ASSE-Toulouse: Une folle remontée des Verts puis un festival de buts refusés par le VAR... Revivez le nul (2-2) par ici

LIVE L’ASSE vient d’enchaîner un quatrième match consécutif sans succès, ce dimanche contre Toulouse (2-2). Mais quel scénario de dingo avec (encore) le VAR en vedette

Au stade Geoffroy-Guichard, Jérémy Laugier

— 

Romain Hamouma a totalement relancé les siens ce dimanche avec un doublé (2-2). JEFF PACHOUD
Romain Hamouma a totalement relancé les siens ce dimanche avec un doublé (2-2). JEFF PACHOUD — AFP

ASSE - TOULOUSE 2-2 

MATCH TERMINE

(Hamouma 45e et 57e pour Saint-Etienne ; Gradel 15e, Leya Iseka 24e pour le TFC)

Allez les amis, on vous laisse sur ces sages paroles de notre collègue toulousain. C’est encore un match qui ne donnera pas vraiment de bons arguments aux pro-VAR cette affaire, avec un paquet de décisions (plus que) litigieuses. On file aux réactions des joueurs/coachs et on vous propose dans la soirée et demain matin sur 20minutes.fr des articles de retour sur ce match qui nous a bien tenus en haleine en vrai. La bise.

 

C’est fini, terrible pour Robert Beric cette fin de rencontre. Il aurait pu être le héros de ce match assez dingo. On en reste à 2-2, l'ASSE évite certes le pire vu sa première période mais elle avait vraiment la place d’aller chercher les trois points. Place à la Ligue Europa pour Sainté dès jeudi en Belgique face à la Gantoise.

Et noooooooooooon, à nouveau ce maudit VAR nous prive d'un nouveau but cet aprem pour hors-jeu ! Toujours 2-2 après une explosion de joie colossale de quelques secondes dans le Chaudron. 

90e +1 : Robert Beric, à la lutte avec Sylla, va arraaaaaaaaaaaacher la gagne dans le temps additionnel !

Mon collègue, pas forcément un variste invétéré, me souffle dans l’oreillette que le hors-jeu de Beric n’est pas le seul limite, si on en croit cet instantané pour celui de Koulouris.

 

87e : Ouuuuuuh ça se joue à rien, sur un ballon que personne ne touche, entre la défense stéphanoise et Wahbi Khazri, Robert Beric se voit refuser le superbe but du 3-2, une demi-volée en pleine lulu, pour un hors-jeu bien limite (2-2).

85e : Séquence où Sainté pousse très fort. Hypra-longue possession et ça se conclut avec un missile de Wahbi « nearly in my face » Khazri que claque avec beaucoup d’autorité Reynet.

78e : Petit coup de panne des deux équipes là, plus vraiment de situation dangereuse à signaler malgré les entrées en jeu de Dossevi (TFC), Youssouf et Nordin (ASSE), en plus de Koulouris et Beric plus tôt dans le match donc.

73e : Mine de rien, Wahbi Khazri est très inquiétant cet aprem encore. Aucun but et une seule petite passe dé à Dijon (1-2) pour lui depuis le début de la saison. Et surtout bien trop peu de différences dans le jeu. Ça sent les regrets éternels pour ceux qui ont banqué très cher pour prendre le meilleur buteur stéphanois de la saison passée dans leur mercato MPG.

68e : Efficacité clinique de ce bon Koulouris. Il est rentré depuis moins d’une minute à la place de Leya Iseka et il s’en va tranquillement tromper Stéphane Ruffier, bien lancé par Max-Alain Gradel. L’assistant lève son drapeau une fois son but inscrit… et le VAR confirme cette décision après deux minutes durant lesquelles l’ASSE a eu bien chaud à nouveau.

Un instantané ne dit pas tout mais il a sacrément eu du bol l’ami Gradel sur cette fameuse action non sifflée de la 51e minute.

 

60e : Gros coup de chaud sur le but de Stéphane Ruffier après un coup franc extrêmement dangereux de Gradel. Moukoudi puis Debuchy doivent s’arracher de la tête, quasiment sur leur ligne, pour écarter le danger. Toujours 2-2 mais le TFC ne lâche pas l’affaire. Ça nous donnerait presque un match passionnant à vivre cette affaire.

