Coronavirus : « Le huis clos peut devenir notre doctrine d’organisation », prévient Roxana Maracineanu

CORONAVIRUS La ministre des Sports a tenu une conférence de presse ce lundi pour faire un point sur les mesures concernant les organisations des compétitions sportives

A.L.G.

— 

La ministre des Sports a tenu une conférence de presse lundi 9 mars pour faire un point sur les mesures contre le coronavirus.
La ministre des Sports a tenu une conférence de presse lundi 9 mars pour faire un point sur les mesures contre le coronavirus. — Martin BUREAU / AFP

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a fait un point ce lundi midi sur le calendrier sportif après l’annonce du gouvernement dimanche d’interdire tout rassemblement de plus de 1.000 personnes sur tout le territoire pour cause d’épidémie de coronavirus.

« Dans cette période, le huis clos peut devenir notre doctrine d’organisation des compétitions et du sport professionnel », a déclaré la ministre, alors que la rencontrePSG-Dortmund, mercredi en 8e de finale retour de Ligue des champions de football, se déroulera sans spectateur.

« Ce que je préconise est la continuité sportive, notamment pour les compétitions qualificatives aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo », a ajouté Roxana Maracineanu, alors que la 29e journée de Ligue 1, au programme le week-end prochain, sera soumise à la jauge des 1.000 personnes annoncée dimanche soir par le ministre de la Santé Olivier Véran.

Réunion interministérielle lundi après-midi

Roxana Maracineanu a par ailleurs annoncé que les rencontres du Tournoi de France, le tournoi amical de football féminin qui a lieu actuellement dans le Nord, se dérouleront à huis clos (France-Pays-Bas à Valenciennes mardi et Brésil-Canada mardi à Calais), de même que le match de L2 Lens-Orléans, ce lundi soir.

Ce sont les préfets qui auront le dernier mot pour tous les autres évènements sportifs, qui sont d’ores et déjà interdits dans l’Oise et le Haut-Rhin, deux zones « clusters » de l’épidémie. Mais désormais, la possibilité d’imposer des tribunes vides pour les matchs de football en L1, en L2 et même en National prend encore un peu plus de poids. Une réunion interministérielle est prévue ce lundi en début d’après-midi.

Vers des huis clos en Top 14 aussi

Le rugby y voit lui aussi un peu plus clair. La dernière rencontre des Bleus dans le Tournoi des VI Nations prévue ce samedi au Stade de France face à l’Irlande faisait partie des événements dans le collimateur depuis dimanche soir. Le match a finalement été reporté lundi à la mi-journée. C’est le troisième match reporté depuis le début du Tournoi.

Inévitablement, tous les sports risquent d’être impactés par les dernières mesures gouvernementales. Le Top 14 de rugby risque de se jouer avec des tribunes vides le week-end prochain, tout comme les matchs de championnat de basket ou de handball, car tous sont concernés par l’abaissement de la jauge d’interdiction.