Tour de France 2020 : Kragh Andersen refait le coup... Revivez la 19e étape en live

CYCLISME On traverse le Jura pour arriver à Champagnole

B.V.

— 

Le peloton du Tour de France lors de la 14e étape, le 12 septembre 2020.
Le peloton du Tour de France lors de la 14e étape, le 12 septembre 2020. — Thibault Camus/AP/SIPA

17h32: Allez on va se quitter là-dessus. Merci à tous de nous avoir suivi, rendez-vous demain pour la suite avec l'avant-dernière étape - un contre la montre vers la Planche des Belles Filles.

17h30: Voila le top10 de cette étape!

 

 

0km: Le peloton a complètement arrêté de rouler et va passer la ligne pas loin de 7 minutes derrière.

0km: Mezgec fait deux! Bennett termine juste devant Sagan à la 7 ou 8e place quelque chose comme ça

0km: C'est fait pour Kragh Andersen! Deuxième victoire d'étape sur ce Tour 

1km: Flamme rouge pour SKA ! Il s'énerve un peu et demande le temps aux motards. T'as de la marge, mon grand!

4km: Ohlala il écrase les pédales le coquin ! Il a déjà course gagnée il a surpris tout le monde et maintenant il est injouable

dany1138 il y a 17 minutes

Et Marc Hirschi ? Il a fait forte impression ces derniers jours. Il ne pourrait pas faire un leader, entouré d'une équipe ?

 

>> Bonne question. Je pense que non, en tout cas pas dans l'immédiat. Il va devenir, je le pense, un coureur de courses d'un jour et d'une semaine. Il a tout pour faire mal sur les Ardennaises, aller chercher des étapes, etc... Pas sûr qu'il ait ce qu'il faut pour tenir en montagne sur trois semaines. 

9km: Le peloton a complètement lâché derrière. Le groupe Bennett aussi, d'ailleurs. Les types se marquent pour le maillot vert.

11km: Bah il est parti pour gagner ce coquin de SKA. Deuxième victoire d'étape à venir alors qu'on s'enterre derrière. Il nous fait une sacrée saison le Danois.

13km: Oh il est bien parti Kragh Andersen. Sacrée science de la course le Danois, il sait toujours quand en mettre une. Il a déjà 30 secondes d'avance sur le groupe de derrière!

15km: Wopopop c'est Kragh Andersen qui en met une petite. Derrière on s'organiser pour rouler.

17km: Quelle belle fin d'étape!! Trentin envoie une mine pour tester Sagan et Bennett. Ça résiste

19km: Evidemment, au sprint, Bennett Sagan et Trentin sont les favoris. Mais dans un groupe de 12 comme ça, ça va attaquer dans tous les sens. Kragh Andersen, déjà vainqueur d'une étape, va tenter sa chance, c'est sûr. Rowe et Naesen, beaux rouleurs, eux aussi.

20km: 2'40 ! la victoire va se jouer dans les 12 de devant. Allez, je vous fais la liste:

- Bennett
- Sagan
- Trentin
- Mezgec
- Kragh Andersen
- Stuyven
- Van Avermaet
- Naesen
- Bauer
- Devenyns
- Arndt
- Rowe

25km: Ah oui le peloton a complètement lâché : 2'20 de retard sur les 12 en tête. Il y a trois hommes intercalés, dont Hofstetter et Boassen-Hagen. Mais ça reviendra probablement pas.

26km: Alors à l'avant on a qui ? On a Bennett, Sagan, Stuyven, Trentin, Mezgec. Ils sont 12 en tout !

27km: Quelle drôle d'étape! Un nouveau groupe est parti et le peloton semble un peu lâcher l'affaire. Ce sont les sprinteurs qui s'échappent !

31km: J'ai parlé un peu trop vite : Bonifazio et surtout Caleb Ewan ont été distancés par le peloton.

33km: Y avait peu de doutes mais les sprinteurs sont pour l'instant plutôt à l'aise. Aucun vrai gros nom n'a été lâché. 

35km: Plus personne devant ! L'échappée reprise par un peloton bien nerveux. Ces derniers 35 bornes vont être chaotiques.

syldes il y a 4 minutes

Bonjour liver,

Parmi les noms des Français cités (toutes générations confondues), n'oublierais-tu pas Guillaume Martin ? Ou penses-tu qu'il n'a pas les "épaules" pour peser sur un général d'un grand Tour ?

