Coupe de France : Les Rennais ont été bougés mais ont mis fin au rêve de Belfort

FOOTBALL Ca n'a pas été si simple mais les Bretons se sont imposés 3-0 à Bonal face à l'ASM Belfort.

Thibaut Gagnepain
— 
L'attaquant de Rennes M'Baye Niang (au centre) rivalise pour le ballon avec le milieu de terrain de Belfort Ludovic Saline (à gauche) et le défenseur de Belfort Nassir Tahiri (à droite) pendant le quart de finale de la Coupe de France, entre Belfort et Rennes au Stade Bonal à Montbéliard le 11 février 2020.
L'attaquant de Rennes M'Baye Niang (au centre) rivalise pour le ballon avec le milieu de terrain de Belfort Ludovic Saline (à gauche) et le défenseur de Belfort Nassir Tahiri (à droite) pendant le quart de finale de la Coupe de France, entre Belfort et Rennes au Stade Bonal à Montbéliard le 11 février 2020. — SEBASTIEN BOZON / AFP

BELFORT (N2) - RENNES (L1) : 0-3

Stade Bonal, à Montbéliard. Mi-temps : 0-1. But : Raphinha (24e), Niang (70e sp), Siebatcheu (90e).

 

 

Merci à tous de nous avoir suivis. Je vous dis bonne fin de soirée et à très bientôt sur notre site. Je file en zone mixte vous concocter des articles à lire... demain matin. Bonne nuit à tous !

C'est fini ! Rennes se qualifie pour les demi-finales de la Coupe de France et met fin à la belle aventure de Belfort (3-0).

92e : "Merci Belfort, merci Blefort, merci" chante Bonal... Belle fin de match malgré le score.

90e : ET 3-0 POUR RENNES ! Contre éclair mené par Raphinha qui centre facile pour Siebatcheu ! Ehlinger est sur la trajectoire mais ça ne suffit pas, 0-3 ! C'est dur pour les Belfortains, loin d'être ridicules.

89e : Les Belfortaions ne lâchent rien mais s'exposent du coup au 3-0. Ce serait dur quand même...

87e : Nzonzi sort, remplacé par Bourigeaud. Le champion du monde a fait le boulot et a déployé ses grandes jambes. Pas hyper spectaculaire comme joueur mais utile.

86e : Il reste à peu près 5 minutes. Belfort se dirige vers la sortie de cette Coupe de France et Rennes, le tenant du titre, vers les demi-finales. Et Bonal continue de chanter...

85e : Un supporter, même pas nu, s'introduit sur la pelouse et fait son numéro. Il est content.

84e : Mais qu'il est fort ce Raphinha... Il a encore fait un sacré numéro sur le côté droit à l'instant. Ca a fini en sortie de but mais c'était bien quand même !

80e : Superbe débordement de Raphinha qui centre parfaitement pour Hunou qui... ute sur Ehlinger à 3 mètres du but. Franchement, il abuse sérieusement là Hunou, c'est une offrande cette passe du Brésilien, très, très bon ce soir.

77e : Petit oubli de ma part, j'ai raté le grand Siebatcheu qui a remplacé Niang. Soirée mitigée pour le sortant, qui a à peu prè-s tout raté avant de décrochzer un péno et de le transformer.

75e : Bentahar au dessus ! L'entrant était d'abord tomé avant de se relever et de tirer en puissance, largement au dessus.

C'est un peu dur pour les Belfortains qui ont eu les occasions pour revenir. Mais les Bretons avaient aussi eu l'opportunité de doubler la mise. Allez, un petit buit belfortain et on ne'bn parle plus ?!

70e : Penalty pour Rennes ! Konki stoppe une frappe de Niang de la main... ET BUT DE NIANG sur ce fameux péno ! Elhinger touche encore le ballob mais ça va au fond. 2-0 pour Rennes. Ca ressemble à la fin de l'aventure pour Belfort tout ça.

69e : Nouvel arrêt déterminant de Ehlinger qui sauve Belfort ! Il était face à Niang, complètement démarqué.

