Ligue 1: Réduit à 10 en début de match, Saint-Etienne arrache un bon match nul à Strasbourg (1-1)… Revivez le live avec nous

FOOTBALL Le Racing retrouve sa cocotte-minute de la Meinau…

Aymeric Le Gall

— 

Cabella au stade de la Meinau avec Saint-Etienne.
Cabella au stade de la Meinau avec Saint-Etienne. — PATRICK HERTZOG / AFP

Ligue 1 (2e journée) 

Strasbourg - Saint-Etienne: 1-1 (terminé) 

But: Gonçalves (56e) pour le Racing, Gueye (88e) pôur Sainté

Carton rouge: Subotic (17e) pour Sainté

16h55: Merci à tous d'avoir été avec nous en ce début d'après-midi. Pour les accros, je vous invite à rejoindre mon collègue qui va vous liver le "derby" de la Garonne entre Toulouse et Bordeaux. C'est en direct par ici. Pour les autres, on se retrouve ce soir pour le choc entre le Nîmes Olympique et l'OM. J'ai déjà hâte d'y être ! A toute les loubards. 

93': Très rapidement réduits à 10 contre 11, les hhommes de Jean-Louis Gasset n'ont pas abdiqué après l'ouverture du score de Gonçalves pour le Racing et sont parvenus à égaliser en toute fin de match grâce au premier but en pro du jeune Gueye. Bien joué. Grosse déception en revanche dans le camp du Racing. 

92': C'EST TERMINE LES AMIS ! 

90': Il va rester quelques petites minutes aux deux équipes pour lâcher les chevaux et tenter d'aller choper les trois points. 

87': Et c'est le numéro 33 qui n'a pas de flocage dans son dos, le jeune Sénégalauis Gueye, qui vient tout juste de rentrer, qui égalise d'une belle reprise de volée depuis la surface strasbourgeoise ! 

86': OHHHHHHHHHHHH L'EGALISATION DE SAINT-ETIENNE !!!!!!!!!!!!!!!!!!

84': Il ne se passe plus grand chose depuis quelques minutes. 

80': Les Verts se mangent tarine sur tartine en cette fin de match. Après M'Vila, c'est au tour de Khazri de se prendre son p'tit jaune. 

77': Les Verts hurlent à l'injustice après une faute de Mitrovic (qui a déjà un jaune) sur Cabella alors qu'il filait seul au but. L'arbitre pense le contraire visiblement. On aurait pu se retrouver à 10 contre 10 mais c'était sans compter sur la chatte à Laurey. 

74': Et allez, Gonçalves est chaud depuis son premier but ! Le milieu strasbourgeois a tenté sa chance dans un angle fermé et il oblige Ruffier à sortir une belle claquette. Nouveau corner pour les Alsaciens. 

71': Je profite d’ailleur de cette pause et de cette tribune qui m’est offerte pour passer un message : vous aussi, dans votre boîte, des cerveaux malades trouvent intelligent de mettre la clim' à fond dès qu’il y a un rayon de soleil dehors ? Venez, on monte une asso pour dénoncer ces parasites. Non mais sans déc, j’ai chopé la crève en plein mois d’août à cause de cette clim de m……. 

70': Pause fraîcheur. Vu la clim de malade qu'il y a à la rédac, je vais passer mon tour, perso. 

69': Bel enchaînement de Cabella qui claque quelques passements de jambes avant de frapper au but. Manque de pot, son tir est trop écrasé. C'est la première occase stéphanoise depuis un bail. 

67': J'aimerais connaître la consommation quotidienne en cigarios du speaker du Racing. Parce qu'on aura beau me raconter ce qu'on veut, une voix grave comme ça c'est pas naturel. Jamais entendu ça depuis la fois où j'ai croisé Jeanne Moreau en sortie de boîte à 6h du mat'. 

65': Quelle action du Racing avec un jeu en triangle, le tout en une touche de balle ! A l'arrivée, il faut un super arrêt de Ruffier pour venir contrer la grosse frappe de Zohi. Corner pour les Strasbourgeois. 

62': Autant vous le dire, chez supporters des Verts, votre équipe ne voit plus beaucoup le ballon. 

