Euro 2020: Des supporters serbes remercient les Slovaques pour une bannière anti-Kosovo

FOOTBALL « Le Kosovo est une terre serbe sacrée »

20 Minutes avec AFP

— 

Un duel lors de Serbie-Portugal
Un duel lors de Serbie-Portugal — SIPA

Des supporters serbes ont déployé une bannière pour remercier des fans slovaques qui avaient déployé une bannière hostile au Kosovo, dont la Serbie ne reconnaît pas l'indépendance, samedi, lors du match de qualifications à l'Euro 2020 devant le Portugal.

« Nous vous remercions de votre lutte pour le Kosovo », était-il écrit en slovaque sur cette bannière apparue à la mi-temps de Serbie-Portugal, dans le virage nord de stade de l'Etoile rouge à Belgrade, où se réunissent les ultras du club de la capitale serbe.

« Primitif, dénué de sens et pas réaliste »

Fin juillet, au 2e tour préliminaire de la Ligue Europa, une bannière en serbe avait été déployée dans le stade du Slovan Bratislava: « Sachez-le bien, il n'y a pas de reddition, le Kosovo est une terre serbe sacrée. »

Ce qui avait alors provoqué une vive réaction de la Fédération kosovare de football, admise au sein de l'UEFA en mai 2016, qui a réclamé des sanctions contre le club slovaque. Elle a qualifié le slogan de «primitif, dénué de sens et pas réaliste».

La Serbie rejette l'indépendance proclamée en 2008 par son ancienne province, majoritairement peuplée d'Albanais. Ses sportifs refusent régulièrement d'affronter des adversaires kosovars.

Si la plupart des pays de l'Union européenne reconnaît le Kosovo, la Slovaquie est un des cinq Etats membres qui s'y refusent.

Deux joueurs serbes du club slovaque, Aleksandar Cavric et Dejan Drazic, n'ont par ailleurs pas pris part au match remporté 2 à 1 par les Slovaques, tout comme l'entraîneur adjoint serbe Vladimir Radenkovic.

Dans un communiqué, le Slovan Bratislava a appelé ses « supporters à respecter et comprendre cette décision des joueurs, de l'entraîneur et du club ».

Début juin, le sélectionneur actuel de la Serbie Ljubisa Tumbakovic, à l'époque à la tête du Monténégro, avait été limogé pour avoir déserté le banc de touche durant une rencontre du Monténégro contre le Kosovo en qualifications de l'Euro-2020. Le Monténégro reconnaît le Kosovo.