57e : L’ASSE a eu le mérite de ne pas rester bloqué sur ce penalty non sifflé qui ne semblait pas loin d’être évident. Joli centre du gauche de Bouanga et Romain Hamouma, encore lui, coupe parfaitement le ballon au fond des filets. Tout est à refaire pour le TFC (2-2).

57e: Les Verts sont déjà de retour (2-2) !!!!!!!!!!

55e : Intervention bien tranchante de Moreira dans le rond central pour empêcher Khazri de lancer une contre-attaque en supériorité numérique. Dans les intentions, les Verts sont beaucoup mieux (1-2).

51e : Ouuuuuuh la situation qui va faire causer. Gradel saute littéralement dans le dos de Cabaye (et finit par l’écraser en retombant) en pleine surface sur un retour mal maîtrisé. Jérémy Stinat donne corner. Le VAR fait effet… et confirme sa décision vraiment litigieuse (1-2).

46e : Choix fort de Printant puisque Boudebouz, très très (très) discret en première période, a été remplacé direct par Robert Beric. Sainté mise donc sur un pur numéro 9 pour tenter de faire basculer cet aprem galère (1-2).

C'est reparti dans le Chaudron !

Mi-temps à Geoffroy-Guichard, bon ce n’est pas si pire pour l’ASSE serait-on tenté de dire, tant les Verts ont flirté avec le 0-3 (poteau pour Saïd) avant de revenir sur un exploit individuel d’Hamouma. La deuxième période s’annonce vraiment intéressante. On se retrouve tout vite les amis.

45e : Et voilà Romain Hamouma !!!!!! Au moment où on l’attendait le moins, voici (enfin) une belle réaction stéphanoise. Contrôle orienté superbe qui enrhume Diakité et frappe enroulée imparable (1-2) !

 

Les partenaires de Yann M’Vila (très loin de son niveau de la saison passée une nouvelle fois) vont se faire copieusement siffler à la pause, ça semble écrit.

Forcément, Ghislain Printant va vite se retrouver en danger à ce rythme-là, et non, nous ne tomberons pas dans les jeux de mots (plus que) tradis à son sujet.

 

40e : Enooooooooorme parade de Ruffier qui maintient (vaguement) en vie les siens en repoussant du pied, sur son poteau, un duel avec Wesley Saïd, décidément intenable pour la défense stéphanoise. Le point de rupture n'est vraiment pas loin côté ASSE.

38e : Nouvelle grosse opportunité pour le TFC de mettre à terre les Verts. Wesley Saïd s’avance et déclenche une puissance frappe de l’angle droit de la surface. Cette fois, Stéphane Ruffier fait le boulot.

37e : Ouch la grossière faute de Loïc Perrin, totalement dépassé sur un superbe contrôle orienté de Leya Iseka (si si), et qui enraye comme il peut une contre-attaque toulousaine dès la ligne médiane. Carton jaune archi-logique.

32e : Aucune réaction stéphanoise depuis le deuxième but, ça ne sent vraiment pas bon pour l'ASSE. On meuble donc ici avec ce tweet de notre éminent confrère toulousain, avec la sanglante participation de son fils.

 

24e : C’est bien validé par Jérémy Stinat : il n’y a qu’un hors-jeu de position de Leya Iseka. L’ASSE est transpercée sur son côté gauche. Wesley Saïd offre un très bon ballon à Leya Iseka et les Verts sont cette fois en grand danger pour de bon (0-2).

24e : Pouuuuuuuuuuuh le deuxième but du TFC de Leya Iseka ! Attention, c’est dans l’attente de validation du VAR.

22e : Plus que les différentes banderoles sur la thématique dont vous vous doutez, on peut profiter de cette pause fraîcheur pour vous partager ce coup de gueule du Kop Nord avant le coup d’envoi. Des joueurs, dont Wahbi Khazri, avaient été sifflés lors de la réception de Brest (1-1).

