Losc-AC Milan: Lille et Milan se séparent sur un nul sans saveur...Revivez le match en live avec nous

FOOTBALL Lille et Milan ont fait match nul ce jeudi soir en Ligue Europa (1-1)

Francois Launay

— 

Jonathan Bamba a égalisé pour Lille
Jonathan Bamba a égalisé pour Lille — AFP

Merci à tous d'avoir suivi ce match très moyen. Excellente soirée à tous et à très vite sur 20minutes. 

20h53: En cas de succès face à Prague à domicile la semaine prochaine, le Losc se qualifiera pour les seizièmes. Plus facile à dire qu'à faire. 

20h52: On s'est beaucoup ennuyé ce soir dans un match où les occasions ont été rares. Au final, le Losc ne s'en sort pas trop mal. Revenu au score, il reste leader de son groupe avec 8 points devant Milan (7 points) et le Sparta Prague (6 points)  qui s'est imposé face au Celtic dans l'autre match (4-1). 

20h50:C'est fini à Lille. Le Losc et Milan se séparent sur un nul logique (1-1) et sans saveur

90e: 5 minutes de temps additionnel

85e: Fin de match où bizarrement, il ne se passe pas grand chose. Peu de mouvement, pas d'occasion. A croire que les deux équipes se satisfont de ce résultat. 

79e : Bon en fait, aucun souci. Maignan reprend sa place. Et pendant ce temps-là, Pied est remplacé par Djalo.

78e: Maignan reste au sol. Les soigneurs entrent sur le terrain. On craint une blessure musculaire. 

75e: Araujo sort et est remplacé par Lihadji pour ce dernier quart d'heure

66e : Centre d’Araujo dans la surface, remise très subtile de David et frappe au ras du poteau de Bamba. Belle action pour revenir au score

65e : EGALISATION DU LOSC !!!! BAMBAAAAAAAAAAAA FAIT DANSER LILLE

62e : Auteur d’un triplé il y a trois semaines à San Siro Yazici n’a pas existé ce soir. Il vient d’être logiquement remplacé par Ikoné. Soumaré est aussi rentré au milieu à la place de Xeka.

60e : Peu d’occasions lilloises ce soir. Hormis Araujo, les autres attaquants nordistes sont éteints. On ne voit pas ou peu Yazici, Bamba et David.

55e: Et encore une occasion milanaise après un ballon perdu. Attention. 

50e : Allez, va falloir se bouger un peu plus côté lillois mais encore une fois, ce Milan est difficile à bouger

48e: Autant on s'est beaucoup ennuyé en première période, autant là, on n'a pas à se plaindre avec ce début de deuxième mi-temps. Mais bon, Lille est mené quoi...

46e: ET LE BUT DU MILAN AC. PIED PERD LE BALLON,  CONTRE SUPERSONIQUE ET FINITION DE CASTILLEJO

46e: C'est reparti au stade Pierre Mauroy

19h44 : Sinon, Lille est bien pris par les Milanais qui exercent un pressing haut. Quelques occasions avant la pause mais Donnarumma a sorti deux fois le grand jeu face à Araujo.

19h42: C'est la mi-temps. Bilan: On s'ennuie et j'ai froid aux pieds

45e: 1 minute de temps additionnel. Oui, je ne savais pas quoi écrire d'autre

42e : Et la belle action collective qui se termine par une belle frappe d’Araujo et une belle parade de Donnarumma. Ça se rapproche pour Lille.

40e: Beau débordement de Yazici qui se termine au...poteau de corner

36eEnfin un tir cadré pour Lille. La belle frappe enroulée d'Araujo est détournée en corner par Donnarumma (mot compte triple), le gardien milanais. 

28e : Si vous voulez un peu de lecture pendant cette longue soirée de foot, je ne peux que vous conseiller ce magnifique portrait de Christophe Galtier réalisé par la rédaction sportive de 20 Minutes. Notez aussi le magnifique photo montage.

 

24e : Quelle contre-attaque loupée par le Milan. Alors qu’ils étaient 3 Milanais contre 1 Lillois, Castillejo a trop tardé pour passer et s’est fait reprendre par Fonte. Ouf.

21e : A noter que l’arbitre du soir porte des chaussettes roses. Sans doute la plus belle action depuis le début du match

17e : Bon, soyons très francs, il ne passe pas grand chose. Sans public et sans son d’ambiance, on a l’impression d’être à un match de district délocalisé dans un grand stade. Manquent juste les bières, les frites et les merguez.

11e : Et voilà la première occasion du Losc de l’inévitable Yazici. Mais la frappe enroulée du triple buteur de l’aller passe largement à côté.

10e : Première situation chaude dans la surface lilloise. Les Nordistes ne sont pas au top dans ce début de match.

6e : Contrairement à la Ligue 1, il n’y a pas de musique d’ambiance en Ligue Europa. Du coup, on entend tout ce que les joueurs se disent. « On monte» ou « faut sortir plus vite» ont déjà été hurlés par Mike Maignan depuis le début de match.

5e : Les Milanais exercent un gros pressing d’entrée sur des Lillois empêchés de jouer dans ce début de match.

2e : Inutile de vous dire que Milan est revanchard après sa déroute à domicile à l’aller (0-3). C'est la seule défaite cette saison du leader de Série A.

1e: C'est parti au stade Pierre Mauroy

18h54:Une minute de silence avant le match en hommage au Dieu du foot qui nous a quitté hier

 

18h52 : Un petit rappel du classement du groupe H avant ce match. L’enjeu est simple : si Lille gagne ce soir, c’est la qualif pour les seizièmes de Ligue Europa deux journées avant la fin de la phase de poules. Ce serait pas mal du tout.

 

18h47 : Et voilà la compo milanaise. Pour rappel, Ibrahimovic n’est pas là. Le meilleur buteur de Série A s’est blessé dimanche à Naples. Dommage pour le spectacle mais tant mieux pour Lille.

 

18h42 : Allez, on ne perd pas de temps et on se penche tout de suite sur la compo des équipes. On commence avec le Losc. Aucune surprise sauf la présence de Reinildo dans le couloir gauche à la place de Bradaric. Pour le reste, c’est du classique si on oublie les absences de Renato Sanches et de Zeki Celik blessés.

 

18h40: Bonsoir à tous et bienvenue au stade Pierre Mauroy pour ce match de gala

Qui a dit que les clubs français étaient tous des peintres en coupe d'Europe ? Certainement pas le Losc qui est la seule équipe du pays à surnager cette saison sur la scène continentale. En cas de succès ce jeudi soir face à l’AC Milan, les hommes de Galtier se qualifieront pour les seizièmes de finale de Ligue Europa deux journées avant la fin de la phase de poules ; Un exploit presque aussi grand pour un club français que le premier pas sur la Lune d’Armstrong. Reste à taper le club italien. Bluffant à l’aller à San Siro (0-3), Lille a vexé le leader de Séria A qui se déplacera dans le Nord sans Zlatan blessé.