68e : Deuxième changement à Belfort : Saline sort, remplacé par Bentahar.

Le match est momentanément stoppé. Visiblement, Mendy a reçu des projectiles de la part des supporters belfortains.

63e : Et Régnier qui rate sa tête seul à 9 mètres face à Mendy ! L'égalisation était encore toute proche !

61e : Sauvetage de Mendy sur un coup franc parfaitement tiré par Mendy et dans l'action, Hunou part seul défier Ehlinger qui la sort du pied droit ! 

59e : Le premier changement se prépare côté belfortain.  Loichon va remplacer Tahiri. Pour info, Loichon avait inscrit le tir au but victorieux face à Montpellier.

55e : Double occasion pour Belfort ! Mendy se troue un peu sur un centre, Saline est contré et ça continue à chauffer dans la partie de terrain bretonne ! 

53e : Encore un enchaînement terrible de Raphinha ! Crochet droit frappe... et Belfort sauvé par la barre transversale !

50e : Ce début de seconde période est aussi ouvert que le début de match. Ca ne peut pas finir à 0-1 cette affaire !

48e : Au fait, qu'est-ce que ça donne Nzonzi ? Bah rien de fou ni de mauvais. Il fait son match et distribue de droite à gauche, jamais sans prendre trop de risques.

C'est reparti !

Les Belfortains sont de retour sur la pelouse de Bonal, ça va redémarrer.

Je ne vous l'ai pas rappelé mais Belfort s'était offert Montpellier au tour précédent, aux tirs au but, et Nancy en 16es de finale. Les Belfortains avaient eu la chance de se sdéplacer en Guadeloupe avant les 32es de finale, aux Abymes. Beau petit parcours ça... et ce n'est peut-être pas fini !

Le match est vraiment agréable à suivre. C'est mieux que voir jouer Reims par exemple (n'y voyez pas une attaque personnelle !). Aucune des deux équipes ne ferment le jeu et les Rennais pourraient encaisser un but. A moins qu'ils ne se mettent à l'abri vite, ils ont la place aussi.

C'est la mi-temps à Bonal ! Les Belfortains rentrent sous les applaudissements. Les Rennais sont devant mais ont été bougés.

45e : Coup franc bien tiré et Niang qui reçoit le ballon dans la surface et rate son contrôle... Toujours pas de KO à Bonal !

45e : Il suffisait de le dire pour... qu'il prenne un jaune. Mérité hein.

44e : A voir si ça va durer tout le match mais Magassouba fait une très grosse impression. Avec ses faux airs de Camavinga (la coupe, certainement), le milieu belfortain a une sacrée activité.

42e : Huinou qui rate le 2-0 dans la surface et dans la foulée, Saline rate son centre après deux, trois passements de jambe dans la surface rennais. On ne s'ennuie pas ce soir !

40e : Alerte météo à Bonal ! Il se met à neiger légèrement. Vous êtes bien dans votre canapé ? Vous avez raison.

39e : Corner joué haut en nretraiot par Raphinha. C'était pas mal sauf... que Niang a complètement raté sa reprise. A ne surtout pas montrer dans les écoles de foot !

35e : Bon coup franc à venir pour les Belfortains. Léa-Sliki est en retard et porend un jaune. Le coup franc est situé à 25 mètres du but, à droite. 

 

Edit : ça n'a rien donné, Umbdenstock n'avait pas assez levé son ballon.

34e : Dans la suite de l'action, Niang remet bien dans l'axe pour Raphinha qui enroule à l'entrée de la surface. C'est au-dessus mais le Brésilien est bouillant ce soir !

33e : Le Centre de Régnier trop long... Dommage mais les Belfortains ne renoncent pas.

29e : Magassouba hérite d'un bon ballon à l'entrée de la surface et frappe... Enfin, il passe un peu fort à Mendy, tranquille.

A noter que le Brésilien, buteur ce soir, était absent ce week-end contre Brest. Il était touché au dos. Quel retour et quel but !