 

20e : L’ASSE reprend son siège du camp toulousain et varie pas mal son jeu. Là, énorme coup de pétard de 30 m de Yohan Cabaye et Baptiste Reynet, bien chaud depuis ce début de saison, est impeccable à la manchette (0-1). On ne devrait pas en rester là.

15e: Ouuuuuh le premier tournant. Penalty pour le TFC ! Sur un centre pas fou du tout de Gradel, Kolodziejczak bouscule Leya Iseka dans sa surface de réparation. Monsieur Stinat désigne le point de penalty.​ Max-Alain Gradel s'élance et transforme sans trembler contre son ancien partenaire Stéphane Ruffier. Gros coup de froid dans le Chaudron (0-1).

8e : Jolie petite percée de Denis Bouanga sur l’aile gauche : il trace Steven Moreira mais son centre est bien repoussé. A noter que Kelvin Amian tient bien la baraque derrière depuis le début du match côté TFC.

3e : Ouh la vraie grosse première occase du match est bien stéphanoise. Mathieu Debuchy gratte un ballon à l’entrée de la surface après un corner mal renvoyée, sa jolie reprise de demi-volée passe pas loin du tout du but de Reynet.

1ere : Centre tir filou de Ryad Boudebouz que Reynet claque en corner. Les Verts ont pris ce match par le bon bout.

C'est parti à Sainté !

16h59 : Sans surprise, ça part en chants peu aimables envers la Ligue à Sainté, en plus d’une banderole claire et nette du Kop Sud : « Ministres, LFP : Montrez-vous dignes de votre nouveau combat : Boycott Qatar 2022 ».

16h53 : Côté TFC, la surprise vient de la présence sur le banc au coup d’envoi de l’attaquant grec Koulouris, révélation du début de saison avec deux buts et une passe décisive. Casanova a fait le choix de Leya Iseka avec Gradel et la recrue la plus chère de l’histoire du club, l’ex-Dijonnais Wesley Saïd.

 

16h50 : Hello les amis, bienvenue dans le Chaudron, voici sans plus tarder les deux 11 de départ pour ce match du dimanche aprem ensoleillé qui va bien. Côté ASSE, pas de grosse surprise, Robert Beric sera bien sur le banc. Printant préfère associer le quatuor Boudebouz-Bouanga-Hamouma-Khazri qui sur le papier a de la gueule.

 

16 h : Bonjour à tous ! Bienvenue sur le site de 20 Minutes pour vibrer en mode Ligue 1 dans le Chaudron ce dimanche (17 heures). Si Sainté, qui lance son ère Ghislain Printant, veut montrer que sa place est bien dans le Top 5 de la Ligue 1, ça passera par des succès dans son antre face à des formations du calibre de Toulouse. Attention au retard à l’allumage dans une saison qui va fournir aux Verts des semaines à deux matchs à partir de jeudi.

Bonjour m’sieurs dames, et bienvenue pour cette rencontre de la 5e journée de Ligue 1 dans le Chaudron entre l'ASSE et le TFC ce dimanche (17 heures). Avant de se lancer dans leurs retrouvailles avec la Ligue Europa jeudi en Belgique (contre la Gantoise), les Stéphanois doivent songer à décoller au classement en championnat. 16es avec un seul succès, les partenaires de Loïc Perrin sont jusque-là loin de leur rang et de leur ambitieux mercato estival. Les recrues Moukoudi, Trauco, Palencia, Boudebouz, Aholou, Youssouf, Cabaye et Bouanga ont déjà toutes pu porter le maillot vert en L1 mais sans réussite collective pour l’instant. Même les pièces maîtresses de la belle saison passée Wahbi Khazri et Yann M’Vila sont très loin de leur meilleur niveau depuis la reprise. En face, Toulouse (12e) compte trois points de plus que l’ASSE, grâce notamment au prometteur début de saison de Jean-Victor Makengo et Efthymios Koulouris (2 buts chacun). Et évidemment, l’une des curiosités sera le retour dans le Chaudron du toujours remuant Max-Alain Gradel, « notre Cristiano Ronaldo » selon Alain Casanova. Et ouais, rien que ça.

>> Rendez-vous à 16h45 pour le début du live, et coup d’envoi du match à 17 heures…