous.

 

Hello et bienvenue par ici les 20 Minutos ! On vous donne rendez-vous en direct du Chaudron (ça sent le -13 °C au bas mot) pour un match qui coûte déjà très cher, tout en haut comme tout en bas du classement. Car le Losc (3e), une nouvelle fois à la hauteur en Ligue Europa jeudi (1-1 face à l’AC Milan), a un rythme de champion à tenir. Impressionnants la semaine passée au moment de défragmenter les Lorientais au même horaire (4-0), les hommes de Christophe Galtier, certes privés de Celik, Pied et surtout Renato Sanches (blessés), comptent bien revenir à hauteur du PSG jusqu’à cette alléchante affiche du 20 décembre dans le Nord. Dans le camp d’en face, on ne voit vraiment pas comment la terrible dégringolade (de leader après 4 journées à 16e aujourd’hui) pourrait s’interrompre ce soir. Le derby (2-1) avait offert de sérieux motifs d’espoir mais la 7e défaite consécutive en L1, la semaine dernière à Brest (4-1), a enfoncé encore un peu plus cette ASSE sans ressort. Allez, on se retrouve très vite pour découvrir tout ça avec vous, et vous présenter les compos dès 20h45 depuis le stade.

» Pour vibrer avec nous devant cette ultime affiche de la 12e journée de L1 ASSE-Losc, rendez-vous par ici ce dimanche dès 20h45, avec un coup d’envoi à 21 heures…