Coupe de la Ligue: Lyon se fait sortir en quarts par un Racing friand de gros poissons... Revivez OL-Strasbourg...

FOOTBALL L'OL affronte Strasbourg en quarts de finale de Coupe de la Ligue...

W.P.

— 

Lyon reçoit Strasbourg en Coupe de la Ligue, le 8 janvier 2019.
Lyon reçoit Strasbourg en Coupe de la Ligue, le 8 janvier 2019. — JEFF PACHOUD / AFP

OL - STRASBOURG

Coupe de la Ligue 

Quarts de finale

1-2 (Traoré - Ajorque s.p, Koné)

Allez, c'est tout pour ce soir. On se retrouve demain pour la suite et fin de ces quarts de finale de Coupe de la Ligue. Bise les Minutos!

Bon, soyons francs: c'est à la fois cruel pour Lyon et mérité pour Strasbourg. Trois poteaux pour l'OL certes, mais ce penalty Nabil, tu dois jamais le rater. A un moment donné ça pardonne pas. 

« Lyon n'est jamais plus en danger que quand c'est sans danger », me murmure, au bout du rouleau, un supporter de l'OL. Terrible souffrance que celle du peuple gone. 

93e: C'EST TERMINEEEEEEEE!!!! Victoire surprise de Strasbourg sur la pelouse du Parc OL! Lyon éliminé de la Coupe de la Ligue. 

92e: C'est presque terminé! Il va falloir un miracle aux Lyonnais. 

90e: Trois minutes de temps additionnel!

89e: C'est nul Nabilon! Dans le mur!

88e: Coup-franc trèèèèèèès dangereux concédé par le Racing à l'entrée de la surface. Pour Nabil Fekir? 

87e: Lyon pousse, Strasbourg subit... Qui aura le dernier mot? 

85e: FEKIIIIIIIIIR!!! Ca ne veut pas rentrer! Cette fois c'est Kamara qui s'interpose pour éviter le 2-2. Bel arrêt!

83e: Ca sera pas sur cette reprise bazardée d'Aouar dans la surface. Au-dessus. 

82e: Je sais pas pourquoi mais je le sens venir, le but du 2-2 qui va nous envoyer aux tirs au but. 

79e: Tete le centre pour la tête de Dembeleeeeeee!!!!!!!! Oh la passe qui file juuuuste au dessus de l'angle-gauche de la cage de Kamara...

77e: L'horloge tourne et genesio commence à trembler sérieusement. 

73e: LE TROISIEME POTEAU POUR L'OL!!! FEKIR EST MAUDIT CE SOIR! Mais quelle giga minasse de l'espace!

72e: Coup-franc pour l'OL obtenu à l'intelligence par Ndombélé qui lui aussi vient de rentrer. 

70e: Depay sort, Dembélé rentre. 

69e: NOOOOON THOMASSON TU NOUS RATES QUOIII ALORS QUE CE CONTRE ETAIT PARFAITEMENT MENE??? C'est le 3-1 qui part en fumée. 

68e: Nouveau corner pour Lyon... Ca donne rien comme toujours.

66e: Coup-franc lointain pour Lyon, parfait pour Juninho mais on n'est pas en 2005. En 2019, c'est Depay qui prend sa chance de loin et ça file en corner. 

64e: Les commentateurs en roue libre qui parlent du sosie norvégien de Genesio, je suis cuit. 

63e: Bon sang heureusement qu'il est hors-jeu Depay parce qu'il vient de nous rater une de ces têtes à un mètre du but...

61e: Il est chaud Ajorque ce soir. Laura jorque. J'avais envie de faire un jeu de mot pourri, déso. 

59e: Par contre là le Racing qui là joue Manchester City en se dégageant proprement et en remisant sur Kamara aux cages c'est non. La preuve, c'est que le gardien n'a pas d'autre choix que de balancer en touche. Quand on maîtrise pas, on fait pas.

58e: Les Strasbourgeois sont sérieux défensivement et bien en bloc, prêts à exploser en contre. Ils savent que c'est à l'OL de se bouger au vu du score.

54e: On peut pas dire qu'on s'emmerde en tout cas, c'est l'avantage. Par contre j'aimerais bien qu'on évite les t.a.b. Pour des raisons évidentes de j'ai pas envie de rentrer chez moi trop tard. 

51e: KOOOONEEEEEE DE LA TETE POUR LE 2-1!!!!!!! Strasbourg repasse devant!

50e: Corner pour le Racing après un contre rondement mené. C'est pas fini cette histoire. 

48e: TRAOREEEEEEEEEEE BUUUUUUUUT! Egalisation de l'OL! En voilà un qui prend ses responsabilités dans la surface. Grosse frappe de bourrin comme il faut, sans pitié

46e: OOOOH PALMA DE AJORQUE! Pas loin du doublé le bonhomme sur ce bon centre en retrait...

46e: C'est reparti au Groupama Stadium les potos!

Les deux équipes sont de retour sur la pelouse, le match va reprendre incessamment. 

Bon après c'est très loin d'être fini. On a vu sur les cinq dernières minutes que si Lyon le veut, Lyon peut se mettre en mode bulldozer et faire très mal. La question étant: le veulent-ils réellement? 

45e: C'EST LA MI-TEMPS! Strasbourg mène pour le moment car Strasbourg tire bien ses penaltys. C'est la leçon de ce premier acte. 

