Avant la Ryder Cup, le DTN de golf reproche à France Télévisions de ne jamais parler de son sport

GOLF Pour Christophe Muniesa, le groupe ne remplit pas sa mission de service public...

N.C.

— 

Ian Poulter lors de l'Open de France de Saint-Quentin-en-Yvelines.
Ian Poulter lors de l'Open de France de Saint-Quentin-en-Yvelines. — AURELIEN MEUNIER/SIPA

La Ryder Cup approche à grands pas. L'opposition entre Américains et Européens, qui électrise tous les deux ans le monde du golf, va se tenir du 28 au 30 septembre à Saint-Quentin-en-Yvelines. Un vrai événement pour la France, mais qui n'aura peut-être pas la portée qu'il mérite, regrette le DTN de la Fédération française, Christophe Muniesa. La faute, selon lui, à France Télévisions

«Avec la Ryder Cup, on n'a jamais autant parlé de golf en France. La présence de Woods est un formidable accélérateur. Tout le monde parle de cet événement, à l'exception de France Télévisions, attaque-t-il dans Le Figaro. Ça ne devrait pas être le rôle du service public de véhiculer des clichés éculés sur le golf, encore considéré par certains comme un sport de riche.»

Christophe Muniesa reproche au groupe de Delphine Ernotte, comme à TF1 sur ce coup, de ne pas vouloir faire de pub indirecte à Canal +, qui diffuse le golf depuis des années. La chaîne cryptée retransmettra le week-end prochain l'intégralité du tournoi, dont 6h30 en clair (3h50 de direct le vendredi, 1h50 le samedi et 50 minutes le dimanche).

«Notre discipline est otage d'une guerre commerciale, estime le DTN. On est très fier que Canal+ diffuse la Ryder Cup avec un dispositif hors norme. L'amertume, c'est que (...) ça n'intéresse pas France TV de parler de l'événement. C'est quand même hallucinant qu'il n'y ait presque jamais de sujets golf sur France Télévisions! En dix ans, y-a-t-il eu deux sujets traitant de golf dans stade 2? J'en doute.»