58': Amen. 

 

53': Après un très bon centre venu du côté gauche (de Liénard il me semble), magnifique enchaînement contrôle poitrine-frappe du gauche en pleine surface de la part d'Anthony Gonçalves ! Ruffier n'a rien pu sur ce coup et voilà les Strasbourgeois qui lancent définitivement cette rencontre. 

52': LE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DU RACING !!!!!!

51': Ohhh le contre stéphanois superbement bien mené par Monnet-Paquet qui a bien failli passer Mitrovic en un contre un mais le nouveau défenseur du Racing est resté costaud pour tacler au bon moment. 

50': Sinon je vois que rien ne change d'une année à l'autre: Christophe Josse et Daniel Bravo se muent en porte parole de la LFP pour décrier les fumigènes et leur utilisation pour les ultras. Donc à mon tour, je vais donner mon avis: remballez vos discours prémâchés par les autorités et laissez donc les fumis donner de la couleur à nos stades. #NoPyroNoParty

48': Laurey a décaler une petite gueulante à ses joueurs car ce n'est pas la même équipe depuis quelques minutes. Le Racing fait d'entrée un gros pressing sur les cages de Ruffier. 

47': Les ultras stéphanois sortent un joli tifo en ce début de seconde période.

46': Thomasson a dû sortir après s'être fait éclater l'arcade. 

 

45': Allez, c'est reparti pour 45 minutes (avec du jeu svp) ! 

45': C'est la pause au stade de la Meinau ! Toujours pas de but, malheureusement. Strasbourg est en supériorité numérique depuis l'exclusion de Subotic en début de match, mais les hommes de Laurey pataugent et ne donnent pas l'impression d'être un de plus sur le terrain. Allez, je vous retrouve dans un petit quart d'heure les coapins. 

45': Au moins aussi bien que Chabat. 

 

44': Je fais super bien les bruitages, n'est-ce pas ? 

44': PLOC (ça, c'était le bruit de l'arcade de Thomasson qui a éclaté après un duel aérien avec son coéquipier Caci). Ca pisse le sang, le jeu est arrêté. 

42': Debuchy ressemble de plus en plus à un punk à chiens. Voilà, c'était mon analyse tactique de cette première période. 

40': Strasbourg me déçoit pas mal à vrai dire. Zéro danger sur le but de Ruffier, très peu de mouvements offensifs, va falloir changer quelque chose car on est en droit d'attendre mieux d'une équipe à 11 contre 10. D'autant que les Verts sont loin d'être recroquevillés sur leur but... 

39': Nouveau complot des Illuminati, probablement. 

 

37': Alors il me semble que Gasset a décidé de remplacer Romain Hamouma. Déjà deux changements pour les Verts. Entrée en jeu de Monnet-Paquet. 

36': Une deuxième tournée. 

 

34': Joli Rémy ! Alors que les Strasbourgeois mettaient la pression sur les buts de Ruffier, Cabella est arrivé pour placer une belle tête en direction de son gardien et calmer un peu le jeu devant sa défense. Ruffier capte et relance les Verts. 

30': La frappe flottante de Liénard qui oblige Ruffier à mettre les deux poings et à assurer le coup ! C'est la première occase du Racing depuis le rouge de Subotic. 

29': Bon et bien ça va faire près de dix minutes que le Racing joue en supériorité numérique et... ça ne se voit pas du tout. 

26': Ca rigole en tribune. 

 

22': LE POTEAU POUR SAINT-ETIENNE ET KHAZRI ! Même réduits à 10, les Verts vont de l'avant et Khazri, en filou, alors que tout le monde sentait le centre arriver, a tenté sa chance directement et obligé Sels à la parade. 

20': Oh le merdier pour les Verts... Diony va sortir pour laisser sa place à Kolodziejczak (pas simple à écrire ce nom, bordel). Et il semblerait qu'il y ait encore pire: Khazri a l'air de traîner la patte et pourrait lui aussi être bientôt remplacé...