45e: OOOHH FEKIR IL LE RATE LA-MEN-TA-BLE-MENT!!! A côté. Affreusement gênant. 

45e: PENALTY POU LYON!!! Fekir s'écroule dans la surface et Turpin n'hésite pas une seconde à montrer le point de penalty. 

44e: LE POTEAU ENCORE!! Et cette fois c'est pour Depay. La chance a choisi son camp pour le moment!

43e: OOUAAAAAAH TERRIER LE POTEAUUUU!!!! Le tir en finesse du joueur de l'OL qui va mourir sur le poteau droit du gardien strasbougeois. La grosse poisse!

41e: Combinaison Depay-Fekir... C'est nul, raté. Poubelle. 

40e: Joli contre lyonnais amorcé par Fekir mais Martinez commet une grosse faute sur le milieu de l'OL à hauteur de la ligne médiane. Contre avorté. Sur l'action suivante, l'OL se coup-franc intéressant sur l'aile gauche. Depay va le tirer. 

38e: But pour Lyooon? Non, Fekir est hors-jeu au départ du ballon, rien à dire. 

36e: Corner pour Strasbourg qui pousse pour faire le break. C'est très bien tiré mais un défenseur lyonnais a eu l'intelligence d'être dessus avant tout le monde. 

33e: Aouuuuch Mitrovic qui prend un coup de genou dans le dos de son coéquipier Koné après un gros duel aérien. Mais il est dur au mal, le Serbe et se relève. Il va quand même sortir pour se faire soigner. 

32e: Ferland Mendy en mode Speedy Gonzalez déboule sur la gauche, s'arrache pour centrer mais dans l'axe, c'est désert comme le Dakar. 

30e: Le Racing fait son match, l'OL se perd tactiquement, y'a zéro bloc, pas un grand pressing. Faudrait penser à se bouger un peu. 

27e: Strasbourg est parfaitement dans son rôle d'emmerdeur de gros poissons. Lyon va devoir réagir au plus vite. 

25e: Ajorque s'élance ET MAAAARQUEEEEEEEE!!! RAS DU POTEAU DROIT! 1-0 POUR LE RACING!

24e: La VAR va-t-elle dire quelque chose? A priori non. 

24e: PENALTY POUR LE RACING SUR UNE INCURSION DE MARTIN DANS LA SURFACE!!

21e: Pour le moment, seul Paganelli en bord de pelouse est à la hauteur de l'événement. Bon, il est un peu gênant mais on l'aime bien quand même. 

20e: C'est la grande régalade, des frappes dans tous les sens, des gestes chaloupés, du spectacle (absolument pas). 

17e: Oh Gorgelin la passe méga risquée façon Ederson Moraes. C'est passé, on espère que Pep Genesio a apprécié lle geste. 

14e: OUUUH MARCAL LE BOMBAZO! C'est impressionnant à première vue, ce tir de loin mais en réalité le ballon passe très loin. 

13e: Lala va bien sortir, il grimace, ne court quasiment plus. Même les touches, il a du mal à les faire. C'est cuit pour Kenny. 

11e: Corner concédé par le Racing et Mitrovic. Ca ne donne rien mais l'OL garde le ballon. 

8e: Ah bah non fausse alerte, il est de retour. Je comprends plus rien moi. 

7e: Aie, aie, aie c'est la fin du voyage pour Lala qui s'est blessé. Coup dur pour Strasbourg qui perd un de ses meilleurs joueurs. 

5e: Ah c'était bien vu la petite passe d'Aouar mais c'est un peu trop fort pour Fekir dans le surface, ça file en six mètres. 

3e: Même pas cinq minutes de jeu et Denayer est déjà dans les 35 mètres adverses. Le bloc lyonnais tient en place 30 secondes sur 90 minutes, c'est une équipe de gosses de huit ans en fait. 

2e: Marçaaaaal la belle frappe lointaine enroulée du gauche mais c'est bien stoppé par Kamara. 

1ère: ALLEZ C'EST PARTI!!!!

21h03: La VAR fait son entrée en lice dans la compétition. On va enfin revoir des gestes rectangulaires sur nos pelouses. 

21h02: Les deux équipes entrent sur la pelouse!

20h56: L'info de la semaine c'est quand même qu'on a trouvé le sosie ultime de Pep Genesio en Norvège. Si ça c'est pas magnifique. 

 

20h47: Formation en sapin de Noël côté strasbourgeois. Faut leur dire que les fêtes sont finies hein. 

 

20h45: C'est parti pour le live! Coup d'envoi dans un quart d'heure. Genesio mise sur une équipe A' contre le Racing. 

 

Un peu de lecture en attendant le coup d'envoi. Sur Strasbourg. Pas le Racing, mais l'Olympique. 

 

Salut les loustics ! Bien ou bien ? On se retrouve en toute tranquillité pour suivre le retour de la seule compétition qui compte vraiment dans tout l’univers, j’ai nommé la Coupe de la Ligue. Cette compétition où vous vous retrouvez en finale en gagnant deux matchs et demi et que le PSG finit de toute façon par gagner. A moins que l’OL ne s’applique autant qu’en Ligue des champions lors de ses joutes avec Manchester City. Mais avant de parler d’un clash contre le champion de France, il faut déjà battre la coriace équipe de Strasbourg, typiquement le genre de formation capable de faire passer un sale quart d’heure à la Pep-team.

>> Début du live à 20h45