Brandao sa fait désirer, l'OM explore d'autres pistes

— 

Il faut faire vite ! Le coach Eric Gerets espérait obtenir un renfort offensif avant le déplacement à Auxerre samedi. Mais pour être qualifiée, l'éventuelle recrue devrait signer avant ce soir minuit. Il n'y a donc plus à lanterner côté olympien. Selon La Provence, un représentant phocéen se serait rendu mardi en Ukraine pour rencontrer l'agent de Brandao et les dirigeants du Shakhtar Donetsk afin d'accélérer les négociations concernant le buteur brésilien (28 ans). Un transfert s'élèverait entre 6 et 7 millions d'euros. Mais le joueur, lui, hésite entre l'OM et un retour au pays, au sein du club de Palmeiras. Alors, viendra ou viendra pas ?

En attendant, d'autres attaquants se sont manifestés, à l'image d'Aruna Dindane. « Je ne déclinerai en aucun cas une proposition de l'OM », relaie Footmercato.net. Reste à savoir si le Lensois (6 millions d'euros) a le profil du « tueur » désiré par Gerets, lui qui revient d'une grave blessure au genou et n'a pas disputé le moindre match cette saison. L'attaquant du Werder Brême, Boubacar Sanogo (26 ans, 8 matchs, 1 but), a aussi fait un appel du pied à l'OM. « Mes représentants ont rencontré le président, Pape Diouf. Si c'est pour un transfert, je signe direct », a-t-il confié à RMC. Le Marocain de Malaga Nabil Baha (27 ans) serait aussi suivi. Des noms donc, mais pas de quoi faire rêver le public phocéen. ■ S. D.