ASSE - La Gantoise : Même face à des Belges réduits à dix, les Verts n'y arrivent pas et disent déjà adieu à l'Europe (0-0)...

LIVE Troisièmes de leur poule de Ligue Europa, les Stéphanois n’ont pas réussi à prendre le meilleur sur La Gantoise (0-0) ce jeudi et disent adieu à l’Europe avant même la dernière journée de la compétition

Au stade Geoffroy-Guichard, Jérémy Laugier

— 

Denis Bouanga, encore précieux ce jeudi, se frotte à l'attaquant belge Laurent Depoitre. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Denis Bouanga, encore précieux ce jeudi, se frotte à l'attaquant belge Laurent Depoitre. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK — AFP

C’est confirmé, Wolfsburg l’a emporté dans le même temps en Ukraine (0-1), ce qui élimine officiellement Sainté. Le foot français n’est pas loin d’être au fond du trou sur cette semaine. Etre éliminé d’un tel groupe avant même la dernière journée, c’est clairement cata pour l’ASSE. Allez haut les cœurs, on file aux réactions des joueurs/coachs et on vous propose un article de retour en fin de soirée ou demain matin sur 20minutes.fr. Encore merci de nous avoir suivis. La bise.

C’est malheureusement fini à Sainté, sans dernière véritable opportunité. Très très décevante cette fin de match à 11 contre 10, et plus globalement toute cette campagne européenne qui prend fin là.

90e: Quatre minutes d'arrêts de jeu et les 25.000 spectateurs du soir se remettent à grave pousser.

88e : Les mauvais choix en pagaille commencent à faire mal. Les Verts sont plus que jamais au bord du gouffre.

84e : Ouch la frappe bien loupée de Mahdi Camara qui s’envole loin, très loin dans le kop nord. Sainté doit mieux gérer ce temps fort en supériorité numérique.

80e : Et oui, Beeeeeeeeeric time ici, avec l’entrée de l’avant-centre slovène à la place d’un Yann M’Vila auteur d’un match… de reprise quoi. A noter que Loïs Diony a été copieusement sifflé par le kop nord à sa sortie il y a peu.

76e : Peut-être un tournant dans cette fin de match. L’inévitable Denis Bouanga vient de provoquer l’expulsion du défenseur central de La Gantoise Michael Ngadeu-Ngadjul. Ça sent le siège puissance 12.000 à 11 contre 10 cette fin de match.

72e : Gros déboulé de l'ancien Clermontois Franck Honorat, belle petite révélation de ces dernières semaines à l'ASSE, qui sert en retrait Mahdi Camara. Mais celui-ci, buteur surprise en Ukraine, écrase complètement sa frappe.

67e : Belle explosivité d’Arnaud Nordin dès son premier bon ballon à jouer. Mais son centre-tir finit dans les gants de Kaminski. La Gantoise est complètement inoffensive là mais Wolfsburg fait le job en menant toujours en Ukraine (0-1). Cette fin de match s’annonce donc angoissante en l’état.

65e : Il amène un sacré peps ce Wesley Fofana, hyper tranchant quand il pousse ses actions en partant de loin. Il obtient un coup franc extrêmement bien placé pour la papatte gauche de Ryad Boudebouz mais sa tentative au-dessus du mur file à côté.

 

62e : Touché dans un rude contact, Jean-Eude Aholou se plaint de l’épaule. Il va être remplacé par l’international espoirs Arnaud Nordin. Bon petit coaching offensif de Claude Puel. Il faut aller la chercher la gagne là.

54e : Oh oh le coup de génie de Denis Bouanga. Ce joueur a vraiment quelque chose. Sur une (presque trop) longue ouverture, il balance une reprise quasi en aveugle et sur la ligne de sortie de but. Le délicieux ballon frôle la cage d’un Kaminski archi-battu. Croyez-nous, ça aurait été un but d’anthologie cette affaire.

 

Sept tirs à deux pour l’instant en faveur de l’ASSE. Mais la belle affaire quoi… Allez il faut passer la vitesse supérieure. D’autant que Wolfsburg mène à Oleksandriya. Si ça en reste à 0-0, les Verts sont officiellement éliminés dès ce soir.

50e : Ouuuuuh Stéphane Ruffier s’en tire bien après avoir manqué le ballon mais boxé l’attaquant belge Laurent Depoitre sur un centre. Le VAR ne change pas sa décision, ça joue, ouuuuuuuf.

C'est reparti à Geoffroy-Guichard ! Pas de changement à l'ASSE.

