François Briançon donne le coup d'envoi

N. Stival - ©2008 20 minutes

— 

Pierre Cohen (PS), vainqueur des municipales des 9 et 16 mars, a choisi son directeur de campagne François Briançon comme adjoint en charge des sports et des loisirs. « Ce n'est peut-être pas là que l'on m'attendait », s'amuse ce chef d'entreprise dans le secteur de la communication, âgé de 42 ans. « Mais je n'ai pas réfléchi et j'ai sauté sur l'occasion. C'est une marque de confiance. »

Depuis sa nomination, le n° 2 du PS haut-garonnais ? qui a tâté du handball, du rugby et du vélo dans sa jeunesse ? écume les gymnases et les stades de la « ville la plus sportive de France » (selon une enquête de l'hebdomadaire L'Equipe Magazine publiée en octobre 2007) et relate son nouveau quotidien sur un blog*.

L'élu toulousain entend travailler en étroite collaboration avec ses collègues de l'agglomération (presque tous à gauche). Et aussi développer une sorte de démocratie participative via un « parlement des sports » (lire ci-dessous), qui n'est autre que l'office municipal des sports dont la création figurait dans le programme de Pierre Cohen. Au sujet des deux « fleurons » de la ville ? le Stade Toulousain et le TFC ?, le socialiste l'assure : les divergences politiques n'influeront pas sur la bonne entente entre la mairie et les clubs. Le président et le 2e ligne stadistes, René Bouscatel et Fabien Pelous, ainsi que la femme de Dominique Arribagé, capitaine du TFC, figuraient en effet sur la liste du maire sortant, Jean-Luc Moudenc (apparenté UMP), lors des récentes élections...