>> Hello syldes. Martin a 27 ans, mais pour autant on a du mal à définir quel est exactement son niveau. Pour moi, c'est à peu près celui qu'il affiche sur ce Tour, autour d'un top 10. Je sais pas s'il a encore une marge de progression derrière ça, je le souhaite car c'est un gars super et un beau coureur. Mais je ne pense pas qu'il ait un podium de Tour dans les jambes. Je trouve en revanche qu'il a de belles choses à jouer sur les courses d'une semaine / d'un jour où il semble être aussi très à l'aise. 

39km: Cette accélération a causé une chute dans le peloton. Sivakov a le cul par terre, Uran aussi.

41km: Un peu d'excitation dans cette étape, ça fait du bien. Les sprinteurs se sont relevés mais ils sont quand même quatre en tête : Rowe Cosnefroy Rolland et Cavagna.

Derrière, c'est Pierre-Luc Périchon qui tente avec Tim Declercq, Burgaudeau, Van Avermaet je crois.

46km: et petit mouvement de course! On a un contre qui est parti avec Luke Rowe, Benoit Cosnefroy et Pierre Rolland. Les Deceuninck profitent du sprint pour continuer leur effort avec Asgreen ! On va peut-être avoir un gros rassemblement en tête de course avec Cavagna qui va se relever.

49km: Bennett remporte le sprint du peloton, devant Sagan. R.A.S pour le maillot vert, 53 points d'avance pour l'Irlandais devant Sagan.

55km: On va arriver au sprint intermédiaire. Cavagna va le remporter. Mais derrière, on va se faire une première petite bagarre aujourd'hui, avant celle de l'arrivée d'étape tout à l'heure.

ArcoIe il y a 30 minutes

Salut les experts de la pédale!

J'ai vu hier lors de l'arrivée que Michal K... (déso, je suis pas assez spécialiste pour connaitre par cœur les noms des coureurs polonais, tout vainqueurs d'étape soient-ils) avait des manches distinctives d'ex-champion du monde.

Y a t'il d'autres signes distinctifs toutes courses confondues, sur les maillots?

>> Hello! Oui on appelle ça les liserets d'ancien champion du monde. Quand tu es champion du monde, tu gardes à vie une marque de respect sur ton maillot (ça marche aussi pour Sagan ou Valverde dans le peloton). Ça fonctionne aussi avec les anciens champions nationaux. Tu en as un paquet dans le peloton : du Barguil pour la France, Naesen pour la Belgique, Buchmann pour l'Allemagne...

gregory cousin il y a 36 minutes

Pas tout à fait d'accord avec toi liveur sur les futurs francais y'a quand meme David Gaudu très prometteur même si cette année il manque de chance, remi cavagna super rouleur comme tu le vois, valentin madouas, nance peters qui a gagné une étape cette année, ... ils ont pas 25 ans ou à peine

>> Salut Grégory. Oui bien sûr il y a quelques noms intéressants, mais ils ne sont pas du tout, du tout, du même calibre que ceux évoqués précédemment. Gaudu, qui est de loin le plus talentueux grimpeur de sa génération, semble stagner à 24 ans. Pogacar, lui, fait 2e du Tour à 21 ans. Il y a quand même une grosse différence. Nous n'avons pas de phénomènes en devenir comme les autres nations, même si des Champoussin, Madouas, Gaudu ou d'autres pourront faire de très belles choses. Nos meilleures chances de victoires les prochaines année, ça reste Bardet/Pinot/Alaphilippe et Démare.

64km: Prochain point de course intéressant : le sprint intermédiaire dans une dizaine de bornes.

71km: et toujours les Bora qui roulent en tête de peloton.

72km: On est à 1'20 pour Rémi Cavagna, et je dois bien vous avouer que ce n'est pas l'étape la plus enthousiasmante que j'ai livé dans ma vie.

Ngss il y a 13 minutes

Du coup je pose une question pour demain : c'est quoi votre pronostic pour les pois? Si j'ai bien compris, pour attribuer les 10 points de demain à la Planche, on comptera uniquement le temps d'ascension et pas la "plaine" avant...

Pogacar et Roglic sont "obligés" de faire le CLM complet à bloc pour le classement général...

Par contre, Carapaz pourrait faire un petit échauffement tranquilou-bilou sans se forcer sur la plaine pour essayer concentrer tous ses efforts sur les 6km d'ascension? D'autant que sa 13ème place au général est probablement acquise, le 14è Barguil étant à 10 minutes? Plausible?