45e : Et hop une nouvelle frappe pour Loïs Diony, pas mal du tout sur ce coup. Kaminski dévie en corner mais l’arbitre ne laisse pas aux Verts l’occasion de le frapper. Half time guys ! Franchement on la sent pas mal cette affaire, on vous laisse pour quelques minutes.

44e : Ambiance derby à l’instant puisque l’ancien Lyonnais Elisha Owusu vient de mettre une sacrée semelle à Wesley Fofana. Carton jaune bien mérité.

38e : Des confrères en tribune de presse sont déjà agacés par Loïs Diony, après un contrôle manqué de ce dernier suivi d’une passe… de contre-attaque pour les Belges. On vous imagine agacés +++ chers suiveurs fans de Sainté.

36e : On retrouve Denis Bouanga pour une nouvelle tentative depuis son aile gauche. Cette fois-ci c’est plus tranquille pour le gardien de La Gantoise.

29e : Pouuuuuuuuuuh inspiration géniale de Denis Bouanga. L’ancien Nîmois nous balance une frappe flottante sublime de 25 mètres, décalé sur le côté gauche et sans que personne ne s’y attende, qui finit sur le haut de la transversale de Thomas Kaminski. De quoi mettre encore un peu plus le feu dans le Chaudron.

Bonne grosse ambiance dans les deux kops du Chaudron, on sait on se répète un peu. Des petits messages au passage à l’attention de l’UEFA et de Michel Platini de la part des ultras.

 

21e : Les Verts penchent beaucoup à droite, avec une belle connexion entre Franck Honorat, Mahdi Camara et Ryad Boudebouz jusque-là. Allez ils font ce qu’il faut pour mériter de prendre l’avantage là, hormis cette grosse frayeur sur le coup de casque de Ngadeu-Ngadjul.

15e : Ouille, Loïs Diony manque une nouvelle belle occase. On a cru à l’enchaînement parfait côté ASSE avec une volée de l’ancien Dijonnais pour conclure. Mais non, ce n’est toujours pas ça dans la finition pour lui.

13e : Bon gros coup de chaud sur le but stéphanois. Sur coup franc, le défenseur central de la Gantoise Michael Ngadeu-Ngadjul prend le meilleur sur tout le monde pour claquer un gros coup de tête qui échoue à la base du montant d’un Ruffier battu.

7e : Première grosse occase pour l’ASSE : dans un cafouillage Mikael Lustig a failli tromper son propre gardien Thomas Kaminski. Et surtout, Loïs Diony a failli en profiter pour inscrire son premier but de la saison. C’est hors cadre mais l’entame est vraiment bien.

4e : Bon début de match des Verts, assez agressifs dans l’impact. Sans occase pour l’instant mais on a trouvé une fois Diony dans la profondeur.

2e: Geoffroy-Guichard n'est pas tout à fait plein pour ce match. En même temps, le jeudi à 18h55, les bouchons sur la route...

1e: C'est parti !!!

18h49: On rappelle qu'il faut absolument une victoire aux Stéphanois pour espérer la qualif'. En face, les Belges sont premiers de la poule et déjà presque qualifiés.

18h45: Allez, allez, voici la compo du jour pour l'ASSE. 

 

17h55 : Hello les ami(e) s ! Le Chaudron va-t-il bouillir pour la dernière fois avec une dimension européenne cette saison ? C’est l’enjeu principal de la soirée pour les hommes de Claude Puel, qui accueillent en étant dos au mur le club belge de La Gantoise, ce jeudi (18h55). Mine de rien, la bande au mythique Laurent Depoitre ( coucou l'OL) caracole en tête du groupe I, avec trois points d’avance sur Wolfsburg et cinq sur l’ASSE et Oleksandria. Avant toute chose, on vous balance deux chiffres pour lancer cet avant-match qu’on va vous faire vivre dans la clémence du Forez (c’est ça ouais). A savoir six comme le nombre de titulaires en puissance blessés pour ce rendez, c'est à dire Debuchy, Saliba, Gabriel Silva, Hamouma, Khazri et Beric. Mais aussi trois, car ça va faire trois ans, le 8 décembre, que les Verts ont signé leur dernier succès en Ligue Europa (2-3 à Anderlecht). La Belgique leur a nettement moins bien réussi, le 19 septembre, à l’occasion du match aller (3-2). Allez, on compte sur Loïc Perrin and co pour relever le football français, qui a encore pris cher hier sur la scène européenne (et oui, on vous cause OL et Losc). Tschuiss la compagnie et rendez-vous dans une heure pour cette chère Ligue Europa.

>> Rendez-vous à 18h45 pour le début du live, et coup d’envoi du match à 18h55…