PSG-Manchester United : « On a mérité de gagner », Solskjaer content de son deuxième coup fumant à Paris

FOOTBALL L’entraîneur norvégien estime que son équipe a été meilleure que lors de sa victoire surprise en mars 2019

J.L.

— 

Manchester United comme chez lui au Parc des Princes.
Manchester United comme chez lui au Parc des Princes. — FRANCK FIFE / AFP

Au Parc des Princes,

La dernière fois que Solskjaer avait gagné à Paris, Gary Neville, l’un des consultants les plus influents du Royaume-Uni, lui avait demandé en plaisantant de quelle couleur il voulait sa statue avant qu’elle ne soit déposée devant Old Trafford. Cette fois, personne n’a promis un Rodin à qui que ce soit, mais la façon dont Manchester est venu s’imposer au Parc​ dit beaucoup de la réussite du Norvégien depuis qu’il a remplacé Mourinho fin 2018. Cela tangue parfois, et pas plus tard que fin septembre après la déroute à Tottenham, mais surtout ça dépote, notamment devant, avec la vitesse de Martial, Rashford, et Greenwood, quand il est là.

Il a remporté la bataille tactique face à Tuchel

« Notre performance était meilleure que lors de notre victoire ici la dernière fois. On a mérité de gagner, cela montre comment on a grandi. » Il y a bien eu un petit coup de main de la VAR, encore, mais rien à voir avec la blague de la main sifflée à Kimpembé. Sinon, le 3-5-2 avec un gamin de l’académie (Tuanzebe) a été une masterclass sur toute la ligne en première mi-temps, et Solskjaer a eu le bon réflexe de repasser en 4-3-3 avec Pogba quand Paris semblait avoir repris l’ascendant à l’heure de jeu.

Ensuite, cela a été le siège permanent sur les buts de Navas, jusqu’à la juste récompense signée Rashford sur le gong. Sur les quatre équipes qui ont gagné au Parc en C1 depuis l’arrivée de QSI, on trouve désormais deux fois le MU « d’Ole ».

L’entrée de Pogba décisive

« Je ne crois pas qu’il y ait de secret, sourit l’intéressé. Il y avait deux bonnes équipes face-à-face, on a bien défendu et on leur a rendu la tâche difficile. Les joueurs ont été très bons, on a vu ce que Telles pouvait apporter, Pogba a fait une très bonne entrée également. C’est un départ fantastique pour nous. » Pourquoi le milieu de terrain tricolore a-t-il commencé sur le banc ? Mystère. Il n’était pas blessé et avait été préservé à Newacastle le week-end dernier, on peut donc supposer un choix tactique (payant) de la part de Solskjaer. Martial, lui, a disputé presque toute la rencontre, sans prendre autant de lumière que Rashford, où alors pour de mauvaises raisons.

L’ancien monégasque, pourtant un piètre joueur de tête, a failli gâcher la prestation d’ensemble de Manchester sur ce csc de toute beauté en début de 2e mi-temps. Sans conséquence finalement. Le mot de la fin pour Rio Ferdinand, l’an des nombreux anciens du club reconverti en consultant : « Olé a mérité sa paye aujourd’hui. Démarrer avec un jeune qui n’avait pas joué depuis 10 mois, faire rentrer Pogba à ce moment-là, changer le système. Cette victoire va donner une confiance incroyable à ce groupe pour les matchs qui arrivent. » Tout le contraire du PSG, en somme.