24e : LE BUUUUUUUUUT RENNAIS ! Superbe centre de Del Castillo pour Raphinha qui arrive lancé et cadre sa reprise !

22e : L'arbitre stoppe le jeu pour que Ranneaud se fasse soigner. Il a pris un vilain tacle de Camavinga. Pas de carton là encore mais le talentueux ado a eu chaud.

19e : LA VOILA la réaction rennaise ! Joli mouvement à droite avec Traoré qui déborde et centre en trait pour Del Castillo qui frappe en première intention... A côté, de très peu.

15e : Les Rennais avaient repris le contrôle du ballon depuis deux, trois minutes, jusqu'à une transversale ratée de Camavinga.

12e : Deuxième corner d'affilée pour les Belfortains qui poussent avec l'appui de Bonal. Très belle ambiance.

10e : Que de passes ratées côté breton... La pelouse n'a pas l'air magnifique mais quand même !

8e : Niang qui rate grossièrement sa passe au milieu de terrain. Va falloir se concentrer Mbaye, c'est pas des peintres en face (on n'est pas à Dijon ici !) !

6e : La première oocasion est belfortaine ! Débordement de Bekkouche à droite qui centre à ras de terre pour Saline, qui frappe sur Mendy. C'était bien joué tout ça !

4e : Ca m'avait étonné en voyant la compo, je ne me souvenais pas que Léa Sliki jouait latéral gauche. Mais si, et Maouassa est sur le banc.

3e : Première grosse faute de Magassouba sur Del Castillo. L'arbitre, Amaury Delerue, s'explique longuement avec le milieu belfortain. Pas de carton.

C'EST PARTIIIIIIII ! 

20h50 : Les deux équipes viennent d'entrer sur la pelouse. Très beau tifo du kop belfortain. Elle s'annonce bien cette soirée !

 

20h45 : Côté rennais, il y aura un champion du monde ce sori sur le terrain. Le plus grand (par la taille) d'entre eux : Steven Nzonzi ! C'est la première titularisation de l'ancien joueur de Séville et Galatasaray avec les Bretons. On va voir ce que ça dit car il était en échec en Turquie.

Sinon, on part sur du Mendy - Traoré, Gélin, Gnagnon, Léa Sliki - Camavinga, Nzonzi, Del Castillo, Hunou, Raphinha - Niang.

20h38 : Maintenant on va parler un peu foot en commençant par l'équipe à suivre ce soir (si on n'est pas breton), l'ASM Belfort. L'équipe se présente avec deux absents de taille : le défenseur central Guillaume Arisi et... le coach Anthony Hacquard. Avec tout ça, Belfort va partir à 5 derrière :

Dago - Ranneaud - Tahiri - Cuenin - Konki

Le milieu sera composé de 4 joueurs :

Bekkouche - Umbdenstock - Magassouba - Saline

Et le capitaine Régnier sera en pointe.

 

20h34 : Je vous montre ausii ce petit tweet sympa du club qui prête son stade ce soir, le FC Sochaux-Montbéliard.

 

20h32 : On commence par une bonne nouvelle dans ce froid relatif (mon téléphone dit 5°C). Le stade sera plein ce soir ! Soit 20.000 personnes.

 

20h30 : Bonsoir et bienvenue au Stade Bonal ! C’est soir de fête comme rarement ces derniers temps dans l’antre du FC Sochaux- Montbéliard. Les rois de la soirée sont les voisins de l’ASM Belfort, qui affrontent le Stade Rennais à partir de 20h55 pour un historique quart de finale de Coupe de France. Historique car les Francs-Comtois, pensionnaires de National 2 (4e division), ne sont jamais allés aussi loin. Au tour précédent, ils avaient déjà tapé un club de l’élite, Montpellier, éliminé aux tirs au but. Est-ce le tour des Bretons ? Le tenant du titre, qui avait battu le PSG en finale en mai dernier rappelons-le, n’entend pas tomber dans le piège. Bref, restez où vous êtes, on devrait passer un bon moment !