TFC-ASM: Malgré le nul, ce Monaco fait peur avant d'attaquer la Ligue des champions

FOOTBALL L’AS Monaco a obtenu un nul samedi soir à Toulouse (1-1). Malgré les propos de Leonardo Jardim et des joueurs, les doutes demeurent avant la réception de l’Atlético Madrid, mardi…

Nicolas Stival

— 

Kamil Glik et Monaco n'ont pas brillé à Toulouse.
Kamil Glik et Monaco n'ont pas brillé à Toulouse. — P. Pavani / AFP
  • Sans Falcao et sans convaincre, l’ASM a évité une troisième défaite d’affilée en Ligue 1, samedi au Stadium face au TFC.
  • L’infirmerie ne désemplit pas alors que va débuter la Ligue des champions.
  • L’entraîneur Leonardo Jardim fait front.

Samedi soir à Toulouse, Leonardo Jardim a donné l’impression d’être un maître zen plutôt qu’un entraîneur du foot. Déjà plombé par un début de saison raté et de nombreuses blessures (Subasic, Rony Lopes, Jovetic, Golovine, Pellegri…), son Monaco a dû composer au dernier moment sans sa star Radamel Falcao, victime d'une gastro.

Pourtant, l’entraîneur portugais du 15e de Ligue 1 a réagi à cette nouvelle contrariété avec une rare placidité. « Falcao est un joueur extraordinaire, il était absent, j’ai donné ma confiance à un autre joueur de l’effectif [Moussa Sylla, 18 ans]. Que ce soit Sylla, [Wilson] Isidor ou [Sofiane] Diop, on est là pour faire progresser toute cette jeunesse. »

Ballottée pendant une demi-heure par le TFC, l’ASM a ensuite réagi. Mais l’avantage pris grâce au magnifique but de Youri Tielemans (57e), validé par la goal line technology, a été annulé par une réalisation du Toulousain Aaron Leya Iseka (79e).

« L’objectif, c’était la victoire, mais avec ce match, le comportement et la performance des joueurs, je suis content », assure Jardim, qui regrette tout de même « deux ou trois gestes techniques pas de bon niveau », sur des surnombres en attaque notamment.

Au moins, Monaco a évité une troisième défaite de rang, après Bordeaux (2-1) et Marseille (2-3). Cela aurait fait désordre avant d’attaquer la Ligue des champions mardi à Louis-II par l’Atlético Madrid d’un certain Thomas Lemar. Outre l’international français, l’ASM a aussi vu partir cet été Fabinho et Joao Moutinho. Et malgré les efforts de Jean-Eudes Aholou (ex-Strasbourg) au milieu, le collectif, rajeuni, a également été affaibli, au moins à court terme.

Djibril Sidibé en difficultés

Un constat aussi peu rassurant que la prestation du latéral champion du monde Djibril Sidibé sur son côté droit samedi soir. « Il faut faire un déclic dans la tête, repartir à zéro, assène Tielemans. Mardi, il faudra être au niveau Ligue des champions. » Pas comme l’an dernier, lorsque Monaco avait bouclé sa phase de poule avec deux malheureux points au compteur.

« La sauce va prendre », veut croire le milieu gauche Nacer Chadli, Diable rouge recruté à West Bronwich Albion, en difficulté au Stadium pour ses débuts en L1. La méthode Coué a donc ses partisans en Belgique, mais aussi en Suisse, comme le prouve Diego Benaglio. « Mardi, ce sera complètement un autre match, veut croire le gardien vétéran (35 ans). Il faut faire mieux qu’aujourd’hui [samedi] et ces dernières semaines. Mais si on rentre sur le terrain avec la peur, on a déjà perdu. »

Jardim a acheté « cinq kilos de confiance »

On en revient à la maxime popularisée par Pascal Dupraz, entraîneur-philosophe savoyard d’expression française : « La peur n’empêche pas le danger. » Mais la peur, Jardim ne semble pas la connaître avant de recevoir des Colchoneros pas au mieux de leur forme, eux non plus. « L’objectif sera de gagner le premier match à la maison », lance le technicien, avant de tenter une boutade. « La confiance, j’en ai toujours. J’en ai acheté cinq kilos en début de saison. » Reste à connaître la date limite de consommation.