>> D'accord avec toi: c'est sa "seule" chance, rouler à 10% sur le début du parcours puis arrosé pendant la montée. Mais ça empêche pas que Roglic est un bien meilleur coureur de contre-la-montre que lui. Après, avec 25 bornes dans les jambes, peut-être que Carapaz peut sortir un exploit... Car je pense que ce serait quand même un exploit de garder le maillot à pois. Pour moi, Roglic gagne l'étape demain devant Pogi et Porte.

Ninum il y a 18 minutes

Est-ce que le Francais a les cannes pour finir en solitaire l'étape?

>> Des cannes, il en a, et des belles. Mais là, non, impossible. 

85km: Rémi Cavagna est passé en tête du grimpeur, qui ne change rien à rien. Les Bora font le rythme mais bon, enfin bref...

88km: dany1138 il y a 39 minutes

Avec tous ces jeunes coureurs prometteurs sur ce Tour, on ne se préparerait pas à une décennie passionnante de vélo, là ?

>> Salut Dany. Ca dépend : si tu es supporter des français, tu peux être inquiet, la relève est pas encore prête. En revanche oui, avec Pogacar, Bernal, Evenepoel et un peu en dessous des Sosa ou Carapaz, on a moyen de sacrément vibrer. D'autant plus que Roglic et compagnie sont pas encore tout à fait cuits!

91km: Le pauvre Rémi Cavagna, tout seul à l'avant. Bon en même temps il aime ça le TGV de Clermont-Ferrand. C'est un spécialiste des efforts solitaires. D'ailleurs, il est probablement en train de voir ça comme un entraînement pour le chrono des mondiaux, la semaine prochaine. Il pourrait y viser un top 10, voire top 5. 

95km: Comme d'habitude: vous n'hésitez pas à nous causer dans les commentaires, ce live c'est votre live, et nous on est là pour vous !

97km: On va arriver sur une Côte de 4e cat' qui devrait faire un poil bouger les choses. Mais bon, pour l'instant, cette étape n'est pas passionnante. Le profil va se durcir par la suite, même s'il n'y a pas de vrai col, juste un parcours exigeant. 

99km: Sans surprise, derrière ce sont les Bora qui font le tempo dans le peloton. Leur objectif est sans doute à la fois d'essayer de mettre Bennett en difficulté pour le maillot vert et aussi d'espérer gagner l'étape avec Peter Sagan. 

100km: On commence par un point course, et il va être rapide. On vient juste de passer la barre des 100 bornes de l'arrivée, on est à Lons-Le-Saunier et un seul homme en tête : Rémi Cavagna. Il a 2'30 d'avance sur le peloton.

15h: Allez! C'est 15h et c'est l'heure de prendre l'antenne sur la route du Tour !

14h: Salut à tous. Allez on se retrouve vers 15h pour prendre l'antenne sur la route du Tour !

Le résumé anticipé de l'étape


Sagan contre Bennett, Bennett contre Sagan. Voilà l'histoire de cette étape. Dans la lutte pour le maillot vert, le Slovaque tente sa dernière (et meilleure) carte: toute la journée, Sagan fait rouler sa Bora pour mettre en difficulté le sprinteur de la Deceuninck sur les reliefs du Jura. Bennett s'accroche, accompagné de toute son équipe. C'est même Julian Alaphilippe qui le ramène dans le col de 4e catégorie alors qu'il est sur le point de décrocher du peloton.

Bref, le rythme effréné de la Bora condamne toute échappée, jusqu'au sprint intermédiaire, remporté par Bennett qui surgit du diable vauvert. Là, Sagan perd tout espoir et arrête de faire rouler son équipe. D'un coup, le peloton est à l'arrêt, après avoir roulé 3 heures à 55 km/h. Tout le monde est cramé de chez cramé. On finit l'étape en moonwalk, à 12km/h, et pour comber l'affaire c'est Bennett qui gagne au sprint parce que bon, c'était vraiment pas le Tour de Peter Sagan.

Le Jura, ce n'est jamais vraiment plat. Mais après ce que les coureurs ont connu ces derniers jours, cette 19e étape en direction de Champagnole devrait leur permettre de reposer les organismes, à la veille du contre-la-montre décisif de la Planche des Belles Filles. Attention quand même, peu de chances qu'on se retrouve avec un sprint massif au bout, tant la route est accidentée. On imagine bien que cette journée va se résumer à deux choses : qui va gagner l'étape et Sagan va-t-il mettre Bennett en difficulté pour le maillot vert ? Suspense, suspense...

>> On se retrouve à partir de 15h pour suivre cette étape...