OM-Porto : « Les paroles ne vont pas avec les actes », André Villas Boas veut une réaction

LIGUE DES CHAMPIONS André Villas Boas souhaite que l’OM montre un autre visage, notamment sur la motivation, mercredi soir contre Porto après un début de Ligue des champions avec aucun point

Adrien Max

— 

André Villas Boas retrouve son club de coeur, le FC Porto, avec l'OM ce mardi.
André Villas Boas retrouve son club de coeur, le FC Porto, avec l'OM ce mardi. — CARLOS COSTA / AFP
  • Pour André Villas Boas « les paroles ne vont pas avec les actes » depuis le début de la Ligue des champions pour l’OM.
  • Selon lui, la gestion émotionnelle du match peut être l’enjeu du match.
  • Florian Thauvin a, lui, carrément honte du parcours de l’OM en C1 cette année

« J’ai envie que le match démarre ». L’entraîneur de l'Olympique de Marseille,André Villas Boas, souhaite que ses joueurs montrent un tout autre visage lors de la quatrième journée de Ligue des champions, mercredi (21 h) pour la réception de Porto. « Les paroles ne vont pas avec les actes, a regretté l’entraîneur de l’OM. On a touché le fond et notre premier obstacle c’est l’envie. On doit montrer plus, faire plus, gagner plus de ballons. L’aspect émotionnel est très important, Porto maîtrise ce genre de chose, c’est peut-être la clé pour nous ».

Florian Thauvin a carrément parlé de sentiment de honte après ces matchs aller de Ligue des champions, soldés par un zéro pointé en termes de point, comme de but inscrit. Ce qui devrait suffire, selon lui, a motivé ses coéquipiers. « Concrètement, il faut avoir de l’ego, se regarder dans un miroir et ne pas accepter ça. Même si on n’avait plus rien à jouer, quand on rentre à la maison on doit être fier du travail fourni. Ce n’est pas le cas. J’ai du mal à l’assumer et même un sentiment de honte. Quand on joue pour l’OM on ne peut pas accepter ça », a-t-il souligné, visiblement agacé.

« Cette expérience européenne nous fait beaucoup de mal »

Après 19 jours sans jouer, l’OM devra rapidement se mettre dans le bain après la mauvaise entame de match contre Porto au match aller, avec un but encaissé dès la 4e. « Cette pause n’est pas très bonne, on aurait voulu jouer, ça aurait fait du bien à certains joueurs en manque de confiance. Et ces deux matchs auraient pu nous permettre de revenir à la première place ex aequo, ce qui nous aurait faits du bien mentalement », considère André Villas Boas.

L’entraîneur marseillais ne veut d’ailleurs pas entendre parler de Ligue Europa, alors que l’OM est très mal embarquée pour se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des champions. « Cette expérience européenne était notre rêve. Elle nous fait beaucoup de mal pour le moment. Il n’y a pas pire pour une équipe que d’enchaîner victoire et défaite, c’est très compliqué pour la confiance. Si on fait le même parcours en Europa Ligue qu’en 2018, pourquoi pas. Mais sincèrement si on sort de ce cauchemar européen, ça peut être bien pour le championnat avec ce calendrier surchargé », avance André Villas Boas. Il faudra surtout déjà éviter une treizième défaite de suite en Ligue des champions, qui pourrait dévaster le vestiaire.