VIDEO. MLS: «Congrès, fais quelque chose», Bedoya réclame la fin des armes à feu après avoir marqué

FOOTBALL Le joueur de Philadelphie a pris le micro pour célébrer un but avec un message hautement politique

B.V.

— 

Alejandro Bedoya avec Philadelphie
Alejandro Bedoya avec Philadelphie — SIPA

C'est un acte très rare dans un match de football: un message politique. Alejandro Bedoya, l'ancien joueur de Nantes désormais revenu à la maison à Philadelphie, a pourtant pris le micro après avoir marqué lors d'une rencontre de MLS face à Washington, dimanche soir. Après avoir célébré le but avec ses coéquipiers, l'ancien international américain (66 sélections) a couru vers un micro placé au bord de la pelouse pour y crier: «Congrès, fais quelque chose maintenant. Mets fin à la violence par les armes à feu ».

Ce message fait évidemment suite aux deux fusillades ayant ébranlé les Etats-Unis ce week-end. Après la rencontre, le joueur s'est expliqué: « Je ne vais pas rester les bras croisés, il faut faire quelque chose, rien ne bouge et c’est un gros problème. Avant d’être un footballeur, je suis un humain, j’ai des enfants. Je dois prendre position. » Avant de préciser sa pensée, quelques minutes plus tard sur Twitter: « Les mots sans actions ne servent à rien. Les Etats-Unis sont, semble-t-il, devenu une société dystopique. Faites quelque chose ».

Le geste de Bedoya a été très largement relayée et commentée sur les réseaux sociaux américains