Coupe du monde de rugby : Romain Ntamack élu révélation de l’année par la Fédération internationale

RUGBY L'ouvreur du XV de France a devancé un champion du monde et un joueur anglais

J.L.

— 

Romain Ntamack sera très surveillé
Romain Ntamack sera très surveillé — FRANCK FIFE / AFP

C’est un titre qui vaut ce qu’il vaut, mais il est peut-être annonciateur d’une très grande carrière. Premier joueur tricolore à être élu révélation de l’année par World Rugby depuis la création du trophée en 2015, Romain Ntamack a déjà confirmé une partie des promesses suscitées depuis ses plus jeunes années au Stade Toulousain.

Élément important, au centre ou à l’ouverture, de la magnifique saison toulousaine conclue par un titre de champion et une demi-finale européenne, le fils de l’ancien international Emile s'est ensuite imposé avec l'équipe de France pendant la Coupe du monde au Japon.

Préféré à deux finalistes de l’épreuve (l’Anglais Cokanasiga et le Sud-Africain Jantjies), le champion de France a endossé sans se démonter (et à 19 ans) le costume de stratège et buteur des Bleus jusqu’en quarts de finale, où deux poteaux l’ont empêché d’emmener l’équipe de France jusqu’au dernier carré. Une Coupe du monde qui ressemble en beaucoup de points à celle de Frédéric Michalak en 2003, sans que l’ancien prodige du Stade Toulousain ne confirme réellement sur la durée.

« Ce titre est celui de Romain, mais à travers lui, d’une génération talentueuse qui a su s’imposer sur la scène internationale, s'est enthousiasmé le vice-président de la FFR ​Serge Simon. Le XV de France a aujourd’hui de belles pages à écrire dans l’histoire du rugby mondial et ce trophée en est la preuve ». On ne demande qu’à y croire