Racisme : « Vivez cette attitude comme une marque de respect », le communiqué lunaire des Ultras de l’Inter à Lukaku

FOOTBALL Les supporters les plus durs du club intériste ont tenté de justifier les cris de singe entendus par l'attaquant Belge à Cagliari

J.L.

— 

Romelu Lukaku déjà confronté au racisme en Serie A.
Romelu Lukaku déjà confronté au racisme en Serie A. — Newphotopress/Sipa USA/SIPA

Romelu Lukaku doit déjà se demander ce qu’il est venu faire dans ce bourbier. Auteur d’un départ canon avec l’Inter Milan, l’attaquant belge, habitué des quolibets en tout genre, avait fortement réagi sur les réseaux sociaux après avoir été visé par des cris de singe lors d’un penalty marqué avec l’Inter le week-end dernier sur la pelouse de Cagliari.

Non content de constater le soutien plutôt tiède de son club dans l’affaire, Lukaku a dû écarquiller très fort en lisant mardi soir le communiqué des Ultras intéristes de la Curva Nord, qui loin de condamner le geste des fans de Cagliari, ont tenté « d’expliquer » à leur nouvelle recrue le contexte italien. Extraits de ce communiqué surréel.

« Nous sommes désolés que vous pensiez que ce qui s’est passé à Cagliari était du racisme. Vous devez comprendre que l’Italie n’est pas comme beaucoup d’autres pays européens où le racisme est un VRAI problème. En Italie, nous utilisons certains moyens uniquement pour aider l’équipe et essayer de rendre les adversaires nerveux non pas par racisme, mais en les déstabilisant. Nous ne sommes pas racistes, de la même manière que les partisans de Cagliari. Vous devez comprendre que dans tous les stades italiens, les gens soutiennent leurs propres équipes, mais en même temps, les gens sont habitués à invectiver leur adversaire, pas par racisme, mais pour aider leurs équipes. S’il vous plaît, vivez cette attitude des supporters italiens comme une forme de respect du fait qu’ils craignent les buts que vous pourriez marquer, non pas parce qu’ils vous haïssent ou qu’ils sont racistes. Le racisme est une chose complètement différente et tous les fans italiens le savent bien. »

Rien à ajouter à ce délire d’illuminés, si ce n’est beaucoup beaucoup de peine pour Lukaku et une envie de secouer très fort les dirigeants de l'Inter pour qu’ils agissent enfin contre les éléments les plus durs de leurs supporters. Il serait temps.