Real Madrid: "Je sais ce que je veux avec mon équipe", Zidane nie vouloir faire du favoritisme avec son fils

FOOTBALL L'entraîneur tricolore s'est montré virulent contre les journalistes qui l'accusent d'imposer au club son fils dans le rôle de deuxième gardien

J.L.

— 

Zinédine Zidane a défendu son fils en conférence de presse.
Zinédine Zidane a défendu son fils en conférence de presse. — Chema Moya/EFE/SIPA

Zizou en a marre du soupçon. Alors que la presse madrilène ne cesse de l’asticoter sur la présence de son fils Luca Zidane dans l’effectif, écrivant tous les jours qu’il cherche à en faire le deuxième gardien du club contre l’avis des dirigeants, l'entraîneur du Real a pour une fois légèrement perdu son calme en conférence de presse.

« Je trouve les commentaires injustes.. Pas parce que c’est mon fils mais parce que c’est un joueur qui a fait toutes ses classes ici, durant quinze ans. Et qu’il a démontré qu’il était un gardien de haut niveau. Eh oui, il se trouve que c’est mon fils et que ça complique les choses, que ça fait parler. C’est moi qui vais décider qui sera le premier gardien et qui sera le deuxième. C’est mon choix, et c’est parfaitement clair. Et si je ne peux pas faire ce que je veux avec mon équipe, je partirai, c’est sûr ».

Une manière de rappeler que si Zidane avait entamé son premier séjour sur le banc en se pliant aux volontés de Florentino Perez et de ses conseillers, il a cette fois été rappelé en sauveur avec la garantie de construire l’équipe comme il l’entendait. Peut-être sans Navas mais avec son fils en gardien remplaçant, donc.