19': Et bé... Strasbourg aura donc joué ses deux premiers matchs à 11 contre 10. Après Bordeaux la semaine passée qui avait fini à dix après même pas dix minutes de jeu, c'est au tour de Sainté de faire la même contre le Racing. 

18': OH C'EST LE ROUGE POUR SUBOTIC !!!

17': Oh l'énorme faute de Subotic qui empêche Da Costa de se retourner et de filer au but ! 

15': On sent que Cabella avait des fourmis dans les jambes. Il réalise un super déut de match, ça court partout, techniquement c'est très propre, des le un contre un il fait très mal. Dommage que Dinoy manque sa passe sur la dernière action impulsée par l'ex Marseillais sinon il y avait un gros coup à jouer. 

12': Ce sont les hommes de Jean-Louis Gasset qui maîtrisent le ballon en ce début de match. Les Strasboiurgeois courent derrière et le perdent beaucoup trop tôt au moment de la récup. 

9': Un petit instantanée du kop bleu et blanc lors de l'entrée des joueurs.

 

 

6': Entre-temps, Khazri a lui aussi eu droit à son petit coup franc mais, même si c'était bien enroulé, ça passe au-dessus de la barre de Sels. 

5': Pour celles et ceux qui n’ont pas la réf', c’est un artiste alsacien qui chante ça.

 

4': Réponse immédiate de Sainté avec une frappe de Khazri qui ne semblait pas si dangereuse que ça mais qui a finalement obligé Sels, le nouveau gardien du Racing, à se coucher. Ca va d'un camp à l'autre, chadooooooore, chadère, chevalide ! 

3': C'est Liénard qui s'en charge et ça vient frôler la luche de Ruffier !! La Meinau se souvient très bien de Liénard, auteur d'un but phénoménal lors de la dernière journée du championnat contre Lyon et qui avait offert le maintien à son club dans une ambiance de déglingo. 

2': Pouhhhh le premier gros coup franc à venir pour le Racing après une faute réelle de Perrin sur Da Costa ! On est aux 20 mètres, plein axe. Mais en moins d'une minute on a déjà vu un superbe mouvement entre les Strasbourgeois. Quand je vous disais qu"on allait vor du beau foot ! 

1': C'est parti les potos ! 

14h57: Quel stade, quels supporters ! Ça me fascinera toujours. Chapeau le Racing.

14h55: Il fait beau, le stade est blindé, on a deux équipes qui aiment le jeu, franchement, on ne devrait pas s'emmerder cet aprem en Alsace ! Hors de question de se farcir un match planplan comme très souvent le dimanche à 15h. Non, aujourd'hui on veut du foot ! 

14h52: A peine (définitivement) transféré chez les Verts, Cabella est déjà titulaire. Avec Khazri, Hamouma et un Dinoy retrouvé, Sainté arrive avec du lourd devant. 

 

14h50: Voici la compo concoctée par Laurey. 

 

14h45: Ouf, j'ai réussi à arriver à temps ! Vous êtes là ? Ca va, vous ? 

14h05: Saluuuuuuuuuuuuuuut la famille ! Je pars de chez moi à l'instant et je vous retrouve d'ici une grosse demi-heure (le temps de faire le trajet jusqu'à la rédac) pour commencer ce live dans la joie, la bonne humeur et le pâté. A tout de suite les arsouilles ! 

Gros dimanche de foot sur 20 Minutes les amis ! Aujourd’hui, on est chaud patate pour vous liver les trois matchs du jour en Ligue 1 avec, pour bien commencer ce marathon, un Strasbourg-Sainté qui s’annonce plutôt sympa sur le papier. Les hommes de Thierry Laurey retrouvent leur chaudron à eux, quelques semaines après le match de folie contre Lyon qui avait validé leur maintien au terme d’un match de dingue et d’une soirée de folie. Victorieux à Bordeaux lors de la 1ère journée, les Strasbourgeois veulent poursuivre sur leur lancée et enchaîner un petit 6 points sur 6. En face, avec le retour de Cabella et l’arrivée de Khazri, les Verts ont des ambitions cette saison et ça commence, après leur succès initial contre Guingamp, par un premier voyage fructueux.

>> Je vous donne rdv vers 14h45 pour les